Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




[DOSSIER SPECIAL] : L'ÉDUCATION DE L'ENFANT DANS L'ISLAM: Définition de la "Tarbiya"

1ère Partie


Cet Article a été lu plus de 6455 fois


L'éducation est un aspect important dans notre religion, pour ne pas dire le plus important ; elle est le fondement, la base même sur laquelle notre communauté va se reposer pour se constituer et se reconstituer, par la transmission de nos valeurs et nos principes aux générations à venir.

Malheureusement, si nous observons autour de nous, nous remarquons qu'il existe des lacunes relationnelles chez bon nombre d'entre nous (le non-respect de l'enfant, la dissimulation des sentiments, le manque de communication, le non-respect à l'égard des parents et des éducateurs en général), faute à l'ignorance, sans doute. C'est pourquoi, en qualité de parents, de frères et de soeurs aînés mais aussi d'éducateurs, instruisons-nous, imprégnons-nous correctement de notre Din ( religion ) et transmettons notre savoir à nos enfants, nos petits frères et soeurs, nos élèves. Faisons en sorte qu'il y ait communication, respect, ouverture entre nous, qu'il y ait une vraie transmission des savoirs, et qu'il y ait aussi du respect, et de la gratitude envers nos aînés, qui sont nos parents, nos éducateurs, ce sera là un signe d'un établissement de bonnes relations éducationnelles dans notre Oumma.



ISLAM ET EDUCATION

[DOSSIER SPECIAL] : L'ÉDUCATION DE L'ENFANT DANS L'ISLAM:  Définition de la "Tarbiya"
L'objectif de cette partie est de faire un balayage global sur les positions qu'adopte la pensée islamique par rapport à l'éducation de l'enfant, et ceci à la lumière des textes saints (le Coran et les récits prophétiques ou Hadiths.) Notre centre d'intérêt se situe donc dans l'examen des principes relationnels utilisés par le Prophète Mouhamed (SAWS) pour éduquer sa communauté.

Cette analyse va nous permettre d'en extrapoler les fondements et les appliquer, dans la mesure du possible, à l'enfant. Mais avant cela, il serait intéressant de définir rapidement le terme d'éducation, vu par l'islam, ainsi que de souligner dans le Coran, les versets qui évoquent l'enfant et son éducation.

Définition de l'éducation vu par l'islam

[DOSSIER SPECIAL] : L'ÉDUCATION DE L'ENFANT DANS L'ISLAM:  Définition de la "Tarbiya"
1) Définition de la tarbiya ou l'éducation

Louis Gardet définit l'éducation ainsi : « La « tarbiya », « l'éducation » évoque le sens général de « cultiver », « faire croître », si bien que ce terme appliqué au règne animal, signifie également « élevage » tarbiyat el hayawan. Quand il désigne l'éducation humaine, il a 2 synonymes approchés : Ta'adib, éduquer sans doute, mais en corrigeant, en disciplinant, et surtout tahdib, éduquer, former, avec une idée première d'émonder ou de polir »

Nous retrouvons une définition un peu plus précise et complémentaire à la première chez Hassan Amdouni, impliquant au premier abord la notion de faire grandir en « alimentant l'enfant d'eau et de nourriture jusqu'à ce que son corps se soit développé », en second lieu, il élargit la définition avec l'expression "nourrit la raison, les sentiments de l'âme dans le but de parfaire et de perfectionner la personnalité." Et l'auteur de conclure que "l'islam prône une éducation homogène de toutes les entités de l'Homme : son corps, sa raison, son esprit, ses instincts et ses sentiments, en combinant harmonieusement les nécessités de la vie d'ici-bas avec les aspirations à la Vraie Vie de L'Au-delà"

[DOSSIER SPECIAL] : L'ÉDUCATION DE L'ENFANT DANS L'ISLAM:  Définition de la "Tarbiya"
En effet, ce qu'il ne faut pas perdre de vue, c'est l'inculcation de la notion de bien et de mal relative à la notion du jugement dernier. Très jeune, l'enfant comprend qu'il y aura la vie après la mort et qu'il y aura rétribution ou châtiments selon les actes commis dans la dunyia, la vie d'ici-bas.

Une fois responsable, l'adolescent saura agir en connaissance de cause ; selon un hadith, « l'homme doit agir comme s'il allait vivre éternellement, mais aussi comme s'il allait mourir le lendemain. Son action la plus banale doit comporter cette association » [ cité par Ben Hadj Salah Rachid ]

[DOSSIER SPECIAL] : L'ÉDUCATION DE L'ENFANT DANS L'ISLAM:  Définition de la "Tarbiya"
2) L'importance d'une éducation religieuse dès le bas âge

De façon globale, dans la pensée islamique, l'éducation est fortement marquée par une empreinte religieuse. Cette éducation consiste essentiellement à transmettre à l'enfant, dès son plus jeune âge, deux valeurs fondamentales : la foi et la connaissance que comporte la révélation coranique.

« La vérité religieuse et la vérité morale, sont indissociablement liées, et il ne serait y avoir d'éducation valable sans une formation de ce genre » [ cité par Dominique Sourdel ]

A la lecture de différents pédagogues arabo-musulmans, ce qui domine lorsqu'ils évoquent le thème de l'éducation, c'est l'idée de modelage de l'âme, qui doit être effectué dès la plus tendre enfance.

C'est ainsi que l'Imam Ghazali (RA) philosophe arabe du 12ème siècle, affirme que :

« l'enfant est un dépôt confié aux parents, son âme pure est une substance précieuse, innocente, dépouillée de toute inscription ou image. Elle reçoit tout ce qu'on y grave, elle s'incline là où on l'incline » [ cité par Gardet ]

[DOSSIER SPECIAL] : L'ÉDUCATION DE L'ENFANT DANS L'ISLAM:  Définition de la "Tarbiya"
Ibn Khaldun va dans le même sens en affirmant qu'apprendre pendant le jeune âge, c'est comme graver sur du marbre. En effet, rien ne s'enracine plus fortement dans l'esprit que ce qu'on a appris dans son enfance : tout le reste se construira là-dessus.»

Pour Iwan El Safa, l'inculcation des valeurs religieuses (impliquant les valeurs sociales et morales) dès la première enfance revient en quelque sorte à modeler l'âme, nafs, « en considérant que l'âme et ses facultés de pensées, afkar al nufus, avant que l'on y inculque une connaissance quelle qu'elle soit, est semblable à une page vierge. Si on y inscrit le vrai, el hak, l'âme en sera remplie, et il n'y aura plus de place pour le faux, el batl, qui sera rejeté systématiquement par elle. Ainsi, ce qui a été inculqué, refusera toute idée contraire » [ cité par Ben Hadj Salah Rachid ]

A SUIVRE...

sourceweb: auteur sajidine

Asfiyahi.Org
Lundi 21 Mai 2012

Cet Article a été lu plus de 6455 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Bintu le 28/06/2010 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Superb!! well done

2.Posté par Ndiack MBODJ le 25/01/2011 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'apprécie beaucoup ce site.
Ce site que j'ai découvert hier m'a permis de me retouver.
Je vous encourage
Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter