contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 06 Ramadân 1435 – 04 Juillet 2014 La Gravite de l’injustice et ses multiples formes insoupçonnées


Cet Article a été lu plus de 716 fois


En ce 1er Vendredi du Ramadân, intense de ferveur, où les fidèles continuent encore dans l’espoir de la promesse Divine du 1er tiers (Miséricorde) du mois d’échanger des civilités dans la négation du préjudice, Cheikh Atqàny a presque entendu les requêtes des uns à l’endroit des autres, exprimant le pardon pour tout tort, préjudice ou injustice (Bàl ma Aqq..). Il a semblé relayer ces demandes dans les enseignements Divins pour insister sur la gravité de pareilles forfaitures – tort à autrui, préjudice engendré, dommage causé, injustice distillée, et surtout complicité ou corruption, qu’elle soit active ou passive. Autant les portes de bénédiction sont nombreuses et insoupçonnées, autant et par simple inversion de la fonction, les opportunités d’injustice sont aussi diffuses, implicites, négligées et souvent même insoupçonnées. Le croyant disait le Prophète S’AwS est celui dont nul ne peut reprocher le moindre tort ni activement, ni passivement (Hadith) et qui donc fait preuve de vigilance par rapport à toute opportunité d’être auteur ou causeur de tort, d’injustice, de préjudice, de corruption ou de complicité, et de s’en démarquer !



La gravité du tort commence par le tort à soi qui fait intervenir l’arbitrage de Dieu (V24, S8) pour restaurer à l’âme, corrompue dans l’enveloppe corporelle humaine sa pureté d’antan. Allah déjà Rappelle que toute faute ou pêché de l’humain peut s’absoudre dans l’immensité de son indulgence et pardon (Vs 48 et 116, S4), sauf la plus grave - et qui est aussi la plus grave des injustices, soit la non-reconnaissance de Son Unicité ou/et le chirk - associationnisme. Voilà déjà qui campe le décor de la gravité de l’injustice d’une manière générale, si tant est que celle causée à l’endroit de Dieu-même est impardonnable. Mais l’injustice dira l’Imam revêt plusieurs formes et elle peuple nos intentions, nos expressions, nos actions et interactions, et sans qu’on n’y prenne conscience, annihile instantanément toute bonne action accomplie en toute conscience. Quel dommage de récolter des bonus pour les transformer en malus instantanément.

 

            Il a rappelé ce Hadith Qudsiy où Allah Atteste qu’Il s’est Interdit le tort à Son endroit et a Etabli le tort comme interdit entre ses serviteurs. Le Prophète, lui, met en garde contre l’accumulation des injustices commises, des torts et préjudices engendrés, car ce sont des ténèbres qui assombrissent cœur, esprit et environnement et seront intensifiés en tant que tel le jour du jugement dernier. Comment donc ? L’Imam d’expliquer (Hadith) que voici le vertueux, le pieux, le sage, l’endurant, le champion de l’adoration et de la pratique religieuse qui arrive le jour du jugement dernier avec des montagnes d’œuvres agréées et qui impressionne tout le monde par l’énormité de son bilan ! Pourtant comme on dirait en Finances publiques, c’était simplement le solde de revenus primaires, avant la redistribution. Que se passe-t-il au solde secondaire après redistribution ? Voilà que son voisin de palier se présente avec dans ses livres mentionné une insulte qu’il avait proférée à son endroit, et le château de hassanâts commence à s’effriter petit à petit. Des centaines d’amis, de parents, de proches, y compris la famille vont venir un à un avec dans leur livre mentionnés tant de tort, tant d’injustice, tant de préjudice, tant de petits trucs – que nous semblons négliger et qui sont gravissimes chez Allah (V15, S24). Lorsque le solde sera recalculé, toutes ses hassanâts seront redistribuées aux autres pour compensation des torts qu’il leur a fait subir…comble de malheur, lorsque le château finit de s’écrouler et que les victimes de toutes sorte de torts continuent de réclamer leur compensation, il se retrouvera à porter le fardeau de leur pêché. Au final, au solde tertiaire après transfert et redistribution, il inversera sa colline de diamant (hassanâts) en une montagne de poussières (V23, S25). Qu’Allah nous préserve d’un tel sort. Luis Suarez, ce footballeur Uruguayen en est une parfaite illustration, lui qui a glané le titre de meilleur buteur et de meilleur joueur du meilleur championnat du monde est écarté de la plus prestigieuse des compétitions de son métier pour avoir mordu (torts accumulés) tant de joueurs…Il s’en mord le doigt puisque dés on absence son équipe a été éliminée !

 

            Evitez le tort dans vos intentions dira l’Imam, c’est aussi vicieux que lorsque vous destinez à Allah ce qui n’est pas pur et Allah sait distinguer entre la bonne et l’impure (V220, S2), alerte-t-il ! Evitez tort, injustice et préjudice dans les expressions, c’est aussi varié, diffus et implicite que le mensonge, le faux témoignage, le colportage, la manigance, les railleries, la médisance…toutes ces mesquineries malheureusement humaines et qui peuplent le quotidien de certains au point de faire dire au Prophète que ceux qui n’abandonnent pas ces pratiques durant le Ramadan, Allah n’A aucun besoin de leur abstinence (Hadith). Evitez le tort envers vos familles dira aussi l’Imam. Le Prophète a tellement insisté pour une harmonie de la cellule familiale, et éviter tout tort implicite ou explicite. Les époux doivent se respecter mutuellement et bien se traiter l’un et l’autre, tout en faisant régner dans la famille harmonie, bonne ambiance et entente pour le bien-être de tous y compris les enfants.

 

 

Mais l’injustice et le tort peuvent aussi venir comme dommage collatéral d’une bonne action si le croyant ne prend garde. Faire suivre un acte vertueux d’un torse bombé annihile la vertu de l’acte (V246, S42), mais ce qui est le plus courant dans ce mois, c’est les attitudes de certains jeûneurs ! Jeûner ne signifie pas mauvais état d’esprit, mauvaise foi et provocation sans cesse. Combien sont ces croyants qui crient haut et fort qu’ils sont dans le jeûne, comme pour se trouver une excuse ou un prétexte de commettre des forfaitures, ou ne pas respecter l’ordre (la queue à la banque), ou encore de perturber la circulation automobile. Le jeûneur doit plutôt montrer sérénité, calme, altruisme et ne délivrer que par l’exemple, tout en reflétant sur son visage la lumière naturelle du Ramadân.

 

Et des natures de tort et d’injustice, il y en a tellement que nous devons faire preuve de plus de vigilances par rapport à leur nature active et passive. Dans le registre de la nature active du tort, de l’injustice ou du préjudice, il y a le faux témoignage, l’association de malfaiteurs, mais aussi la suspicion gratuite. Allah nous Met en garde de ne pas tomber dans ce piège de la suspicion (V12, S49) et de chercher éclairage lorsqu’une information provient d’une source pas fiable ou pas vertueuse, afin de ne pas regretter.  Dans la S.17, il y a 11 mises en garde de Allah sur un ensemble de choses à ne pas faire, étalées entre le V23 (ne pas élever la voix sur les parents) et le V37 (ne pas se pavaner en marchant !). Tout cela relève de choses à ne pas commettre conclut Allah (V38), avant de singulariser la plus grave, donc à part – le Chirk (associationnisme V39). Le Prophète lorsque la question lui fut posée sur les actes d’injustice les plus graves, il a cité dans l’ordre le Chirk, le faux-témoignage et  la violation des droits des parents. Allah Rappelle que même si les parents ne sont pas guidés sur Sa Voie, il ne faut pas les suivre dans leur égarement, mais les traiter en noblesse (V15, S31).

 

Qu’en es-t-il de la nature passive donc de tels actes d’injustice, tort, préjudice, ou dommage causé. Il s’agit d’abord de l’indifférence dans le cas d’une injustice dont on est témoin (que dire de la Syrie ou de la Palestine ?), ou encore plus grave de cacher un témoignage ou de le falsifier (V283, S2). Allah Dévoile le cœur des auteurs de telles forfaitures comme pollué et gangréné !

 

Il faut donc que le Ramadan, tout incroyable qu’il est sur les opportunités qu’il offre au croyant de marquer de gros points (multiplicateur de 70 au lieu du 10 habituel) ne soit pas une façade de forfaitures sur le dos duquel, la surprise viendra de ce que nous n’ayons pas été vigilants en nageant dans le tort, tort qui peut aller de la négation des signes de Dieu (V57, S18) au maquilleur de la réalité, ou encore au harangueur des foules qui prétend appeler à l’Islam alors qu’il triche (V7, S61). Sont aussi catégorisés dans le parti des injustes ceux-là qui ne respectent pas le pacte de Dieu dans les liens sacrés du mariage, qui font et défont le lien selon leur guise sans respect de la loi de Dieu (V229, S2), ceux qui sont dans la raillerie et la moquerie (V11, S49) …et surtout des 70 menaces à l’endroit des fauteurs et auteurs d’injustice, Allah Retient que Sa Promesse de Miséricorde ne sera pas tenue pour eux (V124, S2) et que ceux-là sont méritoires de toute adversité dans le combat pour le triomphe de la cause de Dieu.

 

Soyons justes à l’image de la balance (V8, S55) et pas dans l’injustice à toute échelle, injustice envers soi comme avait reconnu nos ancêtres à l’évidence de leur pêché (V23, S7), injustice envers les autres, comme avait mis en garde le prophète à Mu’âz en l’envoyant gouverner le Yémen, injustice envers l’environnement et qui avait causé au peuple de Thamūd le terrible châtiment de Dieu (Vs 24-26, S11), injustice dont Allah avait Mis en garde nos ancêtres de ne pas tomber là-dans en déviant de Ses Recommandations (V19, S7), et qui au final a fini par triompher sur l’espèce humaine avec la complicité de Satan. Il nous appartient maintenant que nous somme avertis de nous démarquer de ce groupe que Dieu n’Aime pas et le Dit 16 fois tout haut ! Quant aux victimes d’injustice, il faut solliciter leur prière disait le Prophète, car entre eux et Allah, il n y a pas le moindre voile, et c’est pourquoi les sages avaient peur de commettre des injustices envers leur famille, de peur que le bâton se retourne !

 

Le DdM observera sa pause habituelle du Ramadân/vacances et vous donne RV en Septembre ISA.

 

J'ai été invité par l'un d'entre vous à relire le DdM de l'année dernière à pareille époque sur le Ramadan des organes et des sens. Je nous y invite tous!

 

Best Zyars, Excellentes vacances et Ramadan Mubàrak


Par Al AMine Kebe
Vendredi 4 Juillet 2014

Cet Article a été lu plus de 716 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :