contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



AL AKHDARI - LEÇON 6 - Les conditions de la prière : La purification du hadath (La purification du petit hadath par l’ablution)


Cet Article a été lu plus de 1750 fois




AL AKHDARI - LEÇON 6 - Les conditions de la prière : La purification du hadath (La purification du petit hadath par l’ablution)
La purification du petit hadath par l’ablution

Les obligations de l’ablution sont sept,] elle n’est valable que si elles sont au complet : [l’intention, lors du lavage du visage, d’effectuer l’obligation de l’ablution, ou de se purifier du hadath, ou de permettre la prière, [puis le lavage du visage] en versant de l’eau dessus et en le frottant. Ses limites en longueur vont de l’endroit où commencent à pousser généralement les cheveux jusqu’au bout du menton, et en largueur d’une oreille à l’autre. [Il est obligatoire lors de l’ablution de peigner la barbe clairsemée] qui laisse apparaître la peau du visage [avec les doigts,] et de laver de la sorte l’extérieur et l’intérieur de la barbe, ainsi que la peau qui est en dessous, [mais non la barbe drue,] pour laquelle on se contentera de laver son extérieur. [Par contre il est obligé de la peigner lors du lavage complet, même si elle est drue.

Puis le lavage des mains et des avant-bras, coudes compris, en frottant obligatoirement entre les doigts, puis le frottage de la tête] en passant les mains mouillées sur sa totalité. Ses limites vont de l’endroit habituel de la pousse des cheveux jusqu’au creux de la nuque. Ce qui est derrière les oreilles ainsi que les tempes font partie de la tête.

[Puis le lavage des pieds, chevilles comprises, et il est apprécié de frotter entre les orteils. Puis la friction,] qui est le passage de la main sur les membres lors de leur lavage, [et de faire l’ablution d’une traite,] sans interrompre le lavage des membres pendant un temps qui leur permettrait de sécher avant la fin de l’ablution.

[Ses sounan,] une sounnah est un acte non obligatoire que le prophète sur lui la bénédiction et le salut pratiquait de façon régulière et en public, [sont huit : laver les mains jusqu’aux poignets trois fois au commencement,] en dehors du récipient en ayant alors comme intention de faire les sounan de l’ablution, ensuite il formulera l’intention de l’ablution obligatoire lors du lavage du visage. Et s’il le veut, il formulera l’intention de faire l’ablution, ses actes obligatoires comme ses sounan, en se lavant les mains, et conservera cette intention jusqu’au lavage du visage.

[Puis le rinçage de la bouche] avec de l’eau qu’il recrachera ensuite, [et de l’intérieur du nez en aspirant l’eau, puis en la rejetant] en soufflant après avoir pris le haut du nez avec l’index et le pouce de la main gauche.

[Puis renvoyer les mains de la nuque jusqu’au devant de la tête lors de son frottage,] si les cheveux sont courts ; par contre s’ils sont longs il frottera leur dessous et ne frottera pas de nouveau leur dessus. [Puis frotter les] deux faces des [oreilles ainsi que l’intérieur de leurs trous, et renouveler le mouillage des doigts pour cela, et respecter l’ordre évoqué pour les obligations de l’ablution.

Les actes appréciables de l’ablution sont huit : l’évocation du nom de Dieu] en disant bismillâh au commencement, [le brossage des dents,] même si c’est avec un doigt, [la deuxième et la troisième fois pour le rinçage de la bouche et du nez, et pour le lavage du visage, des mains et des pieds.

Puis commencer par l’avant des membres lors du lavage et de la tête lors du frottage, laver les membres droits,] la main et le pied, [avant les gauches, et n’utiliser que peu d’eau,] mais il faut que l’eau coule sur le membre, sinon ce serait frotter et non laver, [et l’ordre des sounan,] qui est de se laver en premier lieu les mains jusqu’aux poignets trois fois avant de se rincer la bouche, de se rincer le nez après la bouche, de renvoyer les mains au devant de la tête après s’être rincé le nez, et de renouveler le mouillage des doigts pour frotter les oreilles après avoir renvoyé les mains au devant de la tête lors de son frottage, puis frotter les oreilles.

[Celui qui oubliera un membre obligatoire de l’ablution puis s’en rappellera peu de temps après,] avant que les membres n’aient séché, [fera le membre oublié avec l’intention de compléter l’ablution, et refera les obligations qui viennent après lui] afin de respecter la sounnah de l’ordre entre les obligations. [Et s’il s’en rappelle longtemps après, il fera le membre oublié seulement. Celui qui oubliera une partie d’un membre se contentera de la laver avec l’intention de compléter l’ablution] et ne relavera pas le membre dans sa totalité, ni les obligations venant après lui. [Les prières effectuées avec une ablution incomplète seront nulles, il recommencera donc] impérativement [les prières obligatoires] après avoir complété l’ablution.

[Celui qui laissera la sounnah du rinçage de la bouche ou du nez ou le frottage des oreilles ne recommencera pas ce qu’il aura prié ainsi, et fera la sounnah oubliée pour les prières futures. Celui qui se rappellera le rinçage de la bouche et du nez après avoir commencé à laver le visage ne les fera qu’après avoir complété son ablution,] car l’ordre entre les obligations est sounnah, il ne convient donc pas de l’entrecouper par des sounan qui ne sont pas à leurs places.

Asfiyahi.Org
Lundi 3 Avril 2017

Cet Article a été lu plus de 1750 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD