contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Décès de Dr. Fatou GUEYE SOW de la Cellule Zawiya Tidjaniyya : Une Symphonie Inachevée


Cet Article a été lu plus de 3307 fois


Il pleure dans nos cœurs ; un être cher vient de nous être arraché. La grande faucheuse, cette compagne sournoise, a encore frappé. Et Dr. Fatou GUEYE SOW s’en est allée répondre à son Seigneur, nous laissant orphelins. Seigneur, que Ta volonté soit faite ! Puissions-nous être gratifiés de l’endurance si caractéristique des gens de foi ! Le choc passé, l’on se met à remémorer les tranches de vie partagées avec la défunte. Alors des gestes, des attitudes, des paroles se bousculent dans nos têtes, tous pleins de noblesse et d’élégance morale, de respect et d’amour du prochain, de combativité et d’engagement pour la Religion et la tijaniyya, qu’elle aura, toute sa vie durant, défendues et illustrées, enseignées et expliquées, par la plume, le verbe et l’action.



Décès de Dr. Fatou GUEYE SOW de la Cellule Zawiya Tidjaniyya : Une Symphonie Inachevée
Oui, c’est sans doute cet engagement qui aura décidé Fatou GUEYE à aller s’inscrire au département d’arabe de la faculté des lettres de l’UCAD. Elle n’aura eu cesse de pousser chaque jour plus loin les limites de sa graduation et de ses connaissances. En dépit des contraintes matrimoniales et familiales, parfois même professionnelles, elle aura fait preuve de beaucoup d’abnégation et de volonté pour mener de front travail de recherches et de rédaction : mémoires de maîtrise et de DEA et thèse de 3ème cycle. Tous ont porté sur la tijaniyya et la famille de Seydi El Hadji Malick SY, leurs vie et œuvre, tous encadrés par l’autorité en la matière, le professeur Ravane MBAYE. Recrue de fraîche date de l’UCAD, elle s’était signalée déjà par sa grande volonté et sa disponibilité hors norme à se mettre au service de ses étudiants. Ceux-là, pas ingrats pour un sou, lui ont décerné récemment, un diplôme de reconnaissance, moyen pour eux de saluer et de rendre hommage à leur complice.

Le décès de Dr. Fatou GUEYE sonne comme une symphonie inachevée. Elle avait beaucoup d’ambition intellectuelle et avait une soif inextinguible de connaissances. Elle passait tout son temps à apprendre et à faire de la recherche. Le prof. Ravane a révélé hier qu’elle s’était inscrite pour la thèse d’Etat et aurait pu finir dans deux ans.

Au plan de son engagement confrérique, Fatou GUEYE a été une grande militante de la cause tidiane. Membre de la D.E.T (Dahira des Etudiants Tidianes), de la Cellule Zawiya tijaniyya, du GREIS ( Groupe de Rencontres et d’Etudes sur l’Islam et la Société), elle s’était révélée comme un élément mobilisable et mobilisée. Toujours prête à aller au charbon. A la veille du Gamou de Tivaouane, nous avons été tous les deux invités sur le plateau de Canal infos, dans le cadre de la communication sur cet évènement majeur, ses thématiques et innovations. Elle avait pris part à la dernière rencontre tournante des anciens de la D.E.T et c’est elle-même qui avait introduit la dernière conférence du GREIS, sur le thème de la femme en Islam. Le week end dernier, elle était au Congrès de la Jeunesse Tidiane dont elle s’occupe depuis toujours des expositions aux côtés de son complice Cheikh Tidiane NIANG, ou des étudiants. Hier, après qu’on l’a portée sous terre, Abdoul Hamid SY al amin rappelait qu’il y a bientôt dix ans, exactement en 2002, lors des préparatifs du Colloque du Centenaire du Gamou, alors qu’il n’y avait pas encore un seul sou vaillant dans les caisses, elle avait mis à la disposition du Comité d’Organisation 800.000 (huit cent mille francs), produit d’une tontine, ajoutant ceci : « S’il y a de l’argent après, vous me remboursez, sinon def naako sama tarbiya ». Voila une preuve par l’exemple qu’elle fut un modèle de femme de convictions et de désintéressement matériel. C’est aussi cela qui ressort du témoignage de son mari.

Avoir vécu juste une quarantaine d’années, et de manière aussi bien remplie de bonnes actions, avoir cultivé aussi parfaitement les relations humaines, avoir vécu aussi intensément sa foi musulmane et sa spiritualité tidjane, avoir mobilisé autant d’hommes et de femmes de valeur, reconnus pour leur conformité à la sunna, pour ses adieux… tout ceci incite à l’optimisme que « yâ uhtî », tu n’auras pas vécu pour rien, que tu compteras parmi ceux à qui le Seigneur des deux mondes promet une seconde vie, dans Sa proximité et la jouissance de Ses grâces.

Tu es partie, mais heureusement, pas les mains vides. Tu as reçu le satisfecit de ton mari, de tes deux parents et de tes amis, de tes confrères, collègues et étudiants. Dors en paix ! Adieu Fatou !

De la part de ton complice, celui que tu aimais à appeler : « yâ ahî !»

Issa FAYE
Membre de la Cellule Zawiya tijaniyya et du GREIS.



Asfiyahi.Org
Samedi 9 Juillet 2011

Cet Article a été lu plus de 3307 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par ibrahima racine diallo le 09/07/2011 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
demga wayé sa mission dafay geune di wey ya salam mayla jame nioune dé weet rek lagni joy wayé nak bourbi mome mooni meel gni geune ci gnoune gnoy tella dem

2.Posté par Ngom diop PENDA le 09/07/2011 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yal naco yalla yeureum té kharé ko aldiana fatiha +11 ikhlass

3.Posté par Djibril NDIAYE le 09/07/2011 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Tu as reçu le satisfecit de ton mari, de tes deux parents et de tes amis....." Que le Tout-Puissant agrée ce témoignage et t'accueille dans son paradis. Bi barakati Cheikh Seyd Hadji Malick Sy, Radyal'Allahou An..........Amine.

4.Posté par Jesus le 09/07/2011 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on n'en revient pas, mais la réalité est là: Fatou est allée rejoindre les anciens...Un modèle d'humilité et une assoiffée de savoir. Un exemple de ténacité et de dévouement. Na burbi tek loxo ci njabootam! Toutes nos condoléances àgrand Aziz, qui a perdu sa brave compagne...Le destin est imparable.

5.Posté par Moustapha Yankhoba FALL le 09/07/2011 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous l'avons appris tardivement mais il n'est jamais trop tard de s'incliné devant sa mémoire et que le paradis soit sa demeure. amine

6.Posté par amadou gaston faye le 10/07/2011 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je viens de lapprendre a linstant meme 1H24mns, je mincline devant sa memoire et prie pour serigne babacar sy rta lacceuil a jaanatou firdawsy, yalla nako yalla khare aldiana, serigne babacar sy terouko, ande ak mome thia seydy elh malick sy rta, mo yobou ko thia barsakhou cheickhna cheikh ahmada tidjani rta, amine

7.Posté par ibou diamé le 10/07/2011 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
inalilahi wa inailahi radjihone.yalna na ko yalla djegal fay ko yiw si barke seydi elhadji malik sy rta

8.Posté par KANE Abdou Wahab le 11/07/2011 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sokhna Fatou Kiné GUEYE SOW yalnako yalla kharé si aldiana you guena kowé yi.On ne s'est que dire sinon que de se plier à la volonté divine.Oui tous ceux qui étaient au congrès des jeunes tidianes de dakar passé, comme l'a si bien dit M.Issa FAYE (en dessus) l'ont vu.Debout devant le stand qui servait d'exposition à des ouvrages sur la religion et aussi sur la tarikha tidiane, Sokhna Fatou était dans son domaine si on peut le dire ainsi.Le dimanche, dernier jour du congrés, Sokhna Fatou Kiné était présente,infatigable,disponible et ca montre tout son engagement.Comme si cela ne suffisait pas elle prit les ouvrages, pour faire le tour de la "tente" à plusieurs reprises afin de permettre à ceux qui soient hésiter ou n'ayant pas visiter le stand de pouvoir s'acquérir ces ouvrages très importants.Ne l'oublions jamais dans nos prières........................................................................................................................................

9.Posté par YASARO le 13/07/2011 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Inalilahi wa inaileyhi waradjihoune. A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons, cela Fatou le savait, car toute sa vie durant "mingui thi done bayi khel" à travers ses actes de tous les jours. Rendons grâce à Dieu car nous avons tous un goût d'inachevé, mais l'oeuvre de Sokhna Fatou Guèye SOW est bien achevée. Pour tout ce qu'elle a réalisé à son âge machallah. Notre coeur est lourd, mais nous sommes surs qu'elle s'en est allée le coeur léger, pour avoir vécu dans la droiture, l'amour de son prochain, l'amour du travail et du savoir comme Dieu nous l'a prescrit dans le coran. Que Dieu l'accueille aux côtés des Ouroulayni dans son saint Aldjannati Firdawsi. Amiine. Fatiha + 11 Ikhlass. Une amie qui ne cessera de penser et de prier pour toi.

10.Posté par FATOUSECKDABAKH le 18/07/2011 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMIN

11.Posté par FATOUSECKDABAKH le 18/07/2011 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMIN

12.Posté par Souleymane NDAO le 22/07/2011 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vie est un changement perpetuel de couleurs, notre soeur nous a quitte dans des circonstances extremement difficiles, elle a vecu ce que les roses vivent en l'espace d'une journee. Nous prions au bon DIEU de l'acceuillir ds son paradis et que la lui soit legere AMIN AMIN . REPOSE EN PAIX

13.Posté par al amine le 22/07/2011 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yala nako yala yeureum té yékhé gnou. Franchement elle était exemplaire dans la tarikha. Puisse Allah nous donner d'autres dames de sa trampe

14.Posté par léna le 27/07/2011 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
inalilahi wa inaleuhi radjilouna que Dieu dans sa miséricorde l'accueille dans son paradis ta mou oufeulko SEYDI WOUDJOUTE après un passage si MAME MALICK SY, SERIGNE BABACAR SY MAME ABDOU et tous autres érudits si barké sangue bi akhe CHEICK AHMET TIDJANE amine
je la connaissais pas mais d'après les dires c'était une bonne personne BIEN talibé cheick akhane efforçons nous de nous atteler à répandre le bien comme mome d'après les témoignages
YALLA na Yalla motalé ndawmame si firdawssi you kawé si barké salatul fatihi amine

15.Posté par Fatou Sene le 17/08/2011 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rest in peace my sister. I miss you so much

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :