contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



CONSEILS ADO : l'Adolescence en Islam ( Al Moukalaf)


Cet Article a été lu plus de 15262 fois


L'adolescence représente une période cruciale aussi bien pour l'enfant que pour les parents. Les premières choses à analyser, ce sont les mutations qui s'opèrent durant cette période. L'adolescence est en effet une époque durant laquelle des changements importants, aussi bien d'ordre physique que psychiques, s'opèrent.



CONSEILS ADO : l'Adolescence en Islam ( Al Moukalaf)
Physiquement, avec la puberté, l'enfant constate le développement de son corps et l'affirmation de ses spécificités masculines ou féminines.


Au niveau psychique, il doit faire face à un certain nombre d'éléments nouveaux: il se retrouve, en quelque sorte, avec une identité nouvelle qu'il doit apprendre à affirmer. C'est l'apparition chez lui d'un sentiment que les spécialistes nomment "le sentiment d'étrangeté". C'est justement pour cette raison que l'adolescent éprouve le besoin de trouver une identité collective, d'appartenir à un groupe.


Autre fait nouveau: en parvenant à l'adolescence, l'enfant n'est plus le centre d'intérêt au sein de la famille. Ses rapports avec les gens de son entourage changent, ce qui fait qu'il se voit obligé de réévaluer sa position dans le foyer.

L'adolescence est aussi la période intermédiaire entre la dépendance, situation que l'enfant a toujours connue depuis sa naissance, et l'autonomie, condition qui l'attend très bientôt. C'est la raison pour laquelle l'adolescent se montre souvent rebelle: il essaie d'anticiper son indépendance réelle et tente de se libérer des attaches familiales.

C'est la conjonction de ces différents phénomènes qui sont à l'origine de la fameuse "crise d'adolescence". Par ailleurs, l'adolescence s'accompagne aussi par l'apparition et le développement d'un sentiment émotif et passionnel assez fort. Chez les filles, c'est ce sentiment qui fait qu'elles ont tendance à beaucoup rêver, à développer une grande sentimentalité. Nombre d'entre elles "dévorent" des "romans à l'eau de rose" par dizaines afin d'alimenter ces rêves…

Chez les garçons, ce sentiment va s'extérioriser pas un désir de s'affirmer, de se mettre en valeur et de se faire remarquer de son entourage, d'où l'attirance pour le sport, la culture physique etc… Le garçon cherche par ce moyen à compenser la perte de la place centrale qu'il tenait au sein de la famille.

Voici donc en quelque sorte les mutations concernant l'adolescent. En tant que parents musulmans, nous devons nous demander comment réagir durant cette période... de quelle façon pouvons-nous aider notre enfant ?...

A vrai dire, comme le rappelle les oulémas, la préparation à l'adolescence commence bien avant qu'elle arrive…

Elle est initiée depuis les premières années de la vie de l'enfant, et ne représente à ce titre qu'une continuité par rapport à ce qui a été fait avant. Celui qui ne s'est pas préoccupé de l'éducation de son enfant jusqu'à ce moment risque de connaître de grandes difficultés.

Voici quelques conseils donnés par les savants à ce sujet:

Les parents doivent profiter du début de maturité intellectuelle de l'enfant pour orienter sa réflexion vers la pensée islamique. C'est le moment, par exemple, de lui faire comprendre les limites imposées par l'Islam dans les relations entre garçons et filles ainsi que l'importance du devoir de pudeur.



Il faut aussi essayer d'orienter son émotivité et le sentiment passionnel qui se développe chez lui vers la pratique religieuse. Comme l'adolescent est à la recherche de repères et de modèles, il faut en profiter pour le diriger et le lier avec les véritables modèles islamiques (les Compagnons (radhia Allâhou anhoum), les pieux prédécesseurs...).



Il est nécessaire de multiplier les contacts et les dialogues avec lui: tout en lui permettant de se confier, cela le rapprochera de ses parents, en créant entre eux un lien de complicité.



On se doit aussi d'augmenter notre vigilance par rapport à ses études. Cette période est celle où l'enfant à tendance à se laisser aller et à ne pas se soucier des conséquences de ses actes, d'où la nécessité souvent de le remettre "sur les rails".



Il faut encore l'initier à la vie active durant ses moments de bonne disponibilité, comme par exemple les périodes de vacances scolaires.



Enfin, il est indispensable de veiller à ce qu'il nous accompagne quand on participe à un quelconque programme sur l'islam.


Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

Extrait de l'ouvrage "L'éducation des enfants"

(M. Patel, publié aux éditions Ennour)



REJOIGNEZ LA PAGE FACEBOOK ESPACE CONSEIL ADO DE ASFIYAHI.ORG EN CLIQUANT SUR CE LIEN

http://www.facebook.com/pages/Asfiyahi-Point-Org-Espace-Conseil-ADO-Al-Moukalaf/145415265503542 http://www.facebook.com/pages/Asfiyahi-Point-Org-Espace-Conseil-ADO-Al-Moukalaf/145415265503542


Espace Ado Al Moukalaf
Samedi 9 Octobre 2010

Cet Article a été lu plus de 15262 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Lorelei le 09/08/2011 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l adolescence est aussi une période durant laquelle l''''esprit développe son sens critique,de façon positive et négative,et cela pour accéder à la pensée du libre choix ,choisir en sachant pourquoi,en connaissant les conséquences de son choix...et non choisir par défaut!C est cela accéder à la liberté d''''esprit! Pour cela il faut accepter que le jeune s''''ouvre et s''''informe aux autres cultures ,religions et autres courants de pensée...Il nous suffit de vivre notre foi ,d''''être l''''exemple,sans imposer sa foi,d''''accepter cette période de doute chez le jeune ,en l''''encourageant à s''''informer ,en gardant le dialogue en acceptant son choix ,mais en exigeant qu''''il soit respectueux des choix des autres même s''''il ne sont pas en accord avec ses principes à lui.
Notre liberté(de penser ,de faire) s''''arrête où commence celle de l''''autre!!

2.Posté par aicha esclave d'ALLAH le 09/02/2012 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam a toutes je suis très heureuses d' avoir lut cette page machaALAH TOUS SIMPLEMENT :).

3.Posté par nora le 23/06/2014 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam alaykoum,

c'est à cette période que les ados sont complexes et contradictoires mais ce que j'ai pu constater c'est qu'il n'y a pas beaucoup de solidarité de la communauté pour faire quelque chose,des actions avec eux. J'ai essaye de monter plusieurs projets mais les responsables se détournent en ciblant les petits et les adultes je suis très triste de faire ce constat mais je continuerais à chercher des personnes qui veulent s investir avec moi et je prends tous conseils et piste pour reussir même seule
Pour infos je vis dans le Gard

4.Posté par muslim-mama le 24/06/2014 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aider moi svp.Dans l'islam ont ne doit pas avoir de petits amis c'est evident, mais ma fille (14 ans) qui est une fille discrète sage et gentille que ne se fait jamais remarquer , est "amoureuse" selon elle. C'est un garson intelligent et responsable rien a dire la dessus .Le problem et qu'elle pleur tous les soir en me disant qu'il ne quitte pas son esprit et ce meme si elle li des du'as elle n'a plu beaucoup d'appétit et reste souvent seule dans sa chambre (elle n'a pas d'ordinateur et ne li pas de roman) y a-t-il un problem avec elle¿

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :