contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 27 Mars 2015 - Problème=Crise globale ; Solution=Responsabilité collective ; Constat=Faillite communautaire


Cet Article a été lu plus de 360 fois




Imam Hussain Ibn ‘Abdul ‘Aziz de Madinah, à la Mosquée du Prophète Muhammad S’AwS, en écho à l’actualité des frappes aériennes de l’Armée Saoudienne pour contrer les rebelles Houthis au Yémen voisin (du Royaume d’Arabie Saoudite) a concentré son prêche sur la faillite collective des musulmans. Les Houthis suspectés de bénéficier de l’appui du régime Chiite Iranien ont gagné du terrain depuis l’année dernière après avoir réussi à forcer le Président Hadi à quitter le palais. Depuis, le Yémen est dans une situation institutionnellement précaire, mais au vu de l’escalade dans la crise Syrienne, Iraquienne, et aussi Maghrébine, les puissances régionales l’ont considéré comme d’un degré moindre, sauf que DAESH et Al Qaeda voient en eux un bras armé pour tenter de déstabiliser davantage la région. Un mélodrame géo politico-militaire aux ramifications stratégiques (pétrole) et sociologiques (Arabe et non Arabe dans la région) assez complexe à démêler…et pourtant chacune des parties se réclame de la même école – Islam - sans aucune possibilité d’entente ni maintenant, ni jamais, et voilà la vraie faillite communautaire!

Le Yémen est cité dans la tradition du Prophète à travers son propos ‘la Foi et la Sagesse seront des héritages de cette partie de la région’ (Hadith), et qui a gardé ce vocable géographique comme nom, alors qu’il signifie simplement le Sud, en partant de Makkah comme référence géographique. Le Sud d’une manière générale et de plus en plus tend vers cet héritage prédit par le prophète. L’Imam rappelle la responsabilité collective des croyants à travers le devoir de fraternité (V10, S49). Devoir qui appelle la communauté à prendre toutes les mesures nécessaires pour venir en aide aux frères et sœurs de Yémen, mais aussi de toutes les parties du monde. Allah Exhorte tous les croyants de ne pas ranimer le passé de haine et de zizanie, mais de vivre SA bénédiction dans une fraternité construite de Foi (V103, S3). Le Prophète a aussi rappelé que celui qui est dominé, victime d’injustice, ou simplement dans la difficulté doit être secouru par la communauté. Zaïnul ‘Abidîn avait prié Allah de ne jamais ignorer le devoir de venir en aide envers un frère victime d’injustice qui lui incombe lorsque cela arrive. Et le Prophète clarifie que même celui qui commet l’injustice doit être secouru et les compagnons de demander comment. Il répond – en lui faisant voir qu’il est dans le tort et à l’aider à reconnaître son tort pour rectifier l’injustice (Hadith).

Mais alors comment en sommes-nous arrivés à ces déséquilibres qui se propagent dans les pays musulmans et qui sont le fait de frères croyants qui s’entretuent ? Le Qur’ân Répond par le devoir de se ranger derrière celle qui défend la Vérité (unique émanant de Dieu – V9, S49) dans un conflit entre deux parties croyantes. Mais c’est surtout la faillite collective des croyants selon l’Imam qui nous vaut cette crise globale. Car nous avons ignoré collectivement les rappels à l’ordre de Dieu qu’attenter à une vie vaudrait attenter à la vie de toute l’humanité et que sauver une vie vaut de sauver toute l’humanité (V32, S5). Nous avons ignoré les rappels de nos Imams lors des prêches de Vendredi, et avons troqué le pacte de Dieu par un vil prix (V97, S16), celui d’acquisition de matérialités futiles et vouées au périr. Ce qui vous arrive comme crise ou épreuve est le fruit de vos œuvres Rappelle Allah (V30, S42). Ne soyez pas dans la division, ni dans la diversion, vous aurez perdu la force de votre cohésion et échouerez (V46, S8). Ne trahissez pas le pacte de Dieu, ne trahissez pas le pacte du Prophète et ne manquez pas aux obligations de vos responsabilités en toute conscience (V27, S8).

Le prophète n’a pas gagné toutes ses batailles, mais celle qui a fait plus de mal est celle de Uhud, parce que ces trois pactes ont été trahis dans une faillite collective, mais Allah leur a Appliqué collectivement le repentir (V116, S9). Ainsi doit servir la leçon dans la situation actuelle. Il faudrait que les croyants se retrouvent autour du seul dénominateur commun et ne s’en défaire sous aucun prétexte (V103, S3). Ceux qui réclament le retour du Califat sont visiblement un obstacle à cet ordre d’Allah, et voilà donc un des obstacles majeures pour exercer la responsabilité collective qu’il appelle.

L’examen des invites à la responsabilité collective dans le Qur’ân montre que nous prêtons très peu attention à son signe - 2ème personne du pluriel – qui parle donc à tous, en particulier lorsque l’apostrophe introduit Yà ayyuhal-Lazîna àmanû (Oh vous les croyants) et qui y est venu plus de 80 fois. En voici quelques-uns, tous adressés collectivement et ensemble aux croyants, certains cités par l’Imam, illustratifs de son thème et qu’il est facile de constater que nous ne respectons point…CQFD.


· La Paix – Entrez-y tous ensemble sans exception et ne soyez pas attentifs aux manigances de Satan (V208, S2), qui vous détournera et de la paix et de la responsabilité collective de la faire régner ensemble.

· L’Usure – Ne soyez pas des pratiquants de l’usure et ne traitez pas dans les taux excessifs V278, S2).

· La déviance déguisée – Ne soyez pas naïfs de suivisme derrière certains qui malgré avoir été introduit à la révélation vont vous vous plonger dans la confusion et vous retrouverez des pratiques païennes qui vous précipiteront dans le Kufr (V100, S3).

· Les faux amis – Ne prenez pas certains corrupteurs d’esprit et de matériel comme des alliés. Si vous cherchez des alliés sûrs, vous ne les trouverez pas en dehors de votre noyau familial. Autrement, ces supposées offres d’alliance viennent de gens qui aiment vous voir malheureux. La haine est à peine voilée dans leur propos, mais la jalousie que cache leur cœur est encore pire (V118, S3).

· L’Habit d’emprunt – Ne portez pas les habits de ceux qui sont dans le camp opposé, ne copiez pas leur pratique, n’adoptez pas leur coutume sous prétexte que vous les fréquentez (V156, S3).

· Patience, Cohésion, Endurance – Soyez ensemble dans la patience, dans la cohésion et dans l’endurance; ainsi la miséricorde d’Allah vous sera garantie collectivement (V200, S3).

· Respect de l’ordre public – Obéissez à Allah, au Prophète et à vos guides dépositaire d’un mandat légitime. Si quelque litige dans la gestion de l’ordre et du mandat survient, retournez aux références infaillibles du Qur’ân et de la Sunna. Si vous n’entendez pas anéantir votre Foi, voilà la meilleure démarche à adopter (V59, S4).

· Adoption de l’équité – Soyez tous défenseurs de la justice et de l’équité et prenez-en témoin Allah, même s’il s’agit de vos proches, de vos parents ou enfants. Ne soyez pas tentés de tricher dans le jugement et de vous écarter de la justice. Soyez assurés qu’ Allah Sait tout ce que vous faites (V135, S4).

· Respect des engagements et pactes – Respectez ce que vous avez signé, ce à quoi vous vous êtes engagés, ainsi que les obligations de vos responsabilités (V1, S5).

· Falsification des Ordres de Dieu – Ne rendez pas licites ce que Allah a Interdit, ni interdire ce que Allah a rendu licite (V87, S5).

· Recours au Zikrul-Làh face à toute crise – Lorsque vous venez à faire face à un ennemi, une situation de crise, un évènement malheureux, toute incidence malencontreuse, restez fermes dans votre conviction et entonnez le Zikr d’Allah comme motivation (V45, S8).

· Prudence face aux scoops – Faites attention à distinguer les fossoyeurs qui s’empressent de vous induire en erreur à partir d’information erronée ou d’un supposé scoop. Si vous ne prenez garde, vous pouvez vous retrouver dans le regret après avoir confondu et précipitation (V6, S49).

· Comportement social – Evitez les suspicions, les suppositions, les doutes, les jugements personnels, les calomnies, les extrapolations, la médisance…et si toutes ces attitudes vous étaient dépeintes comme si en vérité vous vous acharniez à manger du cadavre de votre frère…et vous n’aimeriez point (V12, S49) .

· Le Secret – Lorsque vous confiez un secret, ne le faites pas avec un esprit malsain, en le fondant sur le mensonge, le pêché, et sur la trahison. Soyez plutôt dans un esprit constructif de sauvegarde de la vérité et de propagation de bonnes pratiques (V9, S58).

· Dire ce qu’on ne fera pas – Pourquoi donc dire ce que vous savez en toute conscience que vous ne ferez pas – Que c’est gravissime auprès d’Allah de dire ce que vous ne ferez pas (V2, S61).

· Prière du Vendredi – Lorsque l’appel à la prière est faite, abandonnez toute transaction et précipitez-vous à répondre à l’appel de Dieu, ceci est bien meilleur pour vous si vous saviez…(V9, S62).

· Repentir collectif – Retournez tous vers Allah avec un repentir sincère, cela vous vaudra certainement l’absolution de vos pêchés et l’entrée au Paradis (V8, S66)…Repentez-vous tous ensemble oh vous les croyants afin de gagner la félicité (V31, S24)! Et le repentir collectif ouvre toutes les portes…et Allah nous y Invite dans ce cas précis de crise globale !

Puisse Allah nous Armer de Foi, de Sincérité, de Cohérence, de Constance, d’Endurance, de Tolérance, de Guidance, de toute capacité requise afin que nous respections en permanence tous Ses Appels et Rappels et qu’Il nous les Agrée…Aaamîn

Best Zyars
Al Amine

Asfiyahi.Org
Vendredi 27 Mars 2015

Cet Article a été lu plus de 360 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :