contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 10 Avril 2015 Tawhîd – Une Perception à la Couteau Suisse en faveur du Serviteur


Cet Article a été lu plus de 279 fois




Dans son prêche de ce Midi, Imam Abou Assia à Genève a rappelé cette requête de Seydinà Mûsà à Allah de lui Indiquer une formule à double tranchant – qui serve pour (i) Adoration comme pour (ii) Invocation. Le Prophète nous donne la réponse d’Allah à Seydinà Mûsa, à savoir لا إله إلا الله, qui est par ailleurs le seul héritage commun à tous les envoyés de Dieu (V25, S21) comme socle de leur mission. Mais si la noble intention de Seydinà Mûsà était d’unifier ces deux obligations – adoration et invocation – en une, la Réponse de Dieu à l’image de Sa Promesse Multiplie au moins par dix (V160, S6) pour offrir un instrument à multiple usage qui épargnerait le serviteur de recourir à plusieurs instruments isolés (V39, S12) pour diverses sollicitations. L’Attestation de l’Unicité d’Allah constitue ainsi une unique expression unitaire, unilatérale et unificatrice qui met à portée de main à la manière d’un couteau Suisse la totalité des utilités. Or donc elle doit aussi extirper intrus et rebut, c’est à dire l’Associationnisme à prétendre reconnaître à autre qu’Allah un quelconque attribut de divinité, de souveraineté, de puissance ou de faiseur/défaiseur…c’est d’une subtilité n’eut-été la générosité du Prophète ne nous parviendrait pas.


Allah a Indiqué à Seydinà Mûsa dans un style direct à la 1ère personne du Singulier (V14, S20) -‘Je Suis Moi-même Allah, Il n y a de Dieu que Moi, et donc observez la servitude à mon endroit…’. Or la servitude (‘ubûdiya), est le statut le plus élevé à laquelle peut aspirer une créature (V1, S17) - et qui a été confirmé par le Prophète dans un Hadith – Allah m’A Reconnu comme serviteur (‘Abd) avant de me Désigner comme Envoyé (Rasûl). Le Serviteur se nourrit de la sève du Tawhîd et l’illustre dans tous ses agissements implicites comme explicites. Son adoration de Dieu, ses prières, ses actes surérogatoires, son espoir, son recours, sa crainte, son tout y compris lorsqu’il rend l’âme (V 162, S6) est uniquement voué à Dieu, tel est son destin qu’il doit accomplir indemne de toute corruption (V163). Voilà dira l’Imam le sens du Tawhîd et ceux qui le comprennent ne peuvent accepter aucune autorité divine, aucun espoir, aucun recours, aucune crainte, aucune puissance protectrice, aucun faiseur/défaiseur si ce n’est d’Allah ! le Tawhîd, insiste l’Imam, est présent dans toute chose, dans les invocations, dans les prières, dans les communications, dans les échanges, dans les recours puisque tout est destiné au Seul Décideur et Détenteur de toute délibération (V158, S7). Pour illustrer la multifonctionnalité du Tawhîd (à la couteau Suisse !), il suffit de parcourir les formules du Qur’ân – Tawhîd comme Unicité Pure de Dieu (V163, S2), Tawhîd comme pulsation de la Puissance Immuable de Dieu (V255, S2), Tawhîd comme Force Gravitationnelle de conduite de la descente de la Révélation avec tous les attributs de Divinité (V2, S3), Tawhîd comme secret du façonnement des gênes dans le ventre maternel (V6, S3), Tawhîd comme certitude du Yawmul Qiyàma (V87, S3), Tawhîd comme Surveillance de la conformité au message divin (V106, S6), Tawhîd comme déni par le prophète ‘Isà de la trinité (V30, S9), Tawhîd comme véhicule du recours lorsque le croyant est affligé (V129, S9), Tawhîd comme faillite ultime des orgueilleux, arrogants et despotes (V90, S10) devant l’ultime preuve…Tawhîd comme anneau de perles rarissimes des noms de magnificence (V9, S20)…on ne veut point mais on ne peut non plus ne pas arrêter cette énumération illimitée des fonctionnalités du couteau Suisse ! Allez ajoutons celle-ci, Tawhîd comme Parure Majestueuse de Dieu le Très Elevé sur son Noble Trône (V116, S23)…


Le Prophète pour résumer la densité de cette formule dit : Si la totalité de la création était posée sur un plateau d’une balance et l’expression لا إله إلا الله sur l’autre, la balance pencherait du côté de cette dernière ! Rien ne peut prétendre être au-dessus de cette formule, dont on ne peut jamais parcourir, décrire, résumer, circonscrire ou seulement percevoir une portion de signification !


Et c’est justement pour illustrer la nature multiforme, insaisissable, complexe et unificatrice de cette formule qu’Allah a Créé et Révélé dira l’Imam…Tawhîd comme injonction (V102, S6) à la Création de reconnaître en Allah, Créateur de tout, leur unique Seigneur et donc le seul qui Mérite Adoration. Et c’est cela dira l’Imam le vrai sens du Tawhîd, c’est sa convenance à toute circonstance – Foi, crainte, espoir, recours, solution, remède, issue, tout, en situation d’aisance ou de difficulté, de force ou de faiblesse, de vie ou de mort…et les Muwahhidûns (les attitrés du Tawhîd) sont parmi les plus élevés en rang dans l’Agrément de Dieu, car les Prophètes déjà en vertu du V25 de la S21 sont tous dans cette catégorie et les prophètes sont les premiers dans cette échelle de l’Agrément (V69, S4)…CQFD !


Et c’est aussi cela la sublimité du Tawhîd dira l’Imam, c’est ce sentiment fort ancré en nous que nous ne pouvons nous passer un seul instant de cette sensation de besoin de Dieu, besoin qu’Il Habite notre âme et notre esprit, besoin de Le ressentir dans tout ce que nous faisons, besoin de ne jamais nous départir de notre couteau Suisse, qui d’ailleurs dans sa forme originale incorpore une boussole, autrement la direction de Dieu (V115, S2). Et c’est donc pourquoi toute attestation de Tawhîd n’est complète que lorsqu’elle rejette sans ambiguïté toute forme d’associationnisme, car celui qui espère le bouquet final (V110, S2), avertit Allah, doit justement authentifier son Tawhîd par la bonne œuvre (au-delà d’une simple intention ou parole même si pure et sincère), et ne pas le gâcher par associer quoi que ce soit à l’Adoration de son Seigneur.




Le Prophète craignait ainsi que les croyants corrompent leur Tawhîd en ne faisant pas suffisamment attention à cette dimension de rejet systématique de toute forme de Chirk et a alerté sur la gravité des deux formes – (i) Le chirk majeur, qui est une signature d’auto-exclusion de l’Islam et aussi le plus grave des pêchés (V48, S4), le seul que Allah Déclare ne pas pardonner tant qu’on n’y remédie pas à vie…et (ii) le chirk implicite qui est tellement diffus et malicieusement présent dans la pratique à tous les niveaux (intention, expression, action, sacrifice, prière, invocation, dons, interaction) qu’il risque de gâcher justement tout ce que le Tawhîd permet de capitaliser.

Dans cette crainte du Chirk implicite, ‘Abdullàh Ibn Mas ’ûd avait dit qu’il préfère jurer par le nom d’Allah sans dire la vérité que de jurer par un nom autre qu’Allah. Et lorsqu’on lui demanda pourquoi, il répondit que jurer par Allah dans le mensonge n’est pas un déni de Tawhîd, et donc ne vous exclut pas de la religion, par contre, c’est un pêché majeur, mais que Allah Peut Pardonner s’il veut (V284, S2). Or, poursuit-il jurer par une prétendue autre autorité qu’Allah est un chirk majeur et vous exclut de la religion ! Quant à ceux qui disent Inshà Allah et y ajouter un autre, le prophète lui-même a corrigé solennellement quelqu’un qui s’y est essayé ! Seul Allah est dans le Machî-a !


Evitons de jurer par autre qu’Allah, de sacrifier les bêtes par des noms autres que Allah, cela l’expose à Satan (V121, S6), évitons de confondre Tawakkul (recours exclusivement à Allah) et Tawassul dans leurs invocations (recherche d’itinéraire recommandé par le Qur’ân – V57, S17 à travers un haut gradé comme le Prophète (Hadith)…revisitons le Tawhîd, il est sublime !


D’ailleurs l’une des invocations les plus répandues du Prophète était – Seigneur, Préserves-moi de toute expression de chirk dont je serais conscient et pardonnes-moi tout ce dont je ne serais conscient ! Alors que Seydinà Ibràhim avait prié Allah de le préserver ainsi que toute sa descendance de vouer quelque soumission aux statuettes (V35, S14). Sommes-nous pas en train de remplacer les statuettes par des tablettes, tellement les smart gadget prennent de plus en plus de place dans notre espace, notre esprit, notre cœur…et gare au glissement sémantique des statuettes à la tablette !


Puisse Allah nous Maintienne en orbite sur sa face afin que nous soyons en symphonie avec toutes ces expressions de Tawhîd à Son Endroit et qu’Il nous Agrée dans le cercle des Muwahhidûns…maintenant et à jamais…Aaamiin


La prochaine fois que vous acquerrez un couteau Suisse, pensez Tawhîd sans attribuer au couteau une quelconque capacité…et vous aurez certainement élargi la palette de vos expressions et perception de لا إله إلا الله


Best Zyars


Al Amine

Asfiyahi.Org
Vendredi 10 Avril 2015

Cet Article a été lu plus de 279 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Oumy Samba Sene le 18/04/2015 20:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mashallah, merci c''est tres interessant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :