Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




[AUDIO] "Cheikh Ahmed Tidjane Chérif, Un Maître exceptionnel" par Serigne Pape Makhtar Kébé


Cet Article a été lu plus de 26871 fois


Son œuvre est inscrit dans le temps qu’il a marqué. Cheikh Ahmed Tidjane Chérif a su garder et sauvegarder ce que le Prophète Mohamed (PSL) lui avait confié : la tarikha tidjane. Il en a fait la plus grande tarikha, propagée dans le monde entier. Sa vie dépasse l’ordinaire compte tenu des évènements qui l’ont marquée. Des coïncidences sont notées entre son destin et celui du Sceau des prophètes. Ce dernier a, d’ailleurs, guidé les pas du Cheikh pour qui Il a tracé la voie. Cela, à travers des apparitions à l’état de veille. Retour sur les temps forts de la vie du dépositaire des valeurs de la Tidjanya.



[AUDIO] "Cheikh Ahmed Tidjane Chérif, Un Maître exceptionnel" par Serigne Pape Makhtar Kébé
La seule évocation de son nom renvoie à l’essence même de la tarikha tidjane dont il est le dépositaire de secrets et de ses valeurs. Cheikh Ahmet Tidjane Chérif, de son nom, est né entre 1737 et 1738 correspondant à l’an 1150 de l’Hégire dans une petite ville du désert algérien qui s’appelle Aïn Madhi. Fils de Sidi Mohammed Ibn El Mokhtar Tidjani, et de Aïcha, il avait un visage aux traits fins et imitait le Prophète Mohamed (PSL) dans tous les actes. Ainsi, il avait une barbe filée de poils d’un gris resplendissant, faisait jaillir en lui une lumière mystérieuse.

Ses deux parents sont eux-mêmes d’une ascendance comptant de nombreux savants et saints accomplis. On peut en citer son aïeul au 4e degré qui possédait dans sa demeure une pièce lui servant de lieu de retraite spirituelle. Il y était constamment enfermé et personne d’autre que lui n’avait le droit d’y pénétrer. En fait, Cheikh Ahmed Tidjane est d’ascendance chérifienne. Sa généalogie remonte directement au Prophète (PSL) par la branche de Seydina Ali et Fatima en passant par leur fils Hassan. Mais, cette appartenance à la lignée mouhamadienne lui est certifiée, alors, après qu’il avait posé la question au Prophète lui-même qui lui a répondu alors qu’il était en état de veille. Par trois fois : «Réellement tu es mon fils.» «Ton ascendance par Hassan ibnou Ali est authentique», s’est-il entendu dire, en vision.

SIGNES DU DESTIN

L’éducation de l’enfant Cheikh est confiée à l’illustre Mohamed Ibn Hamou Tidjani sous la conduite de qui, il mémorise le texte Coranique en entier. Il avait sept ans et à cet âge déjà, Cheikh Ahmed Tidjane se fait remarquer pour son intelligence et sa piété, ainsi que par ses vertus et sa modestie, son assiduité dans les études et sa volonté surprenante. D’ailleurs, ces qualités lui valent la reconnaissance du Prophète. L’on rapporte, ainsi, qu’un jour de son enfance, en sortant de ses cours, il voit une lumière immense devant lui qui montait jusqu’au ciel. Et le Prophète Mohamed (PSL) lui apparaît et l’encourage en ces termes : «Continue, car tu es dans la vérité.» Terrifié par cet entretien, il court se réfugier chez sa tante qui le couvre d’un drap et le réconforte tout en lui préparant du pain.

En fait, dès son jeune âge, Cheikh Ahma Tidjani ( RTA) a commencé à percevoir les signes d’un saint. Car, selon nombre de versions, il lui est arrivé de voir en rêve le tracé de son destin : tantôt il se voyait sur un trône gérant et commandant des multitudes de créatures, tantôt il suivait de près le Prophète qui chevauchait une monture, à Ain Madhi. Il a voulu lui faire des invocations mais, il a préféré attendre que le Prophète descende de sa monture, pour être plus à l’aise. Aussi, d’après les témoignages, lorsque le Prophète est descendu, il s’est dirigé vers un champ pour prier. Et Cheikh Ahmed Tidjane qui a voulu le suivre dans sa prière l’a rejoint que dans la deuxième rakat. C’est ainsi, qu’il a comprit, à travers ce rêve, qu’il n’atteindrait son souhait que dans la deuxième partie de sa vie.

D’ailleurs, cette seconde partie de la vie de Cheikh Ahmed Tidjane est marquée par la survenance d’un événement tragique qui va lier son destin à celui du Saint Prophète. En l’an 1752-53, alors qu’il n’a que seize ans, survient la mort de son père et de sa mère, le même jour, à la suite d’une épidémie de peste. Cela n’entacha pas son moral et il poursuit avec plus de détermination ses études pour apprendre ensuite le Droit musulman, selon l’école de l’Imam Malick et étudie les différents traités de jurisprudence auprès du Connaissant d’Allah, le savant Sidi Mabrouk ibn Bou’afiya Madaoui Tidjani.


Audio: Biographie Cheikh Ahmed Tidjani Chérif par Serigne Pape Makhtar Kébé

[AUDIO] "Cheikh Ahmed Tidjane Chérif, Un Maître exceptionnel" par Serigne Pape Makhtar Kébé

Chambre de Naissance de Cheikh Ahmed Tidjani à Ain Madhi en Algérie en 115O/H ( 1737)
Chambre de Naissance de Cheikh Ahmed Tidjani à Ain Madhi en Algérie en 115O/H ( 1737)

LE CHEMIN DE LA GLOIRE

L’homme, Cheikh Ahmed Tidjane (RTA), s’est marié du vivant de ses parents, avant son seizième anniversaire. Mais, explorateur dynamique, en quête des grands érudits de l’époque, il ne pouvait garder sa première épouse, de crainte de la délaisser seule, lors de ses longues pérégrinations. Ainsi, il épouse deux de ses servantes, qu’il avait auparavant affranchies. L’une, Mabrouka, lui donne un premier fils : Mohammed el Kébir et l’autre Mobâraka, son deuxième garçon Mohammed el Habib.

A seize ans, Cheikh accède au rang de Mufti, non seulement sur le plan de la Charia, en tant que jurisconsulte, mais dans le forum plénier des sciences et arts islamiques où il excellait. A 21 ans, sa soif de connaissances l’amène à quitter sa ville natale de Ain Madhi pour Fez où il s’installe jusqu’en 1757-58. Fez, étant, à l’époque une célèbre cité de la science avec notamment sa fameuse Université-Mosquée Qarawiyyin. Cette ville était aussi le lieu de rencontre de grands maîtres et saints que Ahmed Tidjane veut rencontrer afin de profiter de leurs enseignements spirituels et de leurs bénédictions.

Chaque jour, sa science augmente, recueillie auprès des docteurs de l’Université de Fez où il obtient les diplômes lui conférant le droit d’enseigner toutes les sciences connues des musulmans de cette époque. Mais, sa soif n’est pas étanchée pour autant. Il revient à Fez en 1798 pour s’établir dans ce carrefour prestigieux de la spiritualité musulmane, après des séjours à Tlemcen en Algérie, à Sousse en Tunisie, à La Mecque, à Médine, au Caire.

Et parmi les grands maîtres du Maghreb qu’il eut à côtoyer dans sa pérégrination vers Dieu, l’on retient Abu Mohammed Al-Teib, Ahmed AI-Sakali, Mohammed Al Wanjeli, Abdallah Al-Arabi, Abul Abass Ahmed Al Tawach, Abi Abdallah Mohammed Ben Abdul Rahman AI-Azari et Moulay Idriss. Autant de grands savants qu’il a eu à rencontrer et qui ont été émerveillés par ses connaissances.

Après quoi, il sent le besoin d’accomplir son pèlerinage à La Mecque, c’est en 1772-73 correspondant à l’an 1186 de l’Hégire. Cheikh Ahmed Tidjane a 36 ans. Le pèlerinage accompli, il part pour Médine, guidé par la nostalgie de la sépulture sacrée du Sceau des Prophètes après qu’il est intensément remué par les reflets d’une luminescence mohammadienne. Il ressent, de cette approche, une secrète émanation et un effluve, telle une décharge alimentée par un potentiel ancré dans son être intime. Après Médine, Cheikh rejoint le Caire et, durant ce nouveau séjour, Sidi Mahmoud el Kourdiyou lui transmit la voie Khalwatiya, en lui délivrant le diplôme d’autorisation afin d’initier, d’éduquer et de former ses disciples à cette voie.

Ensuite, il rentra au Maghreb et s’arrête dans certaines villes avant de s’isoler dans le désert algérien. C’est dans la localité de Boussemghoun, de l’an 1199 à 1213 de l’Hégire, que Cheikh Ahmed Tidjane a eu sa grande ouverture ou Fath el akbar. En effet, âgé de 46 ans en 1196 de l’Hégire, de sa retraite spirituelle, en pleine journée vient à lui le Prophète Mohamed (Psl) à l’état de veille pour lui annoncer : «Je suis désormais ton initiateur, ton Maître, aucun être humain ne prétendra être ton initiateur ; il te faut, en conséquence, abandonner toutes les voies auxquelles tu étais affilié précédemment. Personne n’aura de reproche à te faire car, c’est moi qui serait ton intermédiaire auprès d’Allah et aussi ton auxiliaire


Tombeau de ses deux parents disparus quand il avait 16ans
Tombeau de ses deux parents disparus quand il avait 16ans
TRANSMISSION ET CONSECRATION

Il devient donc le dépositaire de la voie spirituelle du Prophète, voie qui renferme en elle toutes les autres voies que sont la tarikha Ahmediya, Mohamediya, Ibrahimiya, Hanifiya et qui renferme des grâces énormes jamais obtenues par toute autre voie. Tout comme la communauté de Mohamed a des grâces qui n’ont jamais été obtenues par les autres communautés avant l’Islam. Les vertus attachées à la voie du Prophète et à son Khalife, Cheikh Ahmed Tidjane sont innombrables.

Le Prophète lui enseigne, ensuite, une partie du wird Tidjanya et lui dicte les conditions de sa voie. De même, le Cheikh continue de recevoir, d’année en année, l’initiation directe du Prophète ainsi que l’ordre et l’autorisation d’appeler les gens à cette voie. Conscient, maintenant de son statut élevé, il déclare, avec une forte conviction : «Tout saint qui ne boit n’est abreuvé que de notre mer depuis la création jusqu’à la résurrection.» «Tous les Cheikhs ont appris de moi l’inconnaissable... Je suis le seigneur des saints, comme Mohammed est le seigneur des Prophètes.» S’en suit l’étape de propagation de la tarikha qui a duré 13 ans dans cette région.


Mausolée de Cheikh Ahmed Tidjani 0 Fez AU Maroc
Mausolée de Cheikh Ahmed Tidjani 0 Fez AU Maroc
Cet ordre prend une ampleur considérable et suscite la jalousie et l’inquiétude des autorités turques. Cela lie, à nouveau, le destin de Cheikh Ahmed Tidjane à celui du Prophète. Car, tout comme le Prophète a dû s’exiler de La Mecque à Médine, Cheikh Ahmed Tidiane a dû le faire d’Abi Semghoune à Fèz.

Par ailleurs, Cheikh, désormais dépositaire des valeurs de la Tidjanya ne cesse de suivre les enseignements et les éducations de Mouhamed (Psl) tout au long de ces années, pendant lesquelles, compte tenu de son rang et de sa spiritualité, il est hissé au rang suprême de la Qoutbaniya el Oudhma au mois de mouharam de l’année 1214 de l’Hégire à Arafat. Il atteint aussi deux stations uniques dans la hiérarchie spirituelle des saints : La Khatmiya (Le sceau des saints) la Katmiya (Le Pôle caché). De sorte qu’il se retrouve en haut de l’échelle de la sainteté, juste au-dessous des compagnons du Prophète Mohamed (PSL).


Sidi Ahmad Ammar Tidjani, petit fils de cheikh Ahmad Tidjani Chérif
Sidi Ahmad Ammar Tidjani, petit fils de cheikh Ahmad Tidjani Chérif
Cheikh est, en effet, le Pôle caché qui sera dévoilé au jour du Jugement dernier par une voix qui clamera : «Voici celui qui, de toute éternité, vous inspirait les connaissances, les lumières et la puissance que le Seigneur Très-Haut vous destinait. Il les recevait des Prophètes et les distribuait aux saints pour vivifier leurs esprits et guider leurs actions.» D’ailleurs, pour confirmer cela, l’enfant de Ain Mahdi révèle, dans ses écrits : «Le maître de l’existence m’a informé de vive voix que je suis le Pôle caché, cela à l’état de veille et non en rêve.» «L’essence du Prophète irrigue les essences des Messagers et Prophètes, mon essence irrigue les Pôles, les Connaissants d’Allah et les Wali depuis la préexistence et ce jusqu’à l’éternité.»


C’est dans cette sainteté que Cheikh a vécu avant de quitter ce monde terrestre le jeudi 17 Chawal 1230 à l’âge de 80 ans. Après avoir accompli la prière du matin, il s’allonge sur le côté, demande un verre d’eau qu’il boit, puis son esprit agréé quitte son corps béni. Il est enterré dans sa Zaouia à Fèz, au Maroc. Depuis, la lumière qu’il hérita du Prophète ne cesse de se propager.

A suivre dans le prochain dossier inecha Allahou, les Litanies de la tidjaniya ( Lazim, Wazifa , Hadaratoul djoumah)


Audio: Serigne Pape Makhtar Kébé

Asfiyahi.Org
Jeudi 7 Octobre 2010

Cet Article a été lu plus de 26871 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par ndeye fatou le 07/10/2010 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dieuredieuf mame Cheikh Ahmed Tidiane vous avez accompli votre mission avec succées que Dieu fasse de nous vos disciples c'est tous se que nous souhaitons car c"est pas donner a n"importe qui d'etre un Talibé Cheikh

2.Posté par jacques ndoye le 19/11/2010 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quoi dire apre avoir lu cet article si ce n'est que de prier 'ALLAH qu'il fasse de nous de veritables disciples de CHEIKH AHMADOU TIDIANE CHERIF.Que DIEU nous guide dans la voie de la tarikha

3.Posté par CHEIKH TIDIANE DIALLO le 24/12/2010 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je remercie le tout puissant de nous mettre aucourant que CHEIKH TIDIANE CHERIF est le khoutboul awliyi et de nous donne l'opportunite d'etre des talibes CHEIKH

4.Posté par mame le 01/02/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci Dieu tout puissant,
Allahouma salli ala seydina mouhamadine wa sallim.Yalna yallah yokk sa leer,amin.

5.Posté par MBAYE TANOR MOUSSA le 08/03/2011 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QU'ALLAH LE TOUT PUISSANT NOUS ACCORDE TOUTES NOS PRIERES EN VERS NOTRE TRES CHER MAME SEYDINA CHEIKH AHMED TIDIANE CHERIF ( RTA ) NAFAHA NALHOU BIRAKATIHI.
YALANA BOUR LAHOU TABARAKA WA TAHALA DOLI YOKE SAY LERE TE TASSE NOU SI SA BARKE TE BOLENOU SI SAYE TALIBES, INCHA ALLAHOU .
AMINE
DIEURE DIEUF MAME
DIEURE DIEUF MAME
DIEURE DIEUF MAME]b

6.Posté par mamadou ngom le 07/04/2011 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je sui trés content de lire, écouter les chants religieux, je ve dire merci a pape mactar kébé yalla nala yallla ak CHEIKHOU TYDJANE FAY .délou sant yalla mignou déf aye taloubé CHEIKH.....DIEREUDIEUF MAME.

7.Posté par Zaynab NDIAYE le 08/04/2011 14:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Al-Hamdoulillãh Rabbil Alamiine

8.Posté par babou mbenda gueye le 04/08/2011 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alhamdoulilah alhamdoulilah alhamdouliah nek talibe seydina cheikh dou dioudou dou khel mou reuye dou ya weurseuk diaguele yallala yallanagnou yalla bole si ay talibeyame bolegnou si ndiabotou seydi hadji malick sy sama barke serigne sa sope seydi aboubacar sy

9.Posté par Abdoulaye Sow le 18/08/2011 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un des meilleurs sites religieux, taïssir.net. Nous prions que le Bon Dieu nous assiste et nous accorde les bienfaits de l'Islam. Cheikh Ahmed Tidiane Chérif est le Pôle et ce n'est pas un hasard qu'il soit de "Aïn Mahdi" et qu'il vit, hors du sommeil, le meilleur des prophètes, son ancêtre !!!

10.Posté par Amar Diagne le 14/09/2011 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je n'est pas beaucoup de chose à dire car en lisant cette biographie de CHEIKH je me rassure en savant que nous les TALIBES CHEIKH nous avons eu de la chance d'avoir un guide comme CHEIKH yalna YALLA yok say leer té tasse niou thii sa barké.
Yalna niou YALLA sahal thii TARIKHATOUL TIDJANYA amine.
ALHAMDOULILLAH BA NIOU YALLAH DEFFE TALIBE CHEIKH

11.Posté par ba elhadji thierno seydou nourou le 19/12/2011 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POUR CONNAITRE CHEIKH IL FAUT VOIR SES KHALIFES KOME CHEIKHOU OUMAR SEYDIL HADJI MALICK SY SAMA TOURODO ET SEYDI ABOUBACAR SY. KE DES SAINTS. ESKEYE SEYDINA CHEIKH

12.Posté par Djibril FAYE le 11/05/2012 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieuredieuf a tout le personnel de ASFIAHI de nous avoir permis de mieux connaitre notre Guide, le Promoteur de la Tarikha Tidianya Seydina Ckeikh Ahamad Tidiany,
yallana naniou dé dékki té séyy ci tarikha CHEIKH comme le disait souniou CHEIKHAL KHALIFA

13.Posté par mamoudou ab djigo le 11/07/2012 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE DIEU NOUS ABREUVE DE VOTRE SOURCE ETERNELLE ET INTARISSABLE

14.Posté par Bah Mamadou Dian le 09/08/2012 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je remercie Allah de m'avoir fait parmi les talibés de cheick tidjane, et qui ne suit pas cheick tidjane est un perdant donc j'invite tout le monde de le suivre pour etre epargné des chatiments de Dieu je vous remarcie.

15.Posté par khalifa lo le 26/11/2012 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
magi niane yalla nek dak dak talibe cheikh yalla nanoko yalla defale

16.Posté par omar tall _bakourba- le 17/01/2013 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sante yallah yétorré wodanni diomirao Allahou;nous remercions Dieu le tout puissant de nous avoir offert ce precieux cadeau :le tijaniya ;allhamdoullillahi rabil allamine merci DIEU encore de nous confie au guide religieux cheick ahmed tijane cherif /RA/ je suis un talibé cheick pour l eternité allhamdoulillahi Allah .

17.Posté par Abaradine souley le 13/03/2013 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam aleykum, je suis très fier d'avoir trouvé la biographie de ce grand imam réformateur du 12ème siècle de la reforme de l'Islam qu'Allah l'agrée AMEN.Je demande à ses vrais partisans de mener des recherches pour trouver l'imam de ce siècle le 14ème de la réforme qui est le dernier sans doute celui de Issa bin Mariam ( AS). Il est déja sur terre cherchez merci

18.Posté par youssou ndiaye le 14/03/2013 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est pas la peine de faire des commentaires sur cheikh Ahmed attidjani , il faut demander à la prière de soubh et la prière du crépuscule. que Dieu nous fasse partie de ses plus grands disciples

19.Posté par souleymane diarra le 14/05/2013 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis convaicu que le tarika tidjaya est une tres bonne chose

20.Posté par Pape MAguette le 17/07/2013 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yalna borom bi faylène yiiw

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :