Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




DOSSIER SPÉCIAL - Le Mariage : Une Responsabilité commune entre deux êtres - 1ére Partie

(Suite de la deuxième partie)


Cet Article a été lu plus de 7932 fois


"Au Sénégal les mariages musulmans sont célébrés à la mosquée et les divorces au Tribunal", il est important comme disait Molière de savoir que: "le mariage n'est pas du badinage". En arabe il y'a une différence fondamentale entre le "Nikah - نِكَاح" et "zawaj - زَواج", union et mariage. L'union est souvent basée sur un désir éphémère tandis que le mariage est une responsabilité commune entre deux êtres.....

Aussi, le phénomène des divorces prend des proportions inquiétantes dans notre société. Une étude menée par la sociologue Fatou Binetou Dial révèle qu'à Dakar un mariage sur trois se termine par le divorce. Les causes de divorce sont variées : défaut d'entretien, adultère, immixtion de la belle-famille, bigamie, abandon de domicile, etc (cf Le matin)
Un phénomène inquiétant dont les religieux, les parents et les futurs mariés ont tous une responsabilité commune. Il serait bien le jour d'un mariage que l'imam où le guide célébrant l'acte de mariage d'appeler les deux conjoints à la mosquée ou chez eux afin de rappeler à chacun d'eux les droits et devoirs du mariage selon le Coran et la Sunnah. hélas au moment de sceller cette union si sacré à Allah (SWT) les couples sont plongés dans des festivités (salon, réception, etc...) oubliant leurs responsabilités mutuelles....

A travers ce dossier spécial, Asfiyahi.org vous donnera de manière régulière des sujets sur : Le couple en Islam, Comment nourrir l'Amour Conjugal?, les secrets des époux, l'art de se comporter envers son épouse, Comment acquérir les faveurs de ton mari, la vie familiale, les prières selon la Sunnah pour la femme enceinte, les prières et conseils avant tout rapport intime etc..



DOSSIER SPÉCIAL - Le Mariage :  Une Responsabilité commune entre deux êtres - 1ére Partie
«Assalamou alaykoum wa rahamtoullah wa barakatouh» commençons par ça ! Il faut sourire à son épouse, lui faire plaisir!

Je vais vous relater un récit qui est assez étonnant et qui montre comment le Prophète (SAWS) se comportait avec ses épouses et en particulier avec ‘Aisha (RA).

Dans le Musnad d' ibnu Ahmad, il est relaté que le Prophète (SAWS) était un jour en déplacement avec son épouse 'Aisha (RA) et quelques compagnons . A un moment donné il a dit à ses compagnons, « avancez devant ! ». Et qu’a -t’il fait ? Il a dit : « Aisha, vient on va faire une compétition, on va courir ». Ils ont couru et elle l’a battu. Elle a été plus rapide que lui, elle l'a battu dans la course et il a accepté.

Quelques années plus tard, il lui a demandé de recommencer cette course, et 'Aisha (RA) lui dit « j’ai pris du poids », ils ont couru et c’est le Prophète (SAWS) qui l’a emporté. Et il lui dit « je me venge par cette victoire de ma défaite précédente ». Ce qu’il faut retenir, c’est que le Prophète (SAWS) s’amusait avec ses épouses, il riait avec elles, et c’est ce qui malheureusement manque quelque fois dans certains couples.

Egalement, parmi les choses dont il faut tenir compte, il faut honorer la famille de l’épouse, en prendre soin.

Même s’il devait y avoir un malentendu, un conflit, entre toi et ta belle-famille, rappelle toi que tu prends soin de ta femme avant tout. C’est une affaire entre toi et eux, ne mélange pas les pinceaux. Souvent on entend les plaintes de certaines sœurs qui disent « mon mari passe son temps à critiquer ma famille »… quelqu'un ici accepterait-il qu’on s’en prenne à sa famille ? Certainement pas !

Or comme l’a dit le Prophète (SAWS) « Nul parmi vous n’est véritablement croyant tant qu’il n’aime pas pour son prochain ce qu’il aime pour lui-même »

Le troisème devoir de l’époux, instruire son épouse de sa religion. ( comment prier , comment faire le grand lavage Sangou Sett....)

DOSSIER SPÉCIAL - Le Mariage :  Une Responsabilité commune entre deux êtres - 1ére Partie
L’épouse n’est pas une servante, une bonne à tout faire, elle ne doit pas être tout le temps, enfermée dans la cuisine.Tel homme veut une « bonne », du coup sa demeure, et c’est souvent source de conflit, se transforme en restaurant.
Tous les jours il y a des frères qui débarquent et la pauvre femme, du jour ou elle s’est mariée, elle est toujours dans la cuisine, elle ne connaît pas la couleur des autres murs de la maison.

Dès qu’elle finit de laver la vaisselle, une nouvelle commence… Il lui dit « Ya Aisha ce soir, j’ai 5 frères qui vont débarquer ». C’est à tel point que certains frères m’ont relatés qu’à force d’avoir des invités, ils ne voient même plus leur épouse…elles vont dormir le soir, ils ne les voient pas… Il ne faut pas exagérer !

Libérez-lui du temps, le temps de l’instruction,

Alors certains frères disent « ah non ! Non, il vaut mieux qu’elle reste ignorante parce que le jour où elle va apprendre, ouvrir ses oreilles et ses yeux, elle va prendre ses grands airs avec moi. »… ça ne marche pas ça. Donnez-lui son droit à l’instruction.

Au niveau des Dahiras il est recommandé aux instructeurs d'insister sur l'éducation Femmes afin de mieux connaitre leurs religions au cas où elles auront la chance d'avoir un mari qui ne connait pas religion, il est un devoir à la femme d'apprendre à son mari les pratiques de base ce qui existe au Sénégal. Car beaucoup d'adultes attendent le moment d'aller la Mecque pour demander comment faire le Grand lavage ( Sangou Sett) ou comment prier......

As-tu oublié que le Prophète (SAWS) lorsqu’il recevait des questions d’ordre pudique qui touchaient les femmes, par pudeur, il les envoyait chez Aisha (RA) directement parce qu’elle était apte à répondre et ce parce que le Prophète (SAWS l’a instruite.


Alors cher frère, si tu as un niveau de science suffisant, accorde à ton épouse un temps pour l'instruire

Si tu n’as pas ce niveau, que toi-même tu apprends, crée-lui un cadre adéquat pour qu'elle s’instruise. Achète-lui des livres, achète-lui des cassettes, fais en sorte que par exemple elle puisse suivre un cours dans un endroit qui est sain bien entendu, pieux et ce, à condition de lui rappeler que ce n’est pas parce qu’elle va suivre un cours que le foyer doit être sans dessus dessous.
Ou bien elle sort en disant « je n’ai pas le temps pour mon foyer, j’étudie le Sahih de Boukhari » Et bien avant d’étudier occupe-toi de ton foyer d’abord, ensuite installe toi dans ton salon, prends ton livre et lis à ton aise.

Donc attention, il ne faut pas étudier et sacrifier son foyer.

Ceci c’est une plainte qui vient souvent chez certains frères dont les épouses partent à gauche et à droite et délaissent leur foyer. Là ce n’est pas bien. Il faut donner à chaque chose son temps.

De même nous avons un hadith rapporté par Boukhari pour relater l’importance de l’instruction pour la femme.

La femme doit s’instruire ne serait-ce que pour savoir comment elle doit prier, pour s'assurer qu'elle prie et fait ses ablutions correctement, pour qu’elle connaisse ses devoirs et droits envers son époux, car d’où viennent la majorité des problèmes qu’il y a dans les couples ... dans les familles ? Ils viennent de l’ignorance. L’ignorance ! Parce que l’époux, ne connaît pas son rôle, il ne connaît pas son devoir, il ne connaît pas son droit.

Et l’épouse ? C’est la même chose !

Dans un hadith, le Prophète (SAWS) dit à certains compagnons qui étaient venus le voir : « retournez auprès de vos familles, restez auprès d’elles et instruisez les et ordonnez leur le Bien et les devoirs qui leurs sont prescrits. »
[ Rapporté par al Boukhari et Muslim ]

On voit ici que le Prophète (SAWS) rappelle l’importance de donner à son épouse son droit à l’instruction. Tout comme toi tu apprends, tu vas à des conférences, tu achète des livres, tu lis, offres également ce cadre à ton épouse.

Voilà en résumé les devoirs de l‘époux.

DOSSIER SPÉCIAL - Le Mariage :  Une Responsabilité commune entre deux êtres - 1ére Partie
Quant à ses droits :

Le 1er droit auquel il a droit de son épouse, c’est l’obéissance, car c’est lui "le chef à bord", et l'épouse doit être contente qu’Allah l’ait libérée de cette responsabilité. ( Commentaire de Mustafa Kastit : elle refuse de dormir avec ou elle quitte carrément le domicile comme ça se voit malheureusement aujourd’hui… Au moindre problème, la dame fait ses valises, prend ses cliques et ses claques et s'en va)

Cela il faut le rappeler.

Mais bien sur l’obéissance implique que le mari ordonne ce qui est correct, ce qui est conforme à l’islam.

Par contre s’il ordonne de faire une chose contraire à l’islam, elle doit désobéir car le Prophète (SAWS) dit également :

« Il n’y a pas d’obéissance à une créature dans la désobéissance au créateur ».

La femme n'obéit à son époux que tant qu’il lui ordonne ce qui est correct, ce qui est convenable, ce qui est conforme à l'islam, à ce qu’Allah nous a enseigné dans le coran et à ce que le Prophète Muhammad nous a enseigné vis-à-vis de sa Sunna. Mais s’il lui ordonne autre chose, elle doit dire, Non.

Le 2ème droit, c’est le respect et il est équivalent à celui qu’il lui doit et dont on a parlé.


Le 3ème droit, c’est que l’épouse ne peut jeûner le jeûne surérogatoire (pas celui de ramadan) sans son agrément et son autorisation.

Le Prophète (SAWS) nous dit : « Il n’est pas permis à une femme de jeûner sans l’autorisation de son époux ». (Commentaire de Mustafa Kastit : il faut comprendre le jeûne surérogatoire, celui du lundi et jeudi à titre d’exemple)

Il se peut en effet que son époux ait besoin d’elle alors qu’elle est en état de jeûne … il veut l’approcher, elle est en état de jeûne … elle doit demander son autorisation sauf bien sur s'il s’agit d’une expiation à faire, des jours à remettre qu'elle n'a pas fait pendant ramadan, là c’est une autre histoire. Pour les autres jeûnes, elle doit demander l’autorisation à son époux. De même elle ne peut faire entrer dans sa demeure qu’une personne que l'époux agrée.

Mais l’époux ne doit pas être injuste … car il arrive quelque fois que l’époux empêche sa belle-mère ou sa belle sœur ou son beau-frère de rendre visite à son épouse. Il faut être juste c’est permis dans un seul cas, c’est si l’époux remarque que ce milieu influence son épouse dans le mauvais sens. Là c’est autre chose. Là il doit mettre son veto et dire je ne veux pas les voir chez moi. Allah n’accepte pas l’injustice.



A suivre dans le second dossier la quatrième partie suivi de Conférence de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy AL Maktoum SUR la vie du couple en Islam



Asfiyahi.Org avec Sajidine
Jeudi 14 Février 2013

Cet Article a été lu plus de 7932 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par saer mbathie le 17/08/2010 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le nouveau visaage du site est véritablement séduisant et reste toujours instructif que DIEU vous guide sur sont droit chemin amine

2.Posté par mouhamed fall le 20/08/2010 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitation pour le site et pour tous vos efforts .


3.Posté par lamine ba le 24/08/2010 04:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suis vrémé et g du apprend kelkchos de nouvo

4.Posté par aissatou dione le 22/05/2011 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
assalamou aleykoum et un grand merci à vous.Vous êtes entrain de lutter contre cette multitudes de divorces qui s'évit dans notre chèr patrie Dieureudieuf liguey bi rafét na

5.Posté par Diallo ousmane le 11/07/2011 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
machallahou rabbi qu'ALLAH guide vos pas!!!!choukrane

6.Posté par Sope nabi le 23/02/2013 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
zaka Allahou khayran
Yal nanou Allah defal ak deg ak tope

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :