contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 27 Dhul Qa’ada 1436, 11 Septembre 2015 - PREPARATION AU HAJJ – RESPECTER LE CAHIER DES CHARGES !


Cet Article a été lu plus de 152 fois




L’appel de Seydinà Ibrahim n’a pas d’exclusive parmi l’espèce humaine, d’autant qu’Allah lui a Demandé de le destiner aux humains sans exception (V27, S22) et que lui-même Ibrahim n’est d’aucune obédience sectaire mais symbolise la droiture de la soumission originelle (V67, S3) et qui a conféré bien avant à tous ceux qui se soumettent à la reconnaissance de l’Unicité de Dieu leur affiliation (V78, S22). Voilà qui campe un décor d’universalité pour qui veut répondre à cet appel non moins universel en se rendant sur ces lieux antiques d’où l’appel était émis afin d’exécuter le seul pilier de l’Islam qui exige un déplacement périlleux, un voyage géographique, un exode spirituel et un séjour exotique dans le désert de la condition humaine – précarité, simplicité, efficacité-. Voilà un bien différent PSE ! Et c’est pourquoi Allah Invite aux précautions préalables pour cet acte majeur que le prophète avait accompli en invitant les croyants au respect du cahier des charges et dont les exigences et qui ne sont pas seulement dans le gestuel, mais aussi et surtout dans le ressenti, dans le spirituel et donc une conjonction des énergies du cœur, du corps, et de l’esprit y compris de solidarité pour se surpasser. Attention toutefois aux leurres des coutumes par mimétisme, par rite social, par recherche de notoriété, par égard à des considérations purement socioéconomiques. Il faut et il faut absolument veiller à ce que cela soit uniquement et exclusivement voué à Allah. Pas suffisant précise Imam Usama Al Khayàt à Makkah, il faut aussi scrupuleusement appliquer l’invite d’Allah dans le V197 de la S2-Baqara, à savoir aucune perversion, aucun élan vers les interdits, aucun acte de malversation. Tout ce que vous aurez fait à l’encontre de ces déviations et qui donc serait bien, précise le Qur’ân, Allah est Parfaitement dans le secret de l’intention et de l’action. Alors, invite Allah dans la conclusion du Verset, évertuez-vous à un viatique et le meilleur des viatiques est le crainte d’Allah, crainte que ne savent savourer que ceux qui élèvent leur état d’esprit au-delà du simple perceptible !



C’est donc la période où les prêches vont rivaliser d’intensité sur le Hajj, ses préalables, ses conditions, la séquence des manâsiks, les promesses y associées, les incitations à accomplir…mais autant l’émotion du Hajj est décuplée par les circonstances spatio-temporelles et l’intensité des rites avec 3 millions de croyants se donnant RV pendant 10 jours à se déplacer constamment sur un périmètre de 20 kms, autant le croyant doit revenir aux fondamentaux et préalables afin de transformer les promesses en gain. Très souvent, l’euphorie et l’exotisme du voyage l’emportent sur les exigences du cahier des charges. Deux conditions sont importantes rappelle Imam Usama – L’Intention stricte et pure (Ikhlàç) de vouer le Hajj dans sa totalité à Allah SWT et la conformité du faire à la Sunna du prophète (Uswa). S’il y a Ikhlàç sans Uswa, c’est rejeté dit-il, s’il y a Uswa sans Ikhlàç, c’est aussi rejeté. Le Ikhlàç prémunit contre le chirk (qui a entaché les rites pendant des années autour de la Ka’ba – V28, S9), contre l’ostentation, contre toute forme de recherche de piètre gloire, il assure que le pratiquant est uniquement motivé par l’appel d’Allah relayé par Seydinà Ibrahim. Le Uswa est la garantie de conformité qui assure que le produit n’est pas contrefaçonné ni infiltré, mais conforme à l’original et c’est tout aussi important pour les actes d’adoration. Car et c’est Allah qui le Rappelle, l’Amour d’Allah ou Sa proximité qui est recherché durant ce Hajj se gagne par suivre le Prophète (V31, S3) et qui ouvre aussi le Pardon d’Allah, pardon, qui est la promesse ultime du Hajj comme dit le prophète d’ailleurs dans un Hadith que quiconque accomplit un Hajj dans ces conditions retourne lavé de tout pêché comme le jour de sa naissance (pur et vierge). Allah Evoque dans ce verset ce que le cœur retient, car Lui Seul sait ce que cachent les cœurs (V19, S40). Or, il y en a certainement pour qui le Hajj n’est pas un acte d’adoration d’Allah, mais motivé par autre considération parmi les nombreux grains de poussière qui corrompent le Tawhîd à l’image de la période obscurantiste (Jàhiliya).


Il faut donc veiller à ces deux conditions pré requises. Ce n’est pourtant pas suffisant car l’alerte d’Allah dans le V197 de la S2 concerne aussi bien la préparation que le vécu du Hajj, et c’est donc dans les contraintes des bousculades, du choc interculturel, du dépaysement, de la désorientation, des questions sans réponse, des contrariétés, de tant de surprises et des interrogations innombrables qu’Allah Attend le plus grand clame et sérénité, la plus grande conformité, le plus strict respect des règles de bienséance, règles qui sont communes à toutes les cultures, toutes les confessions, toutes les races, toutes les sociétés, toutes les contrées et qui se résument à l’envol vers Allah (V64, S3), ce dénominateur commun de pureté et donc d’appréhension positive. Fa là Rafatha, wa là Fusûqa, wa là Jidàla fil Hajj – Voilà le challenge du Hajj, il est d’abord humain dans la restauration de nos valeurs humaines de base. Point de déviance, point de tort, point d’esprit de controverse, point de perversion, point d’esprit négatif, point de défaut de solidarité, point de faillite dans l’offre de soi, rien de tout ça ne doit être mêlé dans le Haj dit Solennellement Allah, et ce doit être un exercice humain pas uniquement croyant. Et l’Imam d’insister sur chaque terme en le croisant avec la grille de l’intention (cœur) et de l’acte (organes) pour rappeler que Allah Alerte même de ne pas contrarier notre être entre des intentions suspectes et des actes de masse par contrainte ou vice-versa. Car Précise Allah, le Taqwà qu’Il invite à enfourcher comme viatique est une expression du cœur et Il est non seulement Plus proche du cœur, mais Relève instantanément ce qui se passe dans le cœur! Or, les mouvements de masse, il y en aura à la pelle et il faut mettre en avant l’appréhension positive et l’esprit humain, voire humainsite.


Ne soyons donc pas nos propres détracteurs avertit l’Imam – car ces lieux sont ouverts sur un champ électro-spirituel où toutes les ondes électromagnétiques, télécom, Wireless, réseautique 4G et plus sont au summum de leur puissance et toute invocation y exprimée est automatiquement agréée pourvu que les conditions et préalables soient remplis. Le prophète avait alerté de ce zélé serviteur qui adresse à Allah tant de requêtes et d’invocations et qui s’étonne de ne voir aucun impact, même en ces lieux privilégié, avertit l’Imam, ne soyons pas zélés et dupes. Comment peut-il espérer l’aboutissement de ces requêtes précise le prophète alors que sa nourriture est illicite, son salaire est illicite, ses habits sont illicites, son mode de vie est non conforme à la Voie d’Allah – Fa annà yustajàbu lahû ? Il est rapporté dans les récits tant de cas de Hajj où celui par qui les pèlerins ont eu l’acceptation de leur Hajj n’a point fait de déplacement sur les lieux, mais est connecté à quelques-uns sur les lieux par un acte de piété que Seul Allah Juge ! ne soyons pas dupes insiste l’Imam !

Soyons donc dans le direct sillage de cette période pendant laquelle Allah Ouvre tant de portes, Apporte tant de soulagement, Réconforte tant de désespérés, Pardonne tant de fauteurs, Accepte tant de repentirs, Accorde tant de promotion. Le Prophète a ainsi exhorté les croyants à redoubler d’efforts dans le bien, bien de toute nature, le jeûne de surérogation, le sacrifice matériel (sarax) à l’endroit des démunis, les Raka’s de surérogation, la solidarité envers les demandeurs et les nécessiteux, bien aussi dans le secret de notre désir d’améliorer constamment notre intérieur en éduquant notre esprit au bien…tout bien qui sera fait est dans le secret d’Allah, Il le Sait et le Reconnait, mieux, Il le Rétribue au meilleur des taux (V272, S2) de rendement.

Les investisseurs à travers le monde surveillent les taux du marché, les variations des indices d’offre et de demande, les variables d’ajustement et prennent des décisions stratégiques pour rentabiliser leurs investissements. Ils sont en permanence dans l’alerte et réagissent au quart de tour, ils payent des consultants au prix élevé pour les conseiller. Allah Réunit la totalité des conditions de rentabilité exceptionnelle dans les 10 premiers jours du dernier mois de l’Année (Hadith), nul besoin d’engager un consultant pour détecter la période ou mesurer l’impact, c’est une offre divine immanquable et unilatérale pour tout faiseur de biens, mais ceux qui seront sur les périmètres sacrés sont les privilégiés parmi les privilégiés et ils amasseront le jackpot car Allah en a ainsi Décidé et Lui ne fait pas de Loterie, Il Décide ce qu’Il Veut et cela suffit pour exécution (V82, S36). Il n y a pas période plus appropriée pour les actes de bien, période durant laquelle Allah Aime enregistrer des actes de bien (Hadith) que pendant les dix premiers jours de Zul Hijja ( 14-23 Septembre). Prions donc Allah en renouvelant en notre fort intérieur notre attachement à son Unicité, note Amour de la Sunna de Son Prophète notre Guide, notre intention pure, noble, incorruptible et inaltérable de n’être qu’au service du bien en nous, en nos familles, au sein de notre communauté et de l’environnement de toute la création, de tout l’univers, et de nous opposer de toutes nos forces à tout mal d’où qu’il vienne, à commencer par le mal de notre âme rebelle (Hadith), et d’aller accomplir le Hajj bientôt ISA auréolé de toutes ces qualités intrinsèques.

Qu’Allah Accompagne les pèlerins de 1436, qu’Il Agrée leur hajj de bout en bout par anticipation, qu’Il leur Montre Ses largesses sur ces terres d’exception, qu’Il leur Accorde toutes les promesses d’un Hajj Mabrûr et qu’Il Fasse ruisseler l’impact sur le monde entier ainsi qu’Il nous Compte parmi ses invités futurs dans ces périmètres du sanctuaire antique ISA.

Paix à l’âme de Hadja Awa Dia, décédée à Dakar. Qu’Allah l’embastille dans la totalité de Ses Miséricordes et que son héritage soit longtemps porté par sa famille dans le Sutureu et le Baraka.

Best Zyars
Al Amine

Par Al Amine Kebe
Samedi 12 Septembre 2015

Cet Article a été lu plus de 152 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :