contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



DMWM AXE EUROPE : Journées d’Etude et de Réflexions à Paris, le samedi 22 novembre 2014, sur « l’Universalité de l’Islam face aux crises socio-économiques »


Cet Article a été lu plus de 1473 fois




La Commission Scolaire et Universitaire du Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty serait honorée de vous compter parmi ses invités à l’occasion de la Journée d’Étude et de Réflexion qu’elle tient le samedi 22 novembre 2014 à l’IRIS au 2 bis, Rue Mercœur 75011 Paris.

Cette journée est organisée sous l’égide du Responsable Moral Seydi Mouhamadou Moustapha SY Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty

Thème central :
L’Universalité de l’ISLAM face aux crises socio-économiques


AU PROGRAMME

12h00 Accueil et Cocktail
13h00 Discours d’ouverture
13h30 Thème I : Rôle du Soufisme dans la restauration des valeurs morales
15h00 Pause déjeuner
15h45 Thème II : Le Système bancaire islamique : un remède à la crise
17h15 Discours de clôture

ADRESSE
Institut des Relations Internationales et Stratégiques
2 Bis Rue Mercœur Paris 75011
Metro 9, station Charonne ou Voltaire

CONTACT
Courriel : contact@dmwm.org
Téléphone : 06 99 65 15 50
Internet : www.moustarchidine.org
Facebook : Dmwm Axe Europe
Twitter : @dmwmaxeurope

Pourquoi une Journée d’étude et de réflexion ?

L’Universalité de l’Islam ce sont les musulmans qui en parlent le mieux. C’est pourquoi, la Commission Scolaire et Universitaire (CSU) de France, structure chargée des élèves, des étudiants et des chercheurs du Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty (DMWM) a souhaité organiser une Journée d’étude et de réflexion le 22 novembre 2014 pour échanger sur l’Universalité de l’Islam face aux crises socio-économiques.

Pourquoi une Journée d’étude et de réflexion ?

En permettant à des universitaires et des chercheurs d’apporter leurs contributions sur la problématique de l’universalité de l’Islam face aux crises socio-économiques, la CSU entend poser les questions et envisage des pistes de sortie de crise. Le format de la journée d’étude permet de mieux exposer les arguments de chacun et favorise l’interaction entre les conférenciers et leur auditoire.

Etudier cette question, c’est faire ressortir les solutions que préconise l’Islam en interrogeant la Coran en tant que Texte régissant l’organisation sociale qu’est l’Islam.

Pourquoi l’Islam alors ?

L’Islam propose un projet de société basé sur la justice sociale. Un de ses principes fondamentaux reste le sens de l’équilibre avec tout ce que cela suppose comme effort : savoir utile, éducation morale, vertu, comportement exemplaire, etc.

Face aux crises socio-économiques qui secouent le monde, les modèles de sociétés qui les ont engendrées peinent à les résoudre. Devant une telle impuissance et une incapacité d’agir, l’urgence nous recommande d’explorer d’autres modèles.

L’Islam a démontré depuis longtemps avec sa justice sociale sa capacité à résoudre les crises invoquées ci-dessus. En effet, il y a une dizaine de siècles, quand l’Occident vivait son moyen-âge, il avait dû recourir au monde musulman qui à l’époque rayonnait par sa culture, son économie et sa science. La renaissance de l’Occident s’est donc fait grâce aux différentes contributions des sociétés islamiques. La Source qui avait permis à l’Occident de résoudre sa crise du moyen-âge, à savoir le Coran, est toujours là, inchangée et intarissable de solutions.

À propos du Coran, un savant nous interpelle en ces termes : « la littérature coranique n’a-t-elle pas permis aux musulmans de se familiariser avec tous les grands systèmes, à la seule condition qu’un souffle divin y soit maintenu ! ».

En invitant à une réflexion autour de l’Universalité de l’Islam face aux crises socio- économiques, la CSU veut provoquer le débat et rompre avec cette idéologie qui coudrait que l’Islam soit un frein au développement et au progrès ; une idéologie qui voudrait aussi que l’Islam soit géolocalisé dans son dogme et dans ses cultes et
emblèmes.


Les principaux axes de la Journée d’étude et de réflexion

Les participants de la journée échangeront autour du Soufisme et de la finance islamique. En effet parmi la multitude de solution que propose l’Islam, nous nous intéresserons aux modèles de société véhiculés par les Soufis, à leur vision du monde et à leur vécu. Nous nous intéresserons aussi à l’alternative que constitue le système bancaire islamique face aux systèmes classiques.

Le rôle du soufisme dans la restauration des valeurs morales

Il s’agira d’interroger les enseignements des soufis d’hier et d’aujourd’hui et d’observer leur comportement afin de créer ou de reproduire des modèles adaptés aux réalités du 21ème siècle.

Le système bancaire islamique : un remède à la crise économique

Il faudra démontrer son statut d’alternative face aux systèmes classiques qui peinent à enrayer une crise qu’ils ont eux-mêmes provoquée.

Asfiyahi.Org
Samedi 22 Novembre 2014

Cet Article a été lu plus de 1473 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Diokkol le 07/12/2014 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou aleykoum,
Je pense qu'il ne coûte rien à la CSU Axe Europe du DMWM de mentionner dans son programme le nom des brillants intervenants qui ont animé cette journée, à savoir Imam Cheikh Ahmed NDIEGUENE de Marseille pour le premier thème et Monsieur Ezzedine GHLAMALLAH spécialiste de la finance islamique. Imam Ahmed, comme à son habitude, nous a gratifié d'une prestation de très haute qualité qui, à mon avis, a dépassé les attentes des organisateurs. Un exposé inédit avec une pertinence et une portée d'une autre dimension que les cœurs arrivent bien appréhender sans grand effort, sans une science infuse. Tel est le don de cet homme, si simple et si humble. DjazakAllah yaa Imam anna khayra djaza.

2.Posté par cheikhtidiane le 08/12/2014 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salàm Diokkol,
Effectivement , " il ne coûte rien à la CSU Axe Europe du DMWM de mentionner dans son programme le nom des brillants intervenants qui ont animé cette journée, à savoir Imam Cheikh Ahmed NDIEGUENE de Marseille pour le premier thème et Monsieur Ezzedine GHLAMALLAH spécialiste de la finance islamique".

Justement , vous auriez du commencer par " Un exposé inédit avec une pertinence et une portée d'une autre dimension que les cœurs arrivent bien appréhender sans grand effort, sans une science infuse. Tel est le don de cet homme, si simple et si humble", au lieu de chercher le mal là où il ne se trouve pas.

Si jamais la CSU trouvait du gène du fait que l'honorable Cheikh Ahmed NDIEGUENE, qui lui même a choisi les autres conférenciers (vous pouvez le contacter et lui demander), elle ne l'aurait ni invité ni lui donné autant de respect.

Arrêtons les blasphèmes et œuvrons ensemble pour la religion d' Allah (swt).

Yalnaniou yalla sam té sam koulou muslims.
Salàm

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :