contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 14 Février 2014 La Soumission (Islam) – La Religion Agréée (V19, S3)


Cet Article a été lu plus de 316 fois


A Makkah, le Khatîb Usama Ibn Khayat a rappelé le sens de la soumission (Islam), en parcourant le message des prophètes et leur héritage pour démontrer que tous ont atterri sur la soumission. La familiarité du mot Islam dans la littérature des religions révélées cache son essence – soumission de gré ou de force – comme rappelé par Allah dans le Qur’ân. Les prophètes se sont soumis par amour et donc de gré, les despotes (Pharaon – V.90, S.10) se sont soumis par orgueil et sous contrainte. Or, puisqu’il n’y a pas de contrainte dans la religion, leur soumission ne saurait être acceptée, CQFD. Allah l’a signifié à Pharaon (Vs 91-92, S10), non sans rappeler que les portes de la Soumission, du Repentir, de la demande de Pardon sont ouvertes dans Son Royaume en permanence pour tout demandeur, tant que la contrainte de la mort ou la survenue du jugement ne force au sans issue !



Si l’humanité avait subitement découvert un raccourci pour faire régner la paix et propager le bonheur sur terre, les peuples l’auraient emprunté a-t-il entonné au tout début de son prêche. Et puisque la paix et le bonheur restent encore convoités par tous les peuples et apparemment sans succès à ce jour, il y a une nécessité de rechercher voies et moyens d’y parvenir. Pouvons-nous prétendre réussir tant que nous nous entêtons à ignorer le message des Prophètes ? Eux qui, investis de la mission de guider les peuples vers le Paradis, ont gagné par la faveur de Dieu mais aussi par leur mérite l’Agrément de Dieu– seul objectif final de félicité, de paix et de bonheur (V72, S9).



Tous les prophètes rappelle-t-il ont entonné le même message explicitement ancré dans la soumission. Le Prophète Nûh, tête de liste dans la séquence des Ûlul ‘Azm (V42, S10) a conclu son appel par une clause non négociable de soumission ‘si vous tournez le dos, ayez l’honnêteté de témoigner que je ne vous ai demandé aucune rétribution et que je retourne dans ma coquille parmi les soumis (Muslims)’. Le Prophète Ibràhim avec son fils Ismà’-il (V128, S2) ont prié non seulement de rester dans le camp des soumis à Allah (muslimayni laka), mais que leur descendance soit aussi dans ce même camp des soumis. Le prophète Ya’qûb, dans la trace de son ancêtre Ibràhim a mis en garde ses enfants quoi qu’ils fassent qu’ils ne meurent jamais sans s’être assurés de leur statut de soumis (V133, S2). Le Prophète Mûsà a prêché en direction de sa communauté de démontrer leur foi par une corrélation avec la soumission et le recours à Dieu (V84, S10. Le prophète ‘Isà a aussi invité les apôtres à témoigner de son appartenance aux soumis (V52, S3). Enfin ajouta l’Imam, la Reine de Saba a obligé le prophète Sulaiman à se soumettre avec elle et tous les deux (V44, S27) pour Dieu, Maître de l’Univers.

L’Islam dira l’Imam est donc l’héritage des prophètes et des envoyés dans la trajectoire de la soumission - et Allah Avertit déjà que nul ne pourra argumenter qu’il n’a pas reçu le message des prophètes (V130, S7). Google est déjà la preuve ! Il convient donc de choisir la bonne option, soit la soumission de gré, puisque de toute façons, nul ne peut échapper à la soumission, soit-elle sous contrainte !



Et le Prophète Muhammad, en finisseur de la bâtisse (Hadith), témoin de l’accomplissement de la bénédiction de Dieu (V3, S5) par la religion de la soumission a enseigné le comment à travers des instruments pédagogiques inspirés par Allah, la guidance, la sagesse, le bon exemple, la vérité, la lumière, et qui confèrent à l’Islam son statut de religion au-dessus de toute pratique – Li yuzhirahû ‘alad-dîny Kullihy (V 28, S48)- Et voilà donc rappela l’Imam la voie de vérité et de guidance, germes de paix et bonheur que la communauté humaine ne cesse de chercher à travers les idéologies depuis l’aube des temps. Chacune de ces idéologies finissant par s’éteindre, alors que l’Islam – Soumission à Allah – continuera de rayonner dans ses valeurs de paix, de servitude, de Tawhîd, de remèdes des maux sociaux, d’humanisme, de concorde, quoique ses détracteurs (sur la courbe de la soumission sous contrainte !) tenteront pour s’y opposer (V8, S61). C’est via cette soumission par amour à Allah que l’humain se libère de toute domination, joug, fausse idéologie ou triche et proclame sa liberté de serviteur de Dieu, c’est à dire indemne de toute propriété par un autre serviteur ou supposé souverain.



Voilà la force du message de Tawhîd, premier palier de la Soumission par lequel le Prophète Muhammad a brisé les chaines de l’esclavage Quraïchites et libéré Bilàl et tant d’autres, par lequel le Prophète Ibràhim a affronté Nemrûz et son père Âzara. Cette même force qui constitue la sève lumineuse du message prophétique et qui en une puissante propagation ordonne le bien, interdit le mal, établit l’équité et la justice entre tous les humains de toute race, couleur, culture ou origine, et libère de toute domination (V157, S7). Ahmed Shawqi reconnait que Seul Allah est au-dessus de toute la création et les humains sous Sa Souveraineté jouissent de droits égaux. Religion dont a fait usage Socrate et les pionniers, sans contrainte ajoute-t-il, fondée sur la concertation pour la délibération des affaires, le consensus sur le choix de leur leaders et dont les droits des adeptes sont protégés par Dieu.



Faut-il encore s’entêter à l’ère de l’accès aux myriades sources d’information sur tout sujet et donc sur la religion de Dieu à ne pas faire le bon choix, celui de la soumission à gré, avant que la soumission de force contraigne à regretter tout ce qui aura été accompli ? Le risque est gros à prendre, car Allah anticipe déjà dans le Qur’ân l’argument si ce n’est la tentative infructueuse de marchandage dans les différents scénarii de désillusion.



· Aux complices de Satan, Iblîs se désolidarisera de tous ceux qu’il a induits dans la désuétude (V22, S14), en reconnaissant leur irrationalité de choisir son appel trompeur au détriment de l’appel de vérité d’Allah !

· Aux associationnistes et incrédules, les objets prétendus de divinité déclineront devant Dieu leur impuissance à assumer un tel statut et s’acharneront sur leurs bourreaux qui les ont associés dans le déni du Tawhîd (Vs13-14, S35) par préjudice.

· Aux opprimés qui tenteront de se déchausser sur des Tyrans, ou despotes, la querelle tout animée qu’elle serait aboutira à des échanges acerbes d’arguments de force et de faiblesse Vs 31-34, S34), sans que ni les uns ni les autres ne puissent s’en sortir.

· Allah leur aura tenu tous un argument unique – inutile de se disputer ici et maintenant alors que l’alerte leur avait été servie avant (V28, S50).



Il ne reste donc qu’une seule option de sagesse, de chance, et de rationalité, et que tous les prophètes ont enseigné, c’est la soumission de gré pendant que nous jouissons de toutes nos facultés, pendant que le message de Dieu est perpétuellement décrypté en nous (V21, S51) et qu’il nous parvient depuis l’aube des temps, qu’il nous soit rappelé, répété, rabiboché régulièrement pendant les prêches de Vendredi, les récitations de Qur’ân et de Hadith, les temps forts de la pratique religieuse – Ramadan, Haj, etc – pendant ce temps où les portes d’Allah sont encore ouvertes par miséricorde et bienveillance pour enregistrer les adhésions, les repentirs les demandes de pardon, les regrets et surtout le revirement à la pureté et à la soumission sincère (V3, S39)…de nous tourner vers Dieu et de renommer chaque souffle de vie comme pure soumission par amour à Allah.



Il y a finalement dans cette religion de soumission sans contrainte toute une pédagogie de méthode que Descartes a omis dans son discours et que le Prophète n’a cessé d’enseigner, la rationalité de la primo-nature dans l’expression de l’Amour de Dieu…et en ce jour de la célébration de l’Amour qui coïncide avec la pleine lune, ne ratez pas l’ocaz d’exprimer pleinement votre Amour de Dieu (V165, S2) et qu’Il Aime Intense lorsqu’exprimé par Ses amis à Lui – les croyants (V68, S3)…Puisse qu’Il nous Compte parmi Ses Amis et que notre Amour à Lui soit sur une courbe d’expression croissante d’intensité…aussi évidente que la pleine lune dans un ciel dégagé (Imam Bûsary)



Best Zyars

Par Al AMine Kébé (GENEVE)
Mercredi 19 Février 2014

Cet Article a été lu plus de 316 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :