contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – UNE ALTERNATIVE SOUFIE FACE A LA CRISE MONDIALE: L’APPORT DE LA TIJANIYYA


Cet Article a été lu plus de 593 fois


Empêché ce Vendredi et en écho au rassemblement annuel de la communauté à Trévizo, en Italie, j’anticipe en partageant avec vous ce DdM d’il y a presque 2 ans sur Foi et Savoir, à l’occasion du 7ème Forum annuel de la Fraternité Tijànya de France, tenue à Paris en 2011.



Direct du Min’bar – UNE ALTERNATIVE SOUFIE FACE A LA CRISE MONDIALE: L’APPORT DE LA TIJANIYYA
En ce 15 du mois de Rajab 1432H, ce mois que le Prophète aimait tant pour sa sacralité d'abord (un des 4 mois sacrés du calendrier musulman) et pour l'annonce qu'il fait déjà du Ramadan, ce Rajab de 1432 où à la (presque) pleine Lune de Mercredi soir, Allah nous a gratifié d'une éclipse totale lunaire démontrant encore sa toute puissance sur les créatures et sa toute domination sur le calendrier des évènements, en ce jour où la communauté Tijânya de France et d'Europe se regroupe autour du Forum Annuel de la Tijânya, ici même à cette Mosquée de Paris qui porte les empreintes de la Tijànyà, je vous transmets à tous mes plus fervents zyars.

Ce Direct du Min' bar est ainsi spécial surtout parce que dans le cadre du Forum, les organisateurs ont pu amener à la Tribune de la Mosquée de Paris pour la causerie d'avant Khutb notre frère dans la Tawhîd, dans l'Islam et dans la Tijânya, Papa Makhtar KEBE de Tivaouane, dans une adresse d'une rare érudition et d'une éloquence Qur'ânique digne de lui et de sa famille. Papa Makhtar a traité du thème 'Savoir et Foi - Al 'Ilm wal Îmàn', alors que l'Imam dans son Khutb nous a aussi gratifié d'une lecture profonde et pédagogique du verset 9 de la S. 17 - Sans aucun doute ce Coran guide vers ce qu’il y a de plus droit, et il rassure les croyants qui agissent vertueusement qu’ils auront assurément une énorme récompense, et à ceux qui ne croient pas en l’au-delà, que Nous leur avons préparé un châtiment douloureux.

Dans son adresse, Papa Makhtar a d'abord rappelé que la foi dans son essence est un savoir, savoir reconnaître l'unicité d'Allah (V.19, S.47). Il magnifia ensuite le rôle de la foi qui procure à l'humain les premières réponses de son questionnement existentiel - Qui suis-je, Qui me gouverne, Qui a créé ce monde et ses composantes organiques, minérales, vivantes, non vivantes, microscopiques, macroscopiques, etc. Il dira qu'au fur et à mesure que les sens s'ouvrent à la curiosité de l'environnement - et Allah a bien souligné (V. 78, S.16) qu'en venant du ventre de la mère, l'Homme est vierge de connaissance - les questionnements existentiels peuplent notre esprit. Et Papa Makhtar de démontrer que le verset lui-même répond aux questionnements existentiels ou plutôt fournit à l'Humain les instruments de réponse à ses questionnements existentiels - à savoir les sens dont Allah nous a dotés et cités dans le verset - Allah vous a doté de l'ouïe, de la vue, du cœur. Papa Makhtar de s'arrêter sur le cœur dont il rapplera à la lumière des enseignements du Prophète (Hadith authentique) que le cœur est la lumière qui guide, la conscience qui perçoit, le siège de la Foi et de la certitude, de l'Unicité d'Allah et aussi de l'Amour d'Allah et de son Prophète.

Il enchaîna en soutenant que le rôle de la Foi est justement d'éclairer l'Humain dans son existence afin qu'il trouve la Voie, apprenne à se comporter avec droiture et mesure, apprenne à s'exprimer avec éloquence, à prier Allah, à respecter son environnement et à mener une vie paisible et agréée (Prophète Dawûd dans la S. 38) - exactement ce que l'Imam a développé dans l'extension des diverses composantes de ce en quoi le Qur'ân oriente vers ce qu'il y a de meilleur, meilleur en tout - dans la reconnaissance des faveurs d'Allah, dans l'expression de la Foi en Allah, dans la fidélité au message Prophétique, dans l'exercice des diverses composantes de l'adoration - prière, jeûne, aumône, etc.

Là où Papa Makhtar évoque l'accomplissement de la condition humaine par la Foi en Allah, la pureté de l'adoration et la rectitude dans le cheminement de la vie à travers les actes vertueuses de constance dans la prière et dans le respect de la Zakat (V.5, S.98) - et le Qur'ân de marteler que voilà la Religion de Droiture, L'Imam renchérit que la mission du Prophète était justement d'enseigner le comment de cette droiture. Allah, dira t-il, a défini la mission dans plusieurs endroits du Qur'ân, mais la constance est dans le Bayàn - i.e. clarifier et expliciter à l'Humanité ce que Allah a révélé en eux (V.44, S.16). Le prophète dans sa méthode ajouta l'Imam a privilégié le cheminement dans la lumière de la Foi, car les ténèbres de l'idolâtrie auront induit tout un peuple dans les abysses de l'incrédulité, du désespoir, de l'injustice, du mal être individuel et collectif…et le Prophète en puisant de la Lumière intrinsèque qu'il EST (V.46, S.33) a par une approche purement humaine, loin des miracles de ses pairs, et proche de la préoccupation de son peuple, ramené l'Humanité dans le sillage de la Foi. Mission accomplie!

Aux questionnements existentiels de toute sorte évoqués au début de son adresse, Papa Makhtar retient que la Foi a opposé une série de réponses à travers l'ordre d'Allah et qu’il a résumé en deux verbes impératifs - Fais (le bien dans toutes ces composantes) et Evites (le mal dans toutes ses composantes). Le tout dira Papa Makhtar non pour la souveraineté d'un roi, ou d'un supposé Chef, ni pour les beaux yeux de qui que ce soit, mais pour la face de ton Seigneur (V.1, S.96). Ainsi donc, l'humain libéré des ténèbres de l'ignorance, orienté vers la Foi en Allah, et réconcilié avec son profond être trouve tout son éclat dans ce que Allah a préparé pour lui dans la Fitra (primo-nature), c'est-à-dire la plus accomplie des formes (V.4, S.95) et qui correspond dans le résultat à ce que l'Imam a mentionné à travers les V. 16, S.4 - V. 9, S. 57, soit la lumière au détriment des ténèbres.

L'un et l'autre ont attiré l'attention à cependant cultiver la nature humaine à rester sur ce versant de la plus accomplie des formes (V.4, S.95), le plus droit des chemins (V.9, S.17), le choix de la lumière au détriment des ténèbres (V. 11, S.65) au risque de se dégrader par soi au plus bas niveau (V. 6, S.95) ou à se retrouver de l'autre côté du verset 9 de la S.17 avec les incrédules, ou tout simplement à échouer à sortir des ténèbres pour embarquer dans la seule, l'unique lumière - celle d'Allah, du Prophète et de son message, du Qur'ân, de la droiture, de la vertu, de l'Islam en un mot.

Et c'est justement là où l'un et l'autre connecte avec le thème du Forum, soit de construire dans la Foi et dans la vertu, dans la lumière et la guidance les anticorps nécessaires pour contrer les crises contemporaines et qui se manifestent dans notre vie de tous les jours par des attitudes individuelles et collectives aux antipodes des attentes de vertu, de sérénité et d'accomplissement humain. Papa Makhtar invitera les uns et les autres à un renouveau de la Foi (Tajdîdul Îmàn) à travers une revivification de لاَ إِلَهَ إلا الله - comme rappelé dans un Hadith authentique du prophète, illustré dans la forme d'insistance du verset 136 de la S.4 par lequel Allah s'adresse aux croyants (les adeptes de la foi) en les invitants à être des adeptes de la foi (encore!) - en Allah, au Prophète, à la révélation et à les mettre en garde contre la rébellion à ses ordres. Quant à l'Imam, il a touché une crise majeure sous toutes les contrées et qui menace l'équilibre de la société au plus profond de sa constitution - la famille. Il s'agit de l'arrogance et la rébellion généralisée des enfants de ce siècle envers leurs parents sous l'appellation prétextée de conflit des générations. Il rappellera à ce sujet l'invite d'Allah (V.23, S.17) qui indique ce qu'il faut faire (l'ordre - preuve de tendresse, disponibilité respect, parole mesurée, invocation d'Allah en leur faveur) et ce qu'il ne faut pas faire (l'interdit - arrogance, propos déplacé, désobéissance). Papa Makhtar avait bien raison, l'enseignement d'Allah ne tient qu' à ces deux impératifs - ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire -, pourvu que nous les distinguions et l'appliquions avec l'agrément d'Allah.



Best Zyars
Al Amine

Par Al Amine Kébé, Président de la Hadara Tijâny de Genève
Vendredi 29 Mars 2013

Cet Article a été lu plus de 593 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Ada Cisse le 29/03/2013 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,
Le mode d émeploi et les mise à jours sont la solution incontournable de la crise pour notre Oumma
Merci infiniment Papa Mackhtar pour cette éloquence digne de foi et de savoir .

Al Amine ,Jareujeuf Yalla na Yalla fayeyal nou la ni nga ko beuguee
Ziar Bou were

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :