contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



25 Mars 1957-25 Mars 2017 : Seydi Khalifa Ababacar Sy: Le Mythe et le Mystique


Cet Article a été lu plus de 5276 fois


ASFIYAHI.ORG - Il y a 60 ans que Seydi Khalifa Ababacar Sy achevait sa mission terrestre. C’était le lundi 25 Mars 1957. Mystique universel d’un charisme envoûtant, Trésor religieux national, Traceur infatigable de destin, Bâtisseur inlassable d’âme et fertile Architecte de conscience, le 1er Khalife général des Tidianes qu’il fut demeure immortel en raison de l’attachement inextricable des disciples de toute génération à son œuvre. Il fut et reste un impénétrable Mythe et un florissant Mystique dont la seule évocation du nom illumine le cœur du disciple. Barké Serigne Babacar ! Tel est le chœur des louanges chantées à son honneur et le recours de tout disciple qui a foi en son immense générosité.



Le 27 Juin 1922, une Lumière migrait vers le Ciel. Seydi Hadji Malick Sy regagnait le monde de la Félicité et son âme extatique se pâme aujourd’hui au giron d’Allah. Ababacar, son fils dont le prénom est la consécration d’une prémonition astrale, endossa l’héritage et la continuité de son œuvre. Khalifa Ababacar devint son nom de sacerdoce et plus qu’un nom, le signe identitaire d’un sceau de valeurs et d’un silo inépuisable de vertu.

L’exemplarité de sa mission, l’envoûtant charisme qui illuminait son faciès béni, l’incommensurable perfection de son action, l’immensité de sa popularité, l’amplitude des miracles qui ont ponctué son mystique magistère, la grandeur insondable de sa générosité et l’impressionnante étendue de son Savoir font aujourd’hui de son titre sacerdotal un prénom universel, un prénom qui fait la fierté de ceux qui le portent. Que de Khalifa existe-il au Sénégal et dans la zone ouest-africaine, un prénom qui renvoie à cet auguste Saint-homme dont l’extinction de l’âme, le 25 Mars 1957, mit le Sénégal et la Sous-région dans la tourmente.


C’est à 37 ans qu’il devint Khalife général des Tidianes. Non seulement il perpétua l’œuvre immortelle de son Illustre et Glorieux père, mais il apporta, au nom l’Islam et de la Tidjiania, l’âme d’une nouvelle vie collective, vie de prière, d’action et de solidarité. De 1922 à 1957, Seydi Khalifa Ababacar Sy apporta et imposa une vision de l’Homme, de la Nation et du monde dominée par le prophétisme jusque dans les actes les plus quotidiens de la vie, une vision imprégnée d’un mysticisme soufi dont lui seul a le secret. Dans la perspective de son mysticisme soufi, Allah est Tout, en même temps au -dessus de Tout et de tous, à la fois immanent et transcendant.

Par son œuvre magnifiquement poursuivie par Seydi Abdoul Aziz Sy Dabbakh, il fit de la Tidjiania une ceinture du Sénégal comme le Prophète Seydina Mouhammed (PSL) fit de l’Islam une cordelière du monde. « Nous avons fait de vous un peuple du milieu », dit le Coran.

Aujourd’hui, la Tarikha fondée en 1781 par Seydi Cherif Cheikh At Tidjiani sur instruction du Prophète Seydina Mouhammed (PSL) est une Voie Mystique du Milieu comme l’est l’Islam. La Tidjiania couve et couvre le Sénégal. La Salatoul Fatiha et le Djawaratoul Kamal, la Perle de la Perfection, illuminent les cœurs et retentissent partout, d’Afrique en Asie, d’Europe en Amérique en passant par l’Océanie.


Au Sénégal et en Afrique, la prépondérance du rôle joué par Seydi Hadji Malick Sy jusqu’en 1922 et l’œuvre universelle poursuivie par le charismatique érudit Seydi Khalifa Ababacar Sy jusqu’au 25 Mars 1957, sont le chœur des louanges continuellement chantées à tue-tête à leur honneur en guise de vénération à leurs Saintes âmes.

Le 25 Mars est une date historique, une date de souvenir, de prières et de célébration du retrait de la vie terrestre de celui qui sut, en virtuose de la Sainteté et de la Béatitude, porter au loin la voie de Seydi Hadji Malick Sy et la voix de Tivaouane. Mythe et Mystique, Seydi Khalifa Ababacar Sy est son nom. Et Barké Serigne Babacar ! Barké Serigne Babacar ! Barké Serigne Babacar ! constituent l’Orémus de vœux et de serment qui résonnent en chœur pour submerger les cœurs !

Asfiyahi.Org
Samedi 25 Mars 2017

Cet Article a été lu plus de 5276 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :