contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 10 Rajab 1438, 07 April 2017 Comment Vivre le Paradis déjà sur terre : Le conseil du Prophète


Cet Article a été lu plus de 1435 fois




Direct du Min’bar – Vendredi 10 Rajab 1438, 07 April 2017 Comment Vivre le Paradis déjà sur terre : Le conseil du Prophète
A Genève, l’Imam a rappelé l’importance pour le croyant de ne discriminer envers aucun humain dans l’exercice des relations avec les autres. L’Islam rappelle-t-il est une religion qui s’exerce plus en dehors qu’en dedans des mosquées, et établit donc des règles consensuelles d’organisation de la vie humaine dans toutes les sphères d’interaction - famille, communauté, société, nation, humanité, univers. Dans sa nature même précise-t-il, l’Islam s’attache à la civilité et interdit tout préjudice envers qui que ce soit. Réglez vos différends ici disait le prophète car devant Allah, vous risquez de regretter de ne pas vous être entendus autour d’ordonner le bien et d’interdire le mal (V104, S3). C’est justement souvent fait-il remarquer dans les règles d’organisation de la vie sous diverses sphères que les controverses (Al Ikhtilàf) s’invitent au-devant de la scène. Controverses qui aujourd’hui prennent le dessus dans la majorité de nos espaces d’interaction - au sein du couple, dans les familles, dans les communautés, dans les mosquées, dans les assemblées, dans les lieux de travail et partout. Le Prophète a prodigué un conseil très simple qui permet de surmonter ces controverses, quelles que soient leur récurrence, leur intensité et complexité et de gagner en bonus le Paradis ! Il s’agit du Hadith de ‘Abdullàh Ibn ‘Amr Ibnul ‘Âç rapporté par Muslim en ces termes – Quiconque espère être affranchi des tourments du feu (de l’Enfer) et hériter du paradis comme demeure finale, qu’il se présente devant Allah imbu de Foi et qu’il traite les autres comme il aurait aimé être traité.

Voilà les deux seules dimensions dont la gestion idoine détermine le bonheur de l’humain – sa relation verticale avec son Créateur et sa relation horizontale avec son environnement. Pour le premier fait remarquer l’Imam, le conseil du Prophète est en parfaite phase avec le V132 de la S2 par lequel le Prophète Ibrahim mettait en garde ses enfants et petits-enfants de ne pas prétendre choisir une religion autre que celle qu’Allah a déjà choisie pour eux et qu’ils veillent à ne quitter ce monde qu’en s’y soumettant. Le deuxième est l’ADN de l’humain même dit-il, qui n’apprécie que le bien et déteste tout mal. Or, y’aurait-il un objectif supérieur une fois affranchi du jugement terrible du feu par défaut (V185, S3) à hériter du paradis s’interroge l’Imam ? le Prophète a clairement dit quiconque espère être affranchi des tourments de l’Enfer devrait veiller à ne commettre aucun préjudice sur ces deux relations – avec Dieu, et avec les créatures. Les humains peuvent différer dans leurs ambitions, dans leur itinéraire, dans leur méthode de quête du bien, mais tous souhaitent hériter du paradis au final, et il ne peut s’agir que d’un héritage par la faveur d‘Allah et non d’un jugement sur la base de nos œuvres (lire la totalité du V185) - et donc cette communauté de destin ou d’héritage désiré doit inspirer une base aussi commune de comportement, c’est de se projeter comme receveur de ce que nous émettons.

L’Imam fait remarquer l’universalité de la cible du prophète, dans le terme an-Nàs – utilisé dans le Hadith et dans le terme ‘man ahabba – quiconque désire’, qui linguistiquement dit-il ouvre et la source et la destination à tous sans exception, mais aussi sans discrimination. La relation avec Allah ajoute-t-il est fondée sur le Tawhîd et l’obéissance à ses ordres, alors que la relation avec les autres est fondée sur l’auto critique de la mauvaise conscience (An Nafs Al Ammàra bis-Sû, V53, S12). Il n y a pas aussi simple démontre-t-il. Lorsque ta mauvaise conscience te pousse au mensonge, poses-toi la question de la victime de tels mensonges et vois comment tu n’aimerais pas être à sa place. Lorsque ta mauvaise conscience te pousse à la corruption, projettes-toi dans le désarroi de la victime et les conséquences et vois comment tu n’aurais pas souhaité être victime. Si tu ne souhaites pas être victime, le miroir de ta conscience du juste (An-Nafs Allawwàma – V2, S75) te renvoie une image obscure, et dans le désir de la transformer en image claire, puisqu’il s’agit de toi, tu es ainsi amené à changer le mal en bien. Ainsi, lorsque ta mauvaise conscience te dicte de dire du mal de ton prochain, ta conscience du juste vient à ton secours et te renvoie une image tordue de toi-même pour t’aider à te redresser.

Voilà comment le cheminement de la conscience aide à améliorer son comportement social. L’Imam ajoute des exemples dans d’autres domaine : Lorsque tu cries sur ta femme et que tu la maltraites de propos violents, as-tu pensé à l’inversion des rôles et si c’était elle qui te criait dessus, te traitait comme tu le fais, est-ce que tu l’apprécierais ? Voudrais-tu qu’elle te voie comme le miroir de ta mauvaise conscience ? Alors, reprends-toi et traites- la comme tu aurais souhaité être traité. Dans une transaction ou une négociation, ta mauvaise conscience te dicte la falsification et la triche. Aurais-tu voulu être victime de pareille tromperie ? certainement non, ainsi donc les autres y compris celui ou celle dont tu abuses de la confiance en trichant ne le souhaite pas.

N’est-ce pas une balance juste dit l’Imam, à l’image de ce que Allah a rappelé dans la S55 (Vs 8-9), à savoir ne jamais tricher dans les balances et respecter comme faire respecter l’équité et la justice. Voilà précisément pour revenir à l’introduction du Hadith du prophète les caractéristiques de habitants du Paradis, c’est qu’ils ne secrètent en eux aucun mal, aucune triche, aucune manigance, aucun plan ourdi pour faire mal ou porter préjudice (V43, S7). Ils rendent grâce tous à Allah pour avoir échappé aux tourments de la mauvaise conscience et se réjouissent d’un cœur pur rempli de pureté pour tous, sans exception. Si tous les cœurs étaient ainsi dans ce monde, autrement, si tous ceux qui prétendent avoir la Foi (première relation) enchaînent sur ne pas intentionner du mal pour les autres (deuxième relation), le monde serait presque un paradis, puisque dit l’Imam, il y aurait trop peu ou pas du tout de controverses, pas de parole contre parole, d’argument contre argument, de camp de celui-ci contre celui-là, puisque tous les arguments se seraient confondus dans la vérité, dans l’équité, dans la justice, dans la pureté…

Il est important fait observer l’Imam de remarquer que cette pureté de cœur qui caractérise les habitants du Paradis n’est pas hérité une fois dans le paradis, il s’agit bien d’une condition d’entrer au paradis tout comme l’entrée dans la zone internationale des aéroports par le passage du portique de rayon X est conditionnée à ne porter ni transporter dans ses bagages le moindre objet qui pourrait suspecter du mal, suspecter, voilà le terme ! Si tout le monde est indemne de suspicion de tout mal, où est ce que le mal trouverait-il place pour s’installer ?

Voilà un exemple de la mise en œuvre de cette invite du Prophète qui veut que tous entrent au paradis, pas tous les croyants, tous les humains et tous les humains devraient aussi souhaiter que tous entrent au paradis ! Dans le récit de Bukhary, l’Imam raconte ce récit avec quelqu’un qui aurait acheté un lopin de terre de la part d’un vendeur. Le contrat conclu, la transaction finalisée, l’acheteur commence à mettre en valeur le terrain et découvre dans le sol un trésor immense. Il retourne voir le vendeur et lui fait remarquer qu’il a payé le prix du terrain, mais pas celui du trésor. Le vendeur aussi ne prétend pas avoir plus de droit que lui sur ce trésor, ils décident d’aller voir un Sage pour les départager. Le Sage leur demande s’ils ont des enfants, et il se trouve que l’un a un jeune garçon et l’autre une jeune fille, le Sage leur conseille de les marier et de les préparer à hériter du trésor, qui bénéficiera donc à la famille, à la communauté. Voilà comment on ramène des hypothèses de querelle et de controverse à une paix durable et un bonheur palpable, c’est en appliquant les enseignements du Prophète.

L’Imam de conclure en rappelant que Allah nous a donné deux alertes suffisants pour suivre tout ce que le prophète nous enseigne. (i) Il y a bien avant votre avènement en le Prophète un modèle parfait (V21, S33) pour qui espère rencontrer Allah dans les meilleures auspices (dernier V, S18), et (ii) Si vous vous contentez d’appliquer ce que le Prophète vous enseigne, vous serez guidés (V54, S24). Or conclut l’Imam, l’Ecole du Prophète est ancrée dans le juste milieu (Al Wasathiya), par l’approche inclusive, par le respect de la délibération de Dieu à ne forcer personne sur rien, par le bon conseil fondé sur la sagesse, la modestie, et la bonne intention (V125, S16), par le signal perpétuel de bonté, de pureté, d’humilité, de convenance, d’empathie, envers tous.

Ne soyez pas déficitaires avait alerté le prophète, et les compagnons de s’interroger ? Le déficitaire n’est pas celui dont le compte bancaire affiche une balance négative (débiteur), le déficitaire est celui qui vient devant Dieu avec un carnet rempli de Salàt, de Zakàt, de toute sorte de bonnes œuvres agréées, mais qui a dit du mal d’un tel, qui a menti sur un tel autre, qui a manigancé sur le dos d’un autre, qui a émis une suspicion par-ci, une calomnie par-là, et dont les bonnes œuvres agréées seront utilisées à compenser ses nombreuses victimes jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus rien et il hérite de leur malfaisance à défaut…celui-là risque de transformer de l’or en poussière…qu’Allah nous en Préserve !

Best Zyar en ce 10ème jour de Rajab qui nous rapproche advantage du Ramadan (dans 7 semaines) avec nos prières de Miséricorde Divine en sa faveur et de Baraka en faveur de ses enfants renouvelées à Soxna Khady Sy Aboubackr.

Al Amin

Asfiyahi.Org
Samedi 8 Avril 2017

Cet Article a été lu plus de 1435 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :