contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 25 Mars 2016. L’Empressement Aveugle : Pur Satanisme !


Cet Article a été lu plus de 196 fois




Hélas, ils ont préféré l’empressement au détriment de la latence (Vs 20-21, S75) ! Ton Seigneur est heureusement Détenteur de miséricorde, autrement, Il aurait pu Précipiter le châtiment sur eux, mais il leur a fixé un terme qu’ils n’ont de choix que de subir (V58, S18). Dans la dichotomie de ce monde et de l’autre, il y a une notion de latence liée à l’autre monde et qui explique que Dieu n’Est pas Pressé, car tôt ou tard, le jugement adviendra. Mais l’humain est par nature dans l’empressement alors que Allah le Met en garde de ne pas en rajouter dans la précipitation (V37, S21) car les signes d’Allah le dérouteront ! Aujourd’hui, nous confondons vitesse et précipitation à doter tout instrument de marketing lié à sa vitesse  et puissance – voiture, processeurs, machines, trains, équipements, et à évaluer toute performance par rapport à sa rapidité – équipement sportifs, voyage, construction, crédit et services sociaux. Il n y a plus de place qu’à la précipitation, à la vitesse, à la puissance, à l’accélération !  Quelle place laissée à la sagesse ! N’aurions-nous pu orienter l’empressement humain dans la vertu et dans la piété au lieu de rester dans son aveuglement cru. L’empressement aveugle est ainsi dans la palette des méthodes de Satan, éteignant toute sagesse, niant toute pause de questionnement, dévorant tout temps de distinction pour embarquer dans la précipitation aveugle et aboutir inévitablement donc le plus souvent au regret. 



Imam ‘Abdul Bàry ath-Thubàty à Médine dans la Mosquée du Prophète a détaillé dans son prêche ce matin l’empressement et la précipitation qui peuvent habiter l’humain dans ses intentions, ses expressions et ses agissements et qui le pousseraient sans qu’il ne s’en rende compte à basculer dans le camp de Satan. Le Prophète avait schématisé ainsi très binairement que la latence (At-Ta-anny) est de Dieu et que la précipitation (At-Ta’ajjul) est de Satan, et voilà pourquoi aussi la pause entre les gestes (Al ‘Itidàl) et l’équilibre serein (Tuma’niya) dans chaque geste font partie des obligations validant la Salât, alors que cette Salât habite notre quotidien (5 obligatoires et plus surérogatoires par jour). Lorsque la prière est exécutée dans la précipitation (gestes bâclés) et dans l’empressement - non-respect  des conditions de préparation, de sérénité, de béatitude et de connexion avec le Divin -, Allah ne s’en Encombre pas et Retourne le paquet à l’envoyeur (Vs 4-5, S107) ! L’empressement entraine toute sorte de confusions et aboutit au regret - dans les intentions, il ne distingue pas ce qui conduit au bien de ce qui induit en erreur, dans les expressions, il est souvent à l’origine de regrets irréversibles,  et dans les actions, il propage le mal partout et laisse des traces indélébiles de gravité et de puérilisme abjects. 



C’est ainsi poursuit l’Imam un signe évident d’empressement que d’agir sans intentionner, et c’est pourquoi la religion octroie ce temps de latence de bien intentionner ce qu’on envisage de faire, de manière à bien le penser, bien l’analyser, bien mesurer les conséquences avant de s’engager. Sans ce temps de latence de l’intention, aucune œuvre dans la religion, même les œuvres purement implicites ne saurait être acceptées. C’est donc tout à l’avantage de l’humain d’observer ce temps de sagesse, de bien intentionner avant d’agir, et puisque Satan a pour objectif de détourner l’espèce humaine par tous les moyens (V17, S7), il cherche à obstruer toute opportunité d’analyse des conséquences de l’acte qui permettrait de revoir, de renoncer, de ne pas s’engager dans le mal, donc de se détourner de lui. Voilà pourquoi une des stratégies de contrer Satan est de ne pas se précipiter sans avoir analysé au préalable les conséquences de tout acte, toute expression, tout agissement (Hadith précité).


Allah a ainsi Indiqué au Prophète de ne point se précipiter ni dans l’apprentissage de la lecture du Qur’àn (V16, S75) ni dans son exploration avant que Lui-même n’Accomplisse sa révélation - et de toujours solliciter Allah pour plus de science (V114, S20). Il lui a aussi Démontré combien la patience était porteuse de succès lorsqu’il attendait l’ordre de migrer vers Yathrib et lorsque sa communauté à Médine s’empressait de reconquérir Makkah. Il a Indiqué au Prophète d’user de stratégie, en signant d’abord le pacte de Hudaïbiya alors que tout le monde se précipitait à reconquérir Makkah, de sonder la maturité du projet, d’encaisser les fausses alertes (assassinat supposé de Seyyidunà Uthmàn), avant de lancer l’assaut final (S110) victorieux. Si seulement les policiers français pouvaient revisiter ce schéma stratégique, aucun des suspects des attaques de 2015 ne serait tué, alors qu’aucune inculpation n’ait été prononcée.  Visiblement les Belges sont moins dans la précipitation et donc plus humains dans leur approche.


C’est d’ailleurs la précipitation et l’empressement dira l’Imam qui ont incité notre ancêtre Adam à goûter le fruit (pêché) interdit (V36, S2) ; c’est la précipitation qui aurait poussé les frères de Yusuf à le jeter dans un puits pour s’en débarrasser (Vs 9-10, S12) ; c’est aussi la précipitation qui l’aurait poussé lui Yusuf à vouloir sortir de prison immédiatement après avoir été jugé (V42, S12). A y regarder de près, tous ces faits ont un dénominateur commun – Satan – qui fidèle à sa réputation tire les ficelles pour précipiter l’humain dans le regret. Il y a donc dans tout geste irréfléchi, spontané et regrettable une graine satanique qui s’est infiltrée. Le prophète avait même observé un croyant tendre les mains à Allah à invoquer directement son désir. Il lui fit remarquer qu’il s’est précipité dans sa méthode et qu’il n’a aucune chance d’aboutissement. Un autre prit le temps de louer Allah, de Le glorifier, d’user du Tawasul (salàt ‘alan-Nabiy) avant d’en venir à l’objet de sa requête et le prophète lui dit – t’as qu’à demander pour obtenir, t’as qu’à appeler pour recevoir une réponse ! 



Lorsqu’il envoya Mu’âz à Yémen, le Prophète insista qu’il ne s’empresse jamais à juger avant d’avoir réuni le maximum possible d’éléments. Ainsi seulement, tu éviteras la précipitation lui avait-il recommandé. Précipitation qui avait infiltré le jugement du Prophète Dawûd, désigné par Allah pour  juger des affaires dans l’équité (V24, S38). Il y a donc même chez les prophètes investis par Allah pour  juger dans l’équité un risque de précipitation humaine et le Prophète Muhammad a suffisamment mis en garde sa communauté d’éteindre toute velléité satanique à travers l’empressement pour choisir le temps de sagesse, la pause de distinguer. La précipitation précise l’Imam est le mal, la patience est le remède ! 



Pourtant poursuit l’Imam, le mal de la précipitation habite non seulement le cœur et l’esprit humain comme en atteste les exemples puisés du Qur’ân, mais s’invite dans nos vies, dans nos familles, dans les ménages, dans les entreprises, entre époux et épouse, entre parents et enfants, entre les membres du parlement, au sein du gouvernement, dans les mosquées et assemblées pour donner raison à Satan ! Sufyàn At-Tahwry mettait en garde de ne pas se précipiter sur les sources de revenu illicites alors que de meilleurs sources sont en vue. Combien de fois avons-nous sauté sur la première occasion, qui était la mauvaise pour rater juste après la bonne ? Si seulement nous pouvions être moins dans la précipitation, si seulement nous tirions les leçons de la Révélation, dans les cas explicites de Adam et Eve, de Yusuf, de Mûsà, de Ayyûb, de Dàwûd, mais aussi des ûlul ‘azm dont le choix de la patience au détriment de la précipitation dans des situations périlleuses sont des leçons de vie. Les meilleurs fromages sont ceux qui sont restés affinés le plus longtemps possible et le Prophète justement disait que le fromage était le meilleur produit tiré du lait (Hadith).


Les Savants qui donnent une réponse immédiate aux questions sans démontrer l’humilité et la rigueur de revoir les références de consensus sont dans la précipitation et donc des alliés de Satan. Les Décideurs qui se précipitent dans les réformes sans prendre la mesure des contraintes et qui pensent avoir bien fait (Vs 103-104, S18) sont dans la perdition et s’en rendront compte trop tard. Les croyants qui ne prennent pas le temps après les petites toilettes de bien nettoyer jusqu’à extinction de l’urine (ferlu en wolof) anticipent un châtiment dans leur tombe (Hadith). Ceux qui n ’actionnent pas le levier de leur Foi lorsque Allah Arbitre en leur défaveur et qui s’entreprennent dans la précipitation à tenter de changer la situation sont aussi des alliés de Satan (V6, S13). 



Pourtant, c’est l’empressement aveugle (AL Isti’jàl Al Mazmûm) qui est dans l’inspiration satanique. Y aurait-il donc à l’opposée un empressement vertueux ou agréé ? Oui dira l’Imam, et le Qur’ân l’a bien distingué. Il s’agit de ceux qui se précipitent à propager le bien (V90, S21), à l’image du Prophète Zakaria qui en plus ne s’est jamais montré impatient ou dans la précipitation après avoir invoqué Allah (V4, S19). Soyons patients et disciplinés lorsque nous invoquons Allah et évitons de tenter de forcer sa décision – quand est-ce donc qu’Il Va Répondre (V212, S2) ? Il y a bien mieux à l’image du Prophète Mûsà qui s’empressa d’aller chercher l’agrément d’Allah (Vs 83-84, S20), tout en respectant le long délai des 30 jours, prolongé pourtant en 40 (V142, S7) par Allah pour éprouver sa patience ! 



Ne soyons pas dans la précipitation aveugle, mais distinguons où la promptitude et non l’empressement peut être utile – sauver des vies, donner aux nécessiteux, enterrer les défunts, sceller les unions dans la sunna, soigner les malades ou/et les blessés, arrêter le mal, tout mal, instaurer le bien, tout bien…voilà un énorme chantier ouvert à tous et dans lequel chaque humain à un boulevard d’actions à compléter, certaines dans l’imminence, d’autre plus patiemment. Soyons dans la promptitude du bien faire, et non dans la précipitation satanique…précipitation qui a déjà causé tant de mal…et qui malheureusemrnt continue de se propager par notre entetement (DdM de la semaine derniere).



Best Zyars
Al Amine

Par Al Amine Kebe
Vendredi 25 Mars 2016

Cet Article a été lu plus de 196 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :