contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 15 Nov 2013 – Savoir saisir ces occasions en or pour se rapprocher d’Allah...


Cet Article a été lu plus de 575 fois


A Genève, le jeune Imâm Abou Assia est resté sur le thème de la sacralité de ce premier mois de la nouvelle année 1435H, qui est Muharram, le 3ème de la série des 3 successifs, mais le 1er des 4 cités dans le Qur’ân comme étant les mois sacrés choisis par Allah (V36, S9). Et le choix d’Allah d’en faire un mois sacré au tout début de l’année lui confère un statut particulier, la prime à l’excellence qu’il confère aux actes d’adoration, en particulier les actes surérogatoires, car le Prophète S’AwS avait informé que le jeûne le plus aimé d’Allah après celui obligatoire du mois de Ramadan était celui observé (uniquement pour la recherche de l’Agrément d’Allah) durant ce mois de Muharram et qu’un jour jeûné dans ces conditions en plus éloigne son faiseur de 70 ans de l’Enfer. L’Imam de nous exhorter donc à saisir ce qui reste de ce mois (17 jours) comme unique occasion pour gagner l’Amour d’Allah et acquérir son Agrément en multipliant les actes d’adoration surérogatoires (V148, S2) .



La meilleure manière pour le croyant d’observer la sacralité de ce mois comme l’y invite Allah est de s’évertuer à multiplier les actes d’adoration, à travers des rak’as de prières, des jours de jeûne, des pages de lecture de Qur’ân, ainsi que d’autres actes d’adoration au-delà de l’obligation pour gagner en bonus. Le croyant est invité à remplir ce mois de bienfaisance et de quête de l’agrément d’Allah, et il est important qu’il vive ce mois différemment des autres, tout comme lorsqu’il jeûne qu’il sente qu’il n’est pas dans un état normal de jouissance et de détente comme en temps ordinaire. Le sacré doit être différent et ce mois est sacré !


Le Prophète exhortait les croyants à multiplier les actes surérogatoires et le meilleur dans ce registre comme en atteste un Hadithul Qudsiy est dans la répétition des actes d’adoration obligatoires au-delà des termes de l’obligation, soit la Salât en dehors des 5 obligatoires, le jeûne en dehors de Ramadan, l’aumône en dehors du légal, aumône de solidarité ou d’entraide sociale. Le jeûne, sur lequel l’Imam a insisté, a ceci de bénéfique qu’il a été prescrit par Allah pour atteindre la piété (V183, S2), or la piété est la meilleure des viatiques du croyant (V197, S2). Il y a donc, fait remarquer l’Imam un concours d’opportunités à jeûner durant ce mois sacré – qu’il est un acte surérogatoire aimé d’Allah, qu’il est un acte qui rapproche le croyant d’Allah, qu’il est un acte d’adoration qui le fait atteindre la piété et donc qui lui garantit la Sécurité d’Allah, Sa Félicité, Son Amour, Sa Protection et son Agrément (V51, S44 ; V17, S52). Que devoir espérer d’autre ?

‘Amr Ibn ‘Âs avait d’ailleurs bien interprété cette séquence, en faisant remarquer que s’il lui était sûr qu’Allah lui aurait Agréé deux rak’as de ses actes d’adoration, il dormirait tranquille, et lorsqu’on lui demanda pourquoi, il répondit - Allah Agrée pour ceux qui ont atteint la piété sans aucun doute (V27, S5) et donc si Allah avait agréé pour moi le moindre acte, cela me rassurerait que je suis dans le cercle des Pieux, or renchérit-il les Pieux sont sécurisés dans une station désirable de paradis, constitués de jardins et de cours d’eau (V45, S15 ; V15, S51 ; V54, S54). Et voilà pourquoi l’Imam insista sur la chance de saisir ces occasions de prime qu’offre le mois de Muharram en particulier et les mois sacrés en général. Et pour corroborer l’offre d’Allah à ouvrir grandement son Agrément pour les croyants attachés aux actes surérogatoires, l’Imam cita un autre hadith Qudsiy, celui- là par lequel Allah Décrit le processus d’inscrire un croyant dans la liste des bénéficiaires de Son Amour, et il ne s’agit pas de critères humains, mais simplement de la volonté d’Allah, puisqu’Il Fait ce qu’Il Veut (V14, S22), y compris gratifier le Paradis de quiconque lui Plaît ! Mon serviteur – et là encore, Allah n’a pas Dit ‘croyant’ (dans le Hadith), mais tout serviteur et cela pourrait être même une autre espèce qu’humaine – ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’Aime, et lorsqu’il atteint ce statut, J’Habite ses organes et centres de décision – Je Suis les yeux par lesquels il voit, les oreilles par lesquelles il entend, les membres par lesquels il touche ou se déplace…


Dans la description de ce processus, Allah informe que lorsque son serviteur gagne ce statut, il devient l’allié d’Allah et l’Imam d’alerter de ne pas se tromper sur qui parmi les serviteurs d’Allah a acquis ce statut de Waliyu, car Allah l’a caché parmi ses serviteurs et il se pourrait bien que celui sur qui est porté les pires jugements ou les pires suspicions soit un Allié d’Allah (souvent le cas !!). L’alerte d’Allah dans le verset 36 de la S9 a donc tout son sens ici, ajouta l’Imam, car ne pas être dans le tort, c’est surtout ne pas prendre le risque d’égratigner, de blâmer, de médire, de dire du mal d’un croyant sans connaître (et nul ne saurait connaître !) son statut auprès d’Allah, car et s’il était avéré qu’il soit un allié d’Allah, le tort envers un allié d’Allah est un tort à Allah (Hadith) et Allah dit qu’Il Appliquera durement la vengeance (V47, S14). Soyons donc dans l’expression que du bien, que du pur et que du constructif en toute circonstance - et évitons de déguiser notre foi par le tort au risque de dévier de la droiture (V82, S7) en multipliant ces comportements typiquement humains et qui nous éloignent des cercles de proximité d’Allah, de son Agrément, de son Amour et qui au final expliquent la majorité de nos mésaventures, de nos échecs ou simplement de nos états d’esprit injustement négatifs - qui nous amènent trop souvent à nous en prendre à tout et n’importe qui – alors que nous nous ne devrions nous en prendre qu’à nous-même (V23, S10)!


Et pourtant la porte à l’Agrément d’Allah est ouverte grandement à tout croyant – par la multiplication des actes surérogatoires et l’attention à ne pas verser dans le tort – Fa là Tazlimû fihinna anfusakum – tort que Allah décrit comme tort à soi, car quiconque rate cette belle opportunité s’est fait du tort à ne pas faire profiter sa propre âme (V207, S2 - d’une période de soldes monstres) par une cure de purification et d’élévation ! Et le Hadith Qudsiy fait aussi mention de ce que lorsqu’un croyant gagne l’Amour d’Allah par le résultat de ses efforts de se rapprocher de Lui en faisant des nawàfils, Allah Informe Jibrîl qu’Il Aime ce croyant, Jibrîl en informe les Anges et le monde céleste au point que l’onde d’amour de ce croyant se propage dans les méandres du ciel. Ensuite les habitants de la terre reçoivent l’onde et le Qabûl est accordé à ce croyant…évidemment un tel statut une fois acquis ne se saborde plus jamais, car son détenteur aura goûté à ce que le Prophète invoquait Allah de lui Gratifier, soit l’exquis de regarder la face d’Allah (Lazzatan-Nazari ilà Wajhikal Karîm) tout en le préservant de toute perversion (Jannibnal Fawàhisha) implicite comme explicite, puisque l’un entraîne l’autre !



Qu’Allah nous Inspire à entreprendre ces étapes de multiplier les actes surérogatoires sans aucun tort à qui que ce soit…qui nous vaudront proximité et amour de Dieu, Son Agrément et mise en orbite sur sa Face…et que nous soyons bercés à jamais dans cet amour de Dieu qui finalement comme le détaille le Qur’ân s’acquiert par l’adhérence à la voie tracée par le Prophète (V31, S3)…toute chose que Allah Lui-même Garantit comme étant le Socle solide duquel nul ne voudrait s’écarter une fois agrippé…et que nous cherchons souvent bien trop loin qu’il n’est.



J’en connais qui seront super motivés et rassurés d’avoir observé des jours de jeûne surérogatoire durant ce mois, j’en exhorte bien plus à la suite de l’Imam à profiter du reste pour faire autant, voire plus…



Best Zyars en ce 2ème Vendredi de 1435H


Par Al Amine kebe (Geneve)
Vendredi 15 Novembre 2013

Cet Article a été lu plus de 575 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :