contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



DdM - Vendredi 03 Juillet 2015 - Un mois que de plènitude, mais attention!


Cet Article a été lu plus de 167 fois




Dans son prêche de ce midi, Imam Elhadj Khalifa Kébé à Cité Lamy (Thiés) s'est concentré sur le pleine de bénédictions que le croyant peut faire juste en restant dans les prescriptions du Ramadan (V183, S2), car fait-il remarquer ce n'est que pendant ce mois de Ramadan que Allah réléve les taux de rendement à des niveaux à la fois exceptionnels et jamais égalés. Le plancher multiplicateur passe de 10 (V160, S6) à 70, l'acte de surérogation est primé au rang d'obligation avec le multiplicateur 70, le rebelle SATAN est mis hors d'état de nuire, mais l'âme des passions reste active et peut donc anéantir tout espoir de récolte fructueuse si le croyant n'est pas attentif à ces négateurs de divinité et s'il n'est pas assez vigilant à surveiller ses organes explicites et ses centres de décision cachés (coeur, esprit, conscience, imagination).

La chance est sûrement avec celles et ceux qui ont pu jeúner ce mois comme prescrit par Allah, car nombreux sont ceux qui pour diverses raisons valables ou non ont manqué cet ordre de Dieu, et qui est aussi solennel que le 3éme pilier de l'Islam. Si Allah attribue à ce mois une finalité de Piété, c'est justement pour que l'alerte soit au maximum dans les intentions, les expressions, les actes et agissements, ainsi que les interactions. Autant la récompense est immense (DdM de la semaine dernière) autant les critères sont durs à observer, et parmi ceux-ci il y a la discipline permanente du corps et de l'esprit. Le Prophète nous vient en aide rappelle-t-il avec cette indication maintes fois rapportées que Dieu ne retient ni n'agrée un jeûneur qui ne s'est limité qu'à s'abstenir de manger et de boire, mais qui n'a rien changé d'habitudes de loisirs et notamment les loisirs ou pratiques incompatibles avec l'observance du Ramadan. Il a mis en garde contre le mensonge, le colportage, la calomnie, le faux-jugement, les propos désobligeants à l'endroit des autres, le regard tentant appliqué au sexe opposé, les loisirs suspects comme certain films ou visionnages déviants, le compagnonnage homme -femme non autorisé, les verbiages, les assises de grand place ou tout autre similaire et qui débouche fréquemment sur des pratiques ou attitudes répréhensibles, même certaines conversations téléphoniques ou via SMS ou tout autre support. Toute intention, expression, acte, agissement, attitude, réponse, interaction, pensée, imagination, ne doit obéir qu'au degré élevé de la piété, plus élevé que celui de la Foi, encore plus élevé que celui de la soumission, encore au-dessus de la Vertu (Ihsàn). A chacun de ces degrés, Fait-il remarquer, Allah a Indiqué la récompense lorsque correctement, observé, mais pour le Ramadan dit-il la valeur de la Récompense promise explique la stricte discipline prescrite avec, car la piété est au sommet de la pyramide de la Adoration.

Heureux dit-il celui qui l'aura compris et appliqué à la lettre! Ceux-là dit-il auront tous les priviléges dans cette vie, auront une récompense sans limite (V10, S39), méneront une paisible vie puisque dans le camp de Dieu, seront accueillis avec miséricorde dans leur dernière demeure sous-terre, seront plongés après leur mort dans le sommeil calme des futurs habitants du Paradis, ils se feront ouvrir les portes du Paradis et choisiront leur entrée, ils n'auront à craindre ni malheur, ni soucis, ni malaise, ni préoccupation et ils seront auréolés de L'agrément de leur Seigneur, loin de tout jugement, réglement, ou procés.

Redoublons d'efforts recommande-t-il, saisissons cette unique chance, évitons d'anéantir le potentiel de plénitude par manque de vigilance, ou même par complainte... du climat, de la soif, de la faim et autres conditions naturellement attachées au Ramadan. Réjouissons-nous plutôt de prétendre à une si énorme récompense en n'investissant pas autant que les pionniers qui en cette période méme de Mi-ramadan avaient combattu pour la cause D'Allah tout en jeúnant, pensons à ces millions de démunis qui ont comme nous obligation de jeúner, mais sans l'aisance et l'accessibilité à la nourriture abondante ou à l'eau potable, ou encore la quiétude d aller à la Mosquée sans crainte ni peur.

Soyons vigilants, généreux mais aussi compatissants et tout reconnaissant à Dieu pour le Ramadan afin Qu'il Agréé toutes nos servitudes et d'ailleurs en Ramadan ou pas, Allah N'agrée que pour ceux qui font preuve de piété (V27, S5). Cqfd.

Merci de renouveler vos prières en la mémoire de Ustaz Elhadj Mbeur Kébé, qui nous a quitté il y a exactement neuf ans. Puisse Allah élever son oeuvre au rang des martyrs de Badr et Qu'il Bénisse son héritage...Aamiin.

Veuillez excuser les conditions d'écriture de ce DdM sans ordinateur !

Best Zyars.
Al Amin

Par Al Amine Kebe
Samedi 4 Juillet 2015

Cet Article a été lu plus de 167 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :