contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 03 Muharram 1437, 16 Octobre 2015 Feuille de Route Immuable, Cap pour un renouveau permanent


Cet Article a été lu plus de 181 fois




A Makkah, Imam Usama Al Khayàt a rappelé aux croyants les routines de la nouvelle année, à savoir tout d’abord (i) rendre grâce à Allah pour nous avoir gardé encore une année de plus, (ii) s’arrêter sur son vécu, (iii) faire un bilan, (iv) renouveler son pacte avec Allah et avec son Prophète, (v) se promettre d’être meilleur et s’inventer une nouvelle feuille de route…Ah ! mais est-ce vraiment la feuille de route qui est nouvelle ou juste l’Année qui l’est et à qui on doit appliquer la même feuille de route immuable ? Y’aurait-il du renouveau dans l’application d’une méthode immuable à la cyclicité du temps ? Il y a - dit Allah - dans la cyclicité du temps et dans ce que Allah a Créé dans les cieux et la terre une inspiration pour les gens pieux (V6, S10). Inspiration, donc forcément renouveau ! C’est donc certainement cette inspiration qui fait défaut à tant de leaders et de guides, mais hors du champs de piété et qui à force de confusion de ce qui est nouveau et de ce qui est immuable s’enlisent dans des contradictions de toute nature, laissant les citoyens dans la perplexité et le doute, perplexité et doute qui paradoxalement valident immuablement la méthode justement de renouveau permanent du prophète, celle qu’il avait défendue explicitement lors de son Discours sur le Jabal Ar-Rahma, il y’ a 1428 ans à ‘Arafa !

Oh mes frères et sœurs, quiconque vivra à travers les âges verra beaucoup de confusions et de bouleversements. Je vous invite à rester constant sur la feuille de route immuable de ma Sunna et de la pratique de mes compagnons vertueux et éclairés (Khulafà-ur-Ràshidîn). Les bouleversements et confusions avait alerté le Prophète seront inscrits dans une frénésie telle que si vous ne faites pas preuve de solidité et d’enracinement, vous perdrez le nord ! Alors arc-boutez-vous de toutes vos forces à la Guidance et la Rectitude d’Allah (V7, S1). Et l’Imam de continuer dans la citation du prophète que tous les ouvrages de Hadith ont relatée…ne vous surprenez-pas de voir un croyant habillé de sa vertu le matin et dépouillé le soir jusqu’à devenir mécréant ou vice-versa. Evitez les courbes sinusoïdales (V153, S6) qui vous dévient du chemin de droiture évidente, ne soyez pas dans la triche envers Allah et qui consiste à exprimer ou agir ce qui ne correspond pas au contenu sincère de votre cœur (V41, S5). Ne vous amusez pas à tenter de tromper ainsi Dieu, car vous ne faites que vous tromper vous-même sans vous en rendre compte (V9, S2) et votre cœur devient malade de fourberie. Respectez l’honneur et la sacralité de chacun d’entre vos concitoyens – En ce jour sacré (Yawmu ‘Arafa), sur ce périmètre sacré (où Seydinà Ibràhim s’était jonché pour exécuter l’appel ordonné par Allah en direction de l’Humanité – V27, S22), en ce mois sacré. Trois sacralités sont ainsi réunies avait dit le Prophète auxquelles font écho trois autres sacralités, soit le sang, les avoirs et l’honneur de chacun pour chacun. Préservez ces trois et Allah vous préservera.

L’Imam de s’étonner que les croyants sont aujourd’hui les premiers à devoir revoir leur comportement par rapport à cet appel du Prophète. Les comportements ont emprunté une déviance prononcée dit-il, les contrats sont suspectés de triche, les relations sont faussement établies, la confiance s’érode, les leaders sont injustes, les pouvoirs falsifiés, la parole de Dieu ignorée ou objet de défiance…comment espérer un monde prospère dit-il ? Comment ne pas voir les crises s’exacerber ? Comment ne pas voir les peuples désorientés ? La défiance du verbe de Dieu est la source de toutes les duretés inspirées alors de Satan (V36, S43). Le Prophète avait mis en garde les croyants de ne jamais monnayer leur religion contre des miettes mondaines (V95, S16) et aujourd’hui les défenseurs attitrés de la religion de Dieu sont les premiers à monnayer sa religion contre pire que des miettes – parcelle de pouvoir qui n’a rien de souverain, parcelle d’avoir dépouillé à l’avance, parcelle de notoriété qui finit dans des procès et arguments judiciaires (Oscar Pistorius, Scandale de VW, FIFA, DSK, etc.).

Reprenons ces conseils simples que le Prophète avait donnés à Khuzaify – Donnes le meilleur de toi aux autres, n’échanges que sur le marché de la vérité et de la patience (V3, S103). Encourages toute vertu et sois le premier à montrer l’action y conduisant, interdis tout mal et sois le premier à t’en éloigner (V104, S3). Sois sincère dans ta Foi envers Allah et ne l’entache d’aucun type de chirk, que ce soit du chirk de divinité (V13, S31) ou du chirk d’adoration (V110, S18). Ne te mêles à aucune tentative d’innovation dans les pratiques religieuses (Bid’a). Eloignes-toi des alliés de Satan, les menteurs, les tricheurs, les voleurs, les pavaneurs, les orgueilleux, les gens de morale douteuse ou d’attitude non conforme à la Sunna. Ne t’entoures pas de mauvaise compagnie, ne blâmes personne pour autant, ne dis du mal de personne, ne soupçonnes rien de controverse de personne, couvres tout le monde du voile de ta discrétion et Allah te Couvrira de Son Voile Immense de Suturë. Et l’Imam de rebondir sur ces conseils simples, immuables, praticables par tous, en tout temps, lieu et quel que soit le moment de l’année, début, fin, milieu pour inciter les croyants à en faire une viatique en ce début d’année malgré tout. Sachez rappelle-t-il en plus que Allah ne sera questionné sur aucune de ses actions, décision, délibération ou ordre, et que chacun d’entre nous sera inévitablement interrogé sur les motivations de toute action (V23, S21) et quiconque veut la protection et la bienveillance d’Allah doit d’abord tirer la couverture de Dieu sur soi. Le Prophète avait ainsi conseillé ‘Abdullàh ibn ‘Abbàs d’aider Dieu pour espérer l’aide de Dieu (V7, S47). Aider Dieu comme d’ailleurs l’a abordé Imam Abou Assia à Genève dans son prêche du jour, signifie aider Ses serviteurs qui sont dans le besoin, que ce soit un besoin matériel, émotionnel, social, un réconfort, un conseil, une présence, un geste inattendu mais soulageant, toute forme d’aide désintéressée, discrète et uniquement exécutée pour la face de Dieu (V9, S79), sans même rechercher un retour de reconnaissance, de gratitude ou de mention !

Protèges le pacte d’Allah et Allah te protégera davantage, Aides Allah et Allah t’Aidera en t’enracinant dans le bien avait donc dit le prophète à ses jeunes compagnons. Plus important avait-il ajouté en direction de ‘Abdullah Ibn ‘Abbàs – Saches que si le monde entier était ligué contre toi pour te destiner un mal, nul ne pourrait t’atteindre si ce n’est ce qu’Allah a Décrété pour toi (V50, S9). Si le monde entier s’était solidarisé pour te destiner un bien, nul ne pourrait te faire parvenir le moindre bien si ce n’est ce qu’Allah a Décrété pour toi car Dieu Eprouves qui Il Veut parmi ses serviteurs par le bien ou par le mal (V107, S10). Ne te soumets donc pas aux gens, qu’ils soient rois, souverains, détenteurs de je ne sais quoi ou prétendu faiseurs de miracles. Si tu demandes, demande uniquement à Allah, si tu cherches protection, assistance ou refuge, cherches-la uniquement auprès d’Allah (V4, S1). Quant à ton ennemi, ce n’est que celui qui t’opposes sur la voie de De Dieu (V77, S26), ce n’est lié ni au sang, ni à la lignée, ni à la famille, ni à la communauté ou autre. Allah avait clairement signifié au prophète Nûh que son fils de sang ne faisait pas partie de sa famille, puisque que son fils a choisi à l’opposé de ses conseils la déviance et le mauvais chemin (V46, S11).

Voilà donc un ensemble de conseils immuables qui sont suffisamment inspirant pour créer le renouveau à tout moment sans verser dans le Bid’a (innovation). Revisitons-les, transformons-les en feuille de route, et évertuons-nous à les appliquer en cette période sacrée où toute action vertueuse est bonifiée et la première des vertus comme a rappelé Imam Abou Assia est la retenue sur les évènements qui touchent les individus ou la communauté, en choisissant d’encourager les solutions et non en ajoutant dans les commentaires futiles, la calomnie et la médisance, des pêchés majeurs et que certains considèrent à tort comme insignifiant (V15, S24).
En ce premier Vendredi de l’Année Lunaire 1437 qui annonce donc le Yawmu ‘Ashûrà Vendredi prochain 23 Octobre, saisissons l’occasion pour jeuner Vendredi prochain, qui comme le dit le prophète Efface les pêchés de l’année écoulée (1436). Le mieux selon un autre Hadith est de jeûner le jour d’avant ou/et le jour d’après avec, soit Jeudi - Vendredi - Samedi de la semaine prochaine ISA.

Qu’Allah Anticipe Agrément pour tous et qu’Il nous Gratifie de la meilleure des années jusqu’ici vécue dans Sa félicité et Sa lumière d’itinérance (V28, S57)…qui nous maintienne en orbite géo spirituelle sur sa Face (Allàhumma Yà Muqallibal Qulûb Thabbit Qalby ‘alà Dînika…Aamiin !)

Best Zyars pour 1437 avec tant de promesses à l'image du 7 final secret des secrets!

Asfiyahi.Org
Vendredi 16 Octobre 2015

Cet Article a été lu plus de 181 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :