contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 20 Juin 2014 : Le Gradient des Interpellations de Dieu dans le Qur'ân - un défi de communication.


Cet Article a été lu plus de 381 fois


En mode touriste à Istanbul ce Vendredi j'ai eu le privilège - Alhamdulilàh - de prier à la Mosquée Sultan Ahmad, encore appelée Mosquée bleue, la plus grande d'Istanbul et certainement la plus antique, gorgée d'histoire (ancienne église) qui a été construite entre 1609 et 1616 de notre ère. Plus de 15 mille fidèles y prient tous les vendredis, souvent confondus avec les milliers de touristes qui profitent du Vendredi pour aussi découvrir la ferveur de ce jour particulier dans cette Mosquée historique. On y compte donc aisément 20 mille personnes à la fin de la prière, soit un pour mille de la population d'Istanbul! Au décor intérieur d'une rare intensité féérique, symbole de la puissance des Ottomans au 17ème siècle, s'ajoute une architecture extérieure unique mélange d'Occident méticuleux et d'Orient mystérieux et qui fait de cette ville (jadis capitale d'un empire sur trois continents) la cité des deux continents. En effet, il suffit de traverser le Bosphore ou les bras de mer sur la Noire ou Marmara pour se retrouver dans l'autre continent entre l'Europe et l'Asie. Le prêche de l'Imam a été délivré en Arabe et en langue locale et a ouvert sur le devoir de prémunir et de protéger sa famille et soi-même des tourments du feu, comme recommandé par Allah (V6, S66)…mais ce n'était qu'un exemple des nombreuses interpellations du Qur'ân à l'endroit des croyants et l'Imam s'est alors tourné en une analyse des interlocuteurs mentionnés par Dieu dans le Qur'ân. Incroyable défi de communication!



Oh vous les croyants, Appelle Allah, protégez-vous et protégez vos familles du feu, qui sera inévitablement alimenté de pierres et d'êtres, et qui est le destin immanquable des incrédules. Mais rassure l'Imam, Allah Fait Suivre cet avertissement d'une bonne nouvelle conditionnelle cependant (V8, S66). C'est que nous Lui adressions un repentir sincère (Tawaba Naçûha) pour espérer qu'Il nous Efface nos pêchés et fautes et nous Fait Entrer au Paradis, le jour où Sa Promesse de ne pas Déshonorer le Prophète et ceux qui seront dans son camp sera remplie. Quel sera leur formule fétiche si ce n'est 'Rabbanà Atmim la nà Nûranà waghfir lanà…fin V8' - Seigneur Accomplis en nous notre lumière intrinsèque (celle du Tawhîd) et Pardonnes-nous, car Tu Es en toute chose (y compris pardonner les plus graves des pêchés) Tout-Capable.



L'Imam distingue ces interpellations du Qur'ân en trois catégories - (i) interpellation générique - à l'endroit de l'espèce humaine, (ii) interpellation confessionnelle à l'endroit des croyants, des monothéistes, du peuple d'Israël (6 fois), mais aussi à l'opposé, à l'endroit des incrédules (1 seule apparition), et (iii) interpellation personnelle avec une citation directe (Ibràhim, Zakarià, 'Isà, Nûh, Le Prophète S'AwS, Sayyidatunà Maryam, etc.). L'Imam s'est concentré plus sur l'interpellation des croyants pour faire remarquer que Allah interpelle 88 fois les croyants dans le Qur'ân, 20 fois les humains, alors que les monothéistes le sont 12 fois, et le fils d'Adam 5 fois seulement. Que comprendre de ce gradient d'interpellations? D'abord que le Qur'ân est bien une communication divine à l'endroit de tous les interlocuteurs universels avec un agencement que nul autre que Allah ne Saurait établir. A noter que même les animaux comme la fourmi sont interpellés dans le Qur'ân (V8, S27) - et que chaque acteur doit puiser de ses interpellations et de ces interpellations la profondeur du message destiné aux uns et aux autres, mais ajoute l'Imam la fréquence élevée de l'interpellation des croyants et la variété de leur objet signifient déjà la responsabilité qui incombe au croyant dans divers domaines - Tawhîd , Iman, Islam V136, S4), Ihsàn, Ikhlàs, Yaqîn (V35, S5), mais aussi équité, responsabilité sociale, transaction équilibrée (V282, S2), équilibre des prix et taux non usuriers sur les marchés (V278, S2), éducation et orientation des enfants, sauvegarde de la cellule familiale, construction sociale, entr'aide dans le bien, encouragement au bien et condamnation du mal, compétition aux valeurs, droiture et rectitude, constance dans l'effort, appréhension positive, Salât 'alan-Nabiyy (V56, S33) et Zikr (V41, S33), etc.



Ce serait certainement très utile comme exercice pendant ce Ramadan que de répertorier toutes les 88 interpellations et de construire une fréquence statistique par thème…



L'exemple que l'Imam approfondit dans cet ensemble porte sur cette interpellation aux croyants d'anticiper le châtiment afin de protéger leur famille et eux-mêmes de sa terreur. En quoi faisant justement s'interroge-t-il? Il fait remarquer que l'effort de protection commence d'abord par soi avant sa famille, comme dans les instructions de navigation aérienne en cas de dépressurisation, il faut d'abord mettre son masque à oxygène avant d'aider les autres, car pour pouvoir aider, il faut d'abord être sauf et apte! L'anticipation pour éviter le châtiment à soi-même réside dans le respect de la Voie…Restes sur la Voie droite comme il t'a été ordonné et ne dévies point par rébellion (V112, S11); Sois constant dans l'adoration de ton Seigneur jusqu'à ce que la mort survienne (V99, S15) sont deux interpellations personnelles à l'endroit du Prophète, mais qui sont destinées aux humains. Si l'interpellation est sous forme d'impératif sans citation nominative, il faut comprendre une recommandation plutôt générique dont le Prophète est invité à donner l'exemple ou montrer la voie. Ainsi par exemple, lorsque Allah lui Recommande d'user de sagesse dans son approche de convaincre de la félicité de la voie de Dieu (V125, S16), il invite tout un chacun dans toute approche de faire autant, ou alors lorsque Allah lui Recommande d'user de consultation et de concertation dans la gestion des affaires de la cité mais de toujours recourir à Dieu dans sa conclusion (V159, S3), Il Recommande à tous, y compris les politiciens et dépositaires de mandat électif, d'adopter pareille démarche. Si nous relisions (lecture analytique et non textuelle V 24, S47) le Qur'ân avec cette conscience du gradient des interpellations, sûr que notre comportement changera considérablement sur tout ce que nous faisons, mieux nous assurerions une plus grande complicité avec Dieu et donc arriverions à cette fin de nous protéger contre le châtiment annoncé pour pouvoir faire autant pour notre famille ensuite.



La clé de la compréhension des interpellations dira l'Imam n'est donc pas dans le choix d'une ou de l'autre de ces interpellations - avons-nous le droit de choisir l'une ou l'autre? Il suffit juste de remarquer que ces interpellations ne laissent aucun domaine de notre vie et que donc Allah a l'œil sur nous en toute circonstance (V18, S49). La conscience de cette surveillance divine sur nous doit être transformée à son tour en une présence divine en nous (V4, S57).



Rassurez-vous dira l'Imam, ce n'est pas un itinéraire simple ou rapide, et chacun en fait à sa propre courbe, mais nul n'a le droit de s'y soustraire! Ainsi rappelle-t-il, le Prophète Ibràhim a Invoqué Allah de ne pas le Dévier de la trajectoire du Tawhîd, d'Agréer sa Vie, son action de tous les jours et sa mort comme un don de sa part à Lui (V162, S6), ceci pour sa propre protection conformément à la 1ère partie du V6, S66 - et ensuite de se tourner vers sa descendance pour appliquer la même chose, en énumérant toute bénédiction à inclure (Foi, Respect de la Voie, richesse matérielle, fertilité et descendance) et toute déviance à bannir (polythéisme, déviance, pêché) - le tout doit être compatible avec la Voie - Tawhîd, Islam, Imàn - (Vs 35 - 41, S14).



Pourtant dira l'Imam, Allah Reste le Maître car autant Il a Agréé pour le Prophète Ibrahîm à travers une descendance de noblesse dans la prophétie et la souveraineté (V54, S4), autant Il a Semblé ne pas Agréer pour le prophète Nûh - à qui il a indiqué qu'il pouvait sauver sa personne et ceux parmi son peuple qui ont répondu à l'appel sur la Voie de Dieu, mais puisque son fils et son épouse ne faisaient pas partie de ceux-là, ils ne pourront pas échapper au châtiment. Le prophète Nûh dans un premier temps a tenté de contourner cette mésaventure (V45, S11), mais Allah Rectifie en lui disant qu'ils ne sont malgré tout pas de sa famille, car leurs œuvres ne sont pas constructives (V46 - DdM de la semaine dernière) et Nûh s'est repenti immédiatement de tenter de contredire Allah (V47). L'Imam de faire remarquer que le croyant n'a de famille que ceux avec qui il partage la Voie de Dieu, car même dans la recommandation du Sage Luqmàn (objet d'un DdM en 2012?), Allah Invite l'enfant dont les parents ne sont pas guidés sur la Voie de ne pas les suivre, mais de rester bienséant à leur endroit et de trouver un guide sur Sa Voie (V15, S31). Il y a donc fera remarquer l'Imam les deux scénarios possibles - Parents sur la Guidance de Dieu, souffrant de ne pas voir leur famille dans le même camp, et enfants guidés sur la Voie de Dieu, devant se démarquer de leurs parents égarés en cours de route. Dans ce dernier camp est à ranger l'exemple d'Assia, l'épouse de Pharaon (V12, S66).



Revenant au gradient des interpellations, Il rappelle à l'approche du Ramadan une interpellation solennelle à propos - V183, S2 - comme pour dire que ces 88 interpellations à l'endroit du croyant constituent une constante horloge de l'espace-temps de notre vie de croyant - et d'insister sur la finalité de cette interpellation, qui est l'acquisition de la piété. Soit au-delà du Tawhîd, au-delà de la Foi, au-delà de la Soumission…la piété, c'est justement la complicité avec Dieu qui fait transformer la surveillance (policière) de Dieu en Allié secret de nos actions de tous les instants puisqu'elles seront élevées à l'échelle de la pureté pour Dieu uniquement. D'ailleurs des nombreuses interpellations, il y en a une unique et une, celle de l'âme apaisée (Vs 27-30, 89) qui au lieu d'être inquiétée quant à sa destinée est invitée avec escorte, consécration et honneur à entrer dans le Paradis de Dieu, auréolée du plus convoité des statuts recherchés dans cette vie et dans l'autre, l'Agrément - Ridal-Làh! CQFD.


Best Zyars des rives Asiatiques d'Istanbul et toutes mes excuses pour (i) le retard de ce DdM et (ii) d'éventuelles fautes, n'étant pas dans ma zone de confort habituelle! Mais justement parmi les 88 interpellations, il y en a une qui appelle à la capacité d'adaptation lorsqu'on quitte sa zone de confort (voyage…à découvrir dans la S4!)…le Qur'ân est bien le meilleur outil de communication qui soit!

Al Amine.

Asfiyahi.Org
Mardi 24 Juin 2014

Cet Article a été lu plus de 381 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :