contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 20 Dhul Qa’ada 1436, 04 Septembre 2015 La Réitération du Tawhîd – Une Piqure de Rappel Obligatoire


Cet Article a été lu plus de 154 fois




La reconnaissance de l’Unicité d’Allah est une primo nature (Hadith) et il n’y a aucun mérite d’exprimer cette nature humaine héritée d’Allah (V30, S30). Mais autant la renaissance est une nécessité pour gravir les échelons ascendants (Prophète ‘Isà- Jésus), autant la réitération du Tawhîd (Tahqîqut-Tawhîd) est un passage obligé pour amorcer la courbe de l’Adoration et c’est là où résiderait le mérite. Car, si le Tawhîd est établi de facto (V172, S7), il nous appartient de le réitérer, de le confirmer, comme le rappel du vaccin aux bébés pour assurer qu’ils sont totalement immunisés pour toute leur vie. L’Humain a vitalement besoin de se rappeler à sa conscience et d’ancrer dans son esprit cette reconnaissance que son âme a anticipée à Allah comme Unique Seigneur depuis le monde pré-existentiel et où il n’a pas été acteur. Le voici maintenant acteur de sa condition à réitérer en toute solennité sa reconnaissance consciente, exprimée, fidélisée, vécue, illustrée et convaincue de l’Unicité d’Allah. Seulement après qu’il peut être enregistré dans le registre des croyants, ce qui lui ouvre les portes à l’ascension vers les stations tant convoitées – Islam, Imàn, Ishàn, Ikhlàç, Taqwà jusqu’à toucher la certitude divine (Yaqîn). Avons-nous subi (passif) cette piqûre de rappel ou plutôt l’avons-nous fait (actif) ? Il est pourtant nécessaire de s’y prêter consciemment et fréquemment a rappelé Shaikh Khalid Ghamdi dans son prêche ce midi à Makkah, centre de gravité et de résonnance du Tawhid !

L’espèce humaine a vécu dans le Fitra, soit l’Unicité d’Allah pendant 10 siècles ininterrompus et non corrompus après la descente de notre ancêtre sur terre (Hadith rapporté par Ibn ‘Abbàs). Mais explique les Savants, Satan a ensuite réussi à activer Khannàs (V6, S114) ainsi que diverses influences de toutes sortes (V17, S7). Idéologies, pensées, passions se sont autorisées des libertés déviantes hors du champ de l’intuition originelle divine (Fitra) pour abandonner le souvenir (Zikr) de Dieu. Or quiconque abandonne ce souvenir de Dieu est livré à une vie misérable et stressante dans tous les sens du terme (V124, S20). Et pourtant, les humains aspirent à tant d’idéaux – paix, sérénité, développement, prospérité, équilibre – qui ne peuvent être garantis que dans l’ordre antérieur, le consensus autour de l’unique Voie de l’Unicité d’Allah (V96, S7). Le premier millénaire de vie sur terre a donc été une référence que malheureusement les historiens et paléontologues ne peuvent documenter, mais que certains relevés attribuent comme étant le prolongement du Paradis duquel Adam venait de descendre. Les écologistes invitent au retour!

Retournons donc à cet ordre de la même manière que le rythme de déplétion des ressources environnementales appelle au retour à l’agriculture biologique et à des méthodes écologiques (solaire, éolienne), en revisitant les exigences de notre condition d’humain. Condition à ne reconnaître force, capacité, puissance, qu’à Allah, à réitérer dans nos cœurs, dans nos esprits, dans notre conscience, dans nos actions la réalité la plus fondamentale, celle de l’unicité de Dieu - لا إله إلا الله. Si cette marque ne s’illustre pas dans notre cœur, dans notre esprit, dans notre conscience, c’est que nous ne sommes pas enregistrés dans les registres et notre quotidien serait donc certainement dans l’illégalité !
Or Affirme Allah la seule légalité qu’Il A assigné à la création c’est de l’Adorer (V56, S51), et la définition de l’Adoration selon la Révélation, c’est d’Attester (Chaheûda) et de Réitérer (Tahqîq) l’Unicité d’Allah sans l’ombre d’associationnisme (V110, S18), CQFD. Voilà donc pourquoi la quintessence de la mission de tous les prophètes se résume au Tawhîd (V25, S21) et toutes les expressions pures ne sont valides que par le Tawhîd - Basmala, Tahmîd, Hawqala, Hasbala, et toutes les invocations (Allàhumma). L’Envoi des prophètes, la mission d’appui des Anges aux prophètes, la Révélation divine, les réalités physiques et métaphysiques de l’univers, tout tient par et pour la réitération du Tawhîd (V87, S43). Et le prophète lorsqu’il envoya Mu’àz au Yémen, lui tint cette recommandation – tu vas dans un peuple déjà croyant, tu n’as donc pas à user de la méthode anti-chirk, il faudra les appeler au Tawhîd (V64, S3), le dénominateur commun.

Ce test de Réitération ou d’authentification du Tawhîd est d’autant plus important que sa négligence risque de précipiter dans les travers du chirk implicite (Chirk khafiy), car si nous manquons de reconnaître la guidance d’Allah alors que n’eut été celle-ci, nous ne serions jamais sorti des ténèbres vers la lumière (V43, S7), nous aurions fait preuve d’ingratitude (V7, S39), ou d’injustice, or la pire des injustices est justement le chirk y compris le chirk implicite qu’Allah Dit ne Pas Tolérer (V116, S4) ni Pardonner (V48, S4) !


Reprenons donc le message d’Allah à notre ancêtre Adam, c’est de suivre la Droiture, unique voie tracée par Dieu (V71, S6), l’Unique, le Seul Créateur, le Seul Pourvoyeur de substance, le Seul Détenteur de capacités, le Seul Réunissant la totalité des pouvoirs. Ainsi appelle l’Imam, lorsque le croyant invoque, qu’il n’invoque qu’Allah, lorsqu’il sollicite, qu’il ne sollicite qu’Allah, lorsqu’il cherche refuge, qu’il ne le cherche qu’auprès d’Allah, lorsqu’il se repentit qu’il ne s’adresse qu’à Allah, lorsqu’il agit qu’il ne le fasse que pour Allah, lorsqu’il abandonne, qu’il ne le fasse que par Allah, lorsqu’il Aime, qu’il n’Aime que pour Allah, lorsqu’il rejette, qu’il ne le justifie que par sauvegarde du pacte d’Allah…c’est cela dit-il le sens de la réitération du Tawhîd. Il ne doit pas dormir au fin fonds de notre intuition ou conscience, il doit animer notre esprit, réveiller notre cœur, passionner nos élans, motiver nos actions, justifier nos démarches, illustrer notre quotidien, modérer nos expressions, pacifier nos émotions, allumer et entretenir la flamme intérieure qui nous connecte à Dieu.

Ainsi avait chanté le poète – Oh toi flamme du Tawhîd, y aurait-il un mécanisme pour t’éteindre alors que c’est Allah qui t’a allumée ? Ceux qui ont tenté d’étouffer par leur souffle tes ardentes envolées ont épuisé leur énergie alors que tu t’attises davantage…ceux qui veulent te dévier de la Droiture ne font que se désorbiter d’eux-mêmes de leur sillage…la majorité ont troqué le manteau de sauvegarde du Tawhîd légué par le Prophète au profit de la toge de l’Evêque Romain de l’Inquisition !
Cette flamme intérieure qui s’attise au fur et à mesure des tests de la vie a brulé l’orgueil de Pharaon, de Nemrûz et de Abu Jahl, respectivement à travers les révoltes inattendues et fracassantes de qui croyait-on adepte du Chirk. Aujourd’hui, la flamme Olympique fait l’objet de tant d’attention qu’elle ne doit JAMAIS s’éteindre, même plongée dans l’océan pour trouver son chemin sur le tracé que lui confère le Comité International Olympique sur des dizaines de milliers de kms à travers la planète…on lui cherche des alliés de prestige parmi les souverains, les personnalités et les stars influentes de ce monde…elle devient un symbole d’universalité de valeurs et fait l’objet de tant de convoitise, de désir, elle coûte une fortune immense pour son entretien, son aménagement, sa supposée sacralité et qui n’est en fait que profanité. Si ce n’est pas la fibre naturelle et si intensément incandescente du Tawhîd qui soit à l’origine de tant de soins et de religiosité autour de la flamme Olympique, il serait alors légitime pour chacun de s’inspirer de la copie pâle pour revivifier l’original…

Le Tawhîd, son expression, son authentification, sa réitération, son illustration, sa conscience permanente, et toutes les réalités non explorables qui s’y attachent sont le gilet de sauvetage de l’humain dans ce voyage mouvementé de la vie. Ceux qui le savourent à chacune de ces dimensions ne sauront être perturbés par quoi que ce soit, ils distilleront plutôt que sérénité autour d’eux, ils attirent les ondes positives où qu’ils se trouvent, ils sont installés dans un périmètre de sécurité délimité et administré par Allah (Hadith), ils ont le cœur pur et apaisé, secret d’une vie productive et sereine…leur quotidien est exactement reflété dans le discours de cet homme vertueux qui osa exprimer son Tawhîd dans la cour rebelle et païenne de Pharaon (Vs 41-44, S40)…Que vous arrive-t-il à confondre ténèbres et lumière…je vous invite à la lumière et vous persistez dans les ténèbres. Celui qui m’Inspire est le Puissant (incomparablement à la faiblesse déguisée en terreur que montre Pharaon), le Pardonnateur (Capable de nous Pardonner nos pêchés collectifs d’obéir à un despote). Notre ultime destin ne peut échapper au tracé d’Allah (y compris celui de Pharaon), en définitive conclut cet homme, je m’en tiens à ce qu’Allah aurait instruit, car Allah est Si Bienveillant envers ses serviteurs…voici une expression de Tawhîd dans la plénitude de sa forme – Ulûhiya (divinité), Rubûbiya (souveraineté), Asmà & çifàt (Noms et Attributs), Machî-a & Iràda (ordre et décision), ‘Ubûdiya (servitude) ainsi que la réitération (Tahqîq) de ce qui avait été anticipé auparavant et qui lui fit dire vous vous souviendrez bientôt du pourquoi je vous mets en garde.

Un égaré dans les ténèbres mis en garde en vaut deux…reprenons cette dimension de la réitération du Tawhîd dans notre quotidien et soyons plus passionnés que le CIO ! Passons le test sans complexe, il n y a que du bonheur au bout !

Best Zyars en ce Vendredi qui prépare déjà au Hajj, meilleur acte de réitération du Tawhîd à travers le Talbiya - et qu’Allah Bénisse le Dabbàgh day à Ghent en la mémoire de Shaixal Hadj ‘Abdul Aziz At-Tîjàny Dabbàgh!

Al Amin

Par Al Amine Kebe
Samedi 5 Septembre 2015

Cet Article a été lu plus de 154 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :