contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 02 Muharram 1439 – 22 Septembre 2017 Yà Seyyidy Yà Seyyidy Yà Seyyidy – Yà Sîn


Cet Article a été lu plus de 997 fois




Nous sommes toujours en 2017 et difficile pour la communauté de tourner la page de Mars avec le souvenir de la disparition de Serigne Babacar Al Qutb, subtilisé dans nos mémoires par le retrait discret mais tonitruant de Al Maktûm en Mars dernier. Nous voici dans la fièvre de Septembre, en ce 1er jour d’automne, préparé à voir les feuilles des arbres qui nous ont tant nourri, égayé, abreuvé et je ne sais quoi encore tomber calmement et le souvenir de Dabbàgh s’y prête, tant nous avons vu de feuilles tomber ces 20 ans de vide…oui 2017 est encore chaud, mais si la page 17 s’entête à tourner, une autre page a tonitrué…car 1438 s’en est allé revivifiant le souvenir de l’Hégire et disions-nous la semaine dernière en souvenir de cet évènement majeur du calendrier musulman comment le Prophète a enseigné la rigueur de la planification stratégique… Et 1439 semble s’annoncer avec le plus stratège de l’Ecole de Shaix Seydil Hadj Malick qui subtilise dans nos mémoires de Dabbàgh et pour vraiment rester dans l’humilité du Serviteur (‘Abdu) mais à l’Action immense (Al Aziz), le choix de ce Vendredi de début 1439. Le chiffre 9 a ce secret de la terminaison, qu’il illustre toujours les fins de série…tout autre chiffre sera combinaison de déjà vu ! Nul ne peut suffisamment magnifier ce stratège, ce génie de notre temps, ce Shaix, ce Al Amin de nos temps ! Et voilà qu’auréolé de son titre de Al Khalif, Ibn Al Khalifa, Al Amin, ‘Abdul ‘Aziz nous quitte sur la pointe des orteils. Reposes en paix Yà Seyyidy, ce Yà Sîn qu’on évoquait ce matin t’était destiné par Allah sans que nous sachions…mais tu ne l’auras pas volé, tu auras plutôt mérité toutes les noblesses de ce monde alors que ton Seigneur t’A Déjà Accueilli dans le périmètre de noblesse de l’autre monde…nous ne te pleurons pas, comment oserions-nous violer notre pacte avec toi…nous te disons Yà Seyyidy Yà Seyyidy Yà Seyyidy, Reposes en Paix, cette paix qui elle va pleurer son champion, son infatigable athlète, son bâtisseur, son Prince…

Best Zyars avec nos condoléances à toute la Ummah
Al Amin

Asfiyahi.Org
Samedi 23 Septembre 2017

Cet Article a été lu plus de 997 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :