contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 14 Zul Hijjah 1437. 16 Septembre 2016 Les Hôtes de Dieu, Ambassadeurs des peuples


Cet Article a été lu plus de 992 fois




C’est en démolissant les idolâtries de Quraïsh il y a 1429 ans et qui symbolisaient tout l’obscurantisme accumulé par les peuples à force de se détourner du Tawhîd que le Prophète Muhammad avait établi le rituel du Hajj comme 5ème et dernier pilier de l’Islam, et qui est illustré dans ce verset 3, de la S5. Allah y Avance en effet trois bénédictions pour toute la communauté et l’Annonce dans la solennité du Hajj le jour de ‘Arafa il y’a 1428 ans. Ce jour Dit-Il, J’ai Parachevé pour vous votre culte (dînakum), J’ai Complété mes Faveurs sur vous, et J’ai Agréé l’Islam comme religion pour vous. Voilà donc dit l’Imam le symbole du Hajj, c’est qu’il parachève, complète et valide l’Islam comme culte définitif de toute la communauté humaine. Seyyidunà Ibrahim en avait déjà jeté les bases par son appel tout aussi solennel, tout aussi ordonné par Dieu (V27, S22). L’un comme l’autre est une invite à la réitération de la reconnaissance de l’Unicité de Dieu (Tawhîd), négateur du chirk (V26), mais aussi fondement de l’édifice de l’Adoration, dans toutes ses noblesses de forme.

Voilà donc les hôtes de Dieu, venus de tous les coins comme avait prédit Allah (min kulli fajjin’ ‘amîq), ambassadeurs des peuples, comme en témoigne les centaines de différents drapeaux et d’emblèmes aperçus avec une ferveur encourageante sur les différents sites – Makkah, Minna, ‘Arafa, Muzdalifa-. 4 millions de pèlerins représentants plus de deux cent nations, des milliers de peuples et de cultures, tant d’élans diversifiés, une seule guidance, celle d’Allah – et donc choisis par Dieu parmi 400 millions d’aspirants. Nul autre qu’Allah ne Peut opérer ce choix aussi minutieux que trier un sur chaque 100 jusqu^à avoir 4 millions !

L’Appel de Ibrahim continue donc de faire écho chaque année pour désigner les ambassadeurs des peuples devant présenter à Dieu les requêtes de l’humanité, quel privilège dit l’Imam à l’endroit des hôtes de Dieu, maintenant que vous êtes au bout des manâsiks, ayant accompli qudûm, ‘Arafa, dormi à Muzdalifa, complété Ifàda et lapidé…vous voilé donc dit-il au seuil du Paradis, béatement ouvert pour vous (Vs31-34 , S50). Or, peut-on rebrousser chemin au seuil du paradis ? peut-on douter de la miséricorde de Dieu au seuil du paradis ? Pour être arrivé à ce seuil, vous avez dit-il fait preuve de pureté de votre intention de répondre à l’appel de Ibrahim, à celui de Muhammad à contribuer à faire reculer l’obscurantisme et à marteler le Tawhîd, négateur de tout chirk. Voilà pourquoi le Zikr n’a jamais cessé d’accompagner les manâsiks – Talbiya à Minna, Tawhîd à ‘Arafa, Takbîr durant les Tashrîq, tel que recommandé par Allah en 5 formes différentes dans les Vs 197-202, de la S2, les versets même du Hajj.

Que pensez-vous de votre Seigneur maintenant que vous êtes au seuil du Paradis, au terme de la présentation de vos lettres de créances, dans lesquelles vous avez soumis les requêtes, toutes les requêtes individuelles, collectives, implicites, explicites, déléguées, directes, de dernière minute comme préparée depuis des années…toutes les requêtes ? Réjouissez-vous lance-t-il à l’endroit des pèlerins, Dieu ne Trahit pas et vous avez accompli votre devoir à la fois religieux, social, humain, et au nom de tous les peuples, dans ce lieu que les anges comme les humains magnifient, puisque vecteur de paix, de concorde et centre de gravité du Tawhîd, ce pacte si solennel qui nous lie à Allah ! Mais oui, vous avez tous les droits de vous réjouir dit-il, puisque le Hajj Mabrûr n’a qu’une et une unique récompense, le Paradis et comment douter que le Hajj est Agréé par Allah, puisque lui Agréé uniquement pour ceux qui démontrent piété et pureté (V27, S5), les deux symboles mêmes du Hajj. Vous êtes auréolés du Pardon d’Allah, de sa Miséricorde, et vous êtes arrosés de joie, de félicité, d’agrément, de Nûr, puisque vous êtes aussi passés par le Prophète, la source de toutes les Nûrs. Vous retournerez d’ici purifiés, requinqués, rechargés à plein régime de toutes les facultés émotionnelles. Votre esprit, votre âme, votre intellect, vos passions, tout ne reflète que Dieu et ses bénédictions qui vous accompagnent…comme en témoigne le Qur’ân (V3 34-35, S22), ces Mukhbitîn qui ne réagissent plus de la même manière à l’évocation d’Allah, qui ont fait du Zikr un compagnon permanent, qui deviennent plus rigoureux dans leur religion et dans chaque acte posé, qui sont devenus plus généreux dans leurs avoirs…ils n’en seront que mieux lotis et n’en tireront que meilleur rendement (V36).

Réjouissons-nous donc tous dit l’Imam, tant que les pèlerins ont été nos ambassadeurs et que leur tournée a été si fructueuse, réjouissons-nous dans la reconnaissance et la gratitude de la bénédiction annoncée par Allah en prélude en faveur de la communauté. Cette communauté qui aujourd’hui plus que jamais doit raffermir son unité pour ressouder les mêmes liens forts et solides que les compagnons avaient réussi à tisser autour du Prophète pendant la solennité du V3, de la S5 il y a presque 15 siècles. A Makkah, il n y a aucune autre identification que celle de croyant ou de serviteur de Dieu, il n y a aucun discours national autour de la Ka’ba, il n y a aucun tour réservé à aucune délégation pour prendre la parole, aucun point de vue politique, aucune prise de position, aucun alignement. Il y a une Qibla et qui d’ailleurs est à 360 degrés, soit autorisant toutes directions, tous les sens, il y a un seul rituel, celui du Prophète (Hadith), il y a une seule destination, Dieu, et il y un seul objectif, son Agrément…comment ne pas capitaliser sur cette unité organique pour refonder l’unité de la communauté ? Le Prophète avait alerté en disant que des jours viendront à sa communauté où patience et tolérance deviendraient les valeurs les plus rares, mais en même temps les plus salvatrices…nous y sommes

Best Zyars de la porte du roi Abdul Aziz, où j’ai eu le privilège de prier ce midi sur l’esplanade extérieur en testant en grandeur nature l’extension nouvellement entreprise du Masjid Al Haràm et qui offre une vue directe sur la Ka’ba à 300 mètres à l’extérieur du Masjid...impressionnant que cela est maintenant devenu réalité palpable, Alhamdulilàh !

Je me réjouis aussi en toute humilité d'avoir mentionné le nom de tout lecteur de ce DdM dans les invocations ici en invitation du Seigneur. Soyez prets!

Al Amin, depuis Makkah

Par Al Amine Kebe
Vendredi 16 Septembre 2016

Cet Article a été lu plus de 992 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :