contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 27 Shawwàl 1438 – 21 Juillet 2017 La Bonne Compagnie…Le Vrai Parfum de Musk


Cet Article a été lu plus de 963 fois




Direct du Min’bar – Vendredi 27 Shawwàl 1438 – 21 Juillet 2017   La Bonne Compagnie…Le Vrai Parfum de Musk
En ce dernier Vendredi de Shawwàl 1438, qui annonce aussi la période du Hajj et qui coïncide avec les grandes vacances d’été dans l’hémisphère Nord, Sheikh Mahdy a exhorté les jeunes étudiants et élèves à ne pas passer des vacances oisives, mais à redoubler d’effort dans l’apprentissage de la religion, à fréquenter les camps de vacances studieux ou vertueux qui permettent de renforcer les fondements de l’Adoration d’Allah, notamment le Tawhîd et la Piété. Il a ajouté que si le Tawhîd et la Piété sont des injonctions divines, il y a entre leurs mains des choix importants qu’ils peuvent faire eux-mêmes et qui peut décider de leur bien-être, de leur épanouissement, de leur futur enviable, mais cela dépend surtout de qui ils ont comme camarade, comme ami, comme compagnon. Si les gens sont d’origines et de caractères divers, il faut reconnaître dit l’Imam, qu’il y en a de bon comme il y’en a de mauvais et quelle que soit la religion, la culture, l’origine ou le milieu social. Tout le monde est averti, jeune comme vieux !


Le Prophète avait alerté les croyants de faire attention à qui dans leur quotidien ils ont comme compagnon, car l’individu ou le citoyen est sans s’en rendre compte dans les habitudes de son ami (Al mar’u ‘alà dîny xalîlihy, fal yanzur ahadukum man’ yuxàlil). Il y a toutes les gammes dans la boutique des compagnies, tous les prix, toutes les qualités. Il faut donc choisir selon les recommandations du prophète le vendeur de parfum, qui dans tous les cas, même si vous n’achetez pas, peut vous embaumer de senteurs de choix. Evites avait dit le prophète dans une métaphore qui n’incrimine pas la tâche et dans la fonction, mais l’environnement de sa labeur, le forgeron, dont le soufflet et le feu risquent de vous brûler ou au mieux (du pire) vous embaumer d’odeurs répugnantes.

Voilà donc les deux grandes catégories avec tant de variantes. Il y a ceux qui vous conseillent le bien, qui vous préviennent lorsque vous risquez de dérouter, qui vous supportent dans la vérité, mais aussi vous disent lorsque vous avez tort dans le souci de vous rester fidèles. Il y a ceux qui veillent sur vous, sur votre bien-être, qui vous traitent comme ils traiteraient leur propre, qui sont à l’écoute lorsque vous avez besoin, qui sont attentifs à tout ce qui peut vous toucher, et qui apportent solution dans la discrétion et l’humilité. A l’opposée soutient l’Imam, il y a ceux qui ne pompent et n’envoient que le mal, qui incitent à la déviance, qui ne présagent que du mauvais, qui cherchent les troubles, qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas, qui veulent la gloire facile, qui mélangent serviette et serpière, qui veulent être présents à tous les cercles, qui ont un avis sur tout, qui sont de mauvaise foi et sont donc de mauvaise compagnie. Il faudra bien les identifier et les écarter de son périmètre, mais il faut reconnaître une certaine complexité dans le fait que le tissus de la compagnie est dense de toute sorte de relations sociales – époux, parents, cousins, famille – que nous ne choisissons pas toujours ou que nous subissons de gré ou de force.

Allah n’a-t-il pas mis en garde les croyants de ne pas considérer comme alliés les faux-amis ou les ennemis de la religion (V118, S3), ni au prix de privilèges matériels, ni au prix de notoriété. Allah Détaille leur méthode – ils affichent un sourire de façade alors que leur cœur secrète tant de haine. Allah Conclue par rappeler que Ses Indications à Lui doivent servir de guidance pour ne pas tomber dans leur piège. Ou encore dans le V144 de la S4, Il Met en garde de ne pas considérer les incrédules et les non croyants comme des alliés en lieu et place des fidèles croyants. N’est-ce pas une preuve manifeste de votre rébellion contre Allah Ajoute-t-il ? Allah Est encore plus explicite dans le début de la S60, défendant les croyants de ne prendre leurs ennemis déclarés et les ennemis d’Allah comme des alliés et leur manifester un attachement suspect. Alors qu’ils ont montré leur hostilité à la religion, ont même combattu le prophète, mais leur hypocrisie les pousse à rechercher votre alliance contre votre propre camp…quiconque leur offre une alliance a choisi un comportement de toute déviance (fin V).

Et voilà donc comment Allah Met en garde les croyants de ne pas se tromper dans le choix de leur compagnie, tant que chacun est souverain de choisir avec qui il navigue, et donc choisir qui écarter et qui garder…toutes les indications sont si explicites aussi bien dans le Qur’àn dira l’Imam que dans la Sunna. Prenez l’exemple de Abû Tàlib, l’oncle du Prophète qui même convaincu que son neveu est bien un envoyé d’Allah n’échappa point à l’interrogatoire de ses fidèles compagnons que sont Abû Jeuhl et ‘Abdullàh Ibn Umayya.
Ils l’ont tellement secoué et accablé d’arguments obscurs en lui disant vas-tu abandonner les dieux de tes ancêtres pour croire à du néant que Abû Tàlib s’est senti gêné de trahir ses amis d’enfance. Or, il n y a pas de choix entre Dieu et autre. Il y a le camp de Dieu du prophète et des croyants qui triomphe à tous les coups (V56, S5), et il y a le camp opposé qui finit inévitablement dans la désuétude (V19, S58).

Et voilà pourquoi le Prophète avait alerté les croyants de ne pas tomber dans le complexe des amis-fussent-il d’enfance, d’hier, d’ailleurs ou d’aujourd’hui, si amis sont ou restent dans le camp opposé de celui de Dieu, il faut choisir Dieu ! N’est-ce pas Allah lui a Eclairé la lanterne en l’Obligeant à faire preuve de persévérance dans la compagnie de ceux qui s’attachent en permanence à invoquer leur Seigneur, qui ne cherchent d’ailleurs que son Agrément (V28, S18) et de ne pas se laisser impressionner par leurs anti-modèles, ceux-là qui n’écarquillent des yeux que par convoitise des matérialités de ce monde, qui se sont laissés emportés par la négligence et dont le cœur s’est imprégné de mauvaises ondes et dont rien n’a abouti (dernière partie du V).

Tant que nous avons la souveraineté de choisir nos amis, nous avons suffisamment d’indications pour bien les choisir selon les enseignements du prophète, or donc l’entourage du Prophète est aussi une leçon additionnelle dans le choix de notre compagnie. Que dire de compagnons de la trempe de Abu Bakr A-Siddiq, de ‘Umar Al Fârûq, de ‘Uthmàn et de ‘Aliyy pour ne citer que ceux-là. Il suffit de remarquer les compagnons du Prophète et il suffit de visiter leur tombe (les trois ensemble à Madinah) pour se rendre compte de la qualité de leur compagnie et chercher à copier ce modèle. Il n y a qu’à observer qui est avec qui pour se rendre compte de la promesse ou crainte des compagnies. Les croyants sont dans le conseil avisé entre eux avertit Allah, Ils se portent mutuellement support dans l’exercice du bien et dans la défense du blâmable (V70, S9), alors que les hypocrites inversent les pôles de branchement, à se conseiller faire du mal et à empêcher le bien tout en jouant à la non-assistance en cas de danger (V66, S9).

Combien de gens s’interroge l’Imam ont pu rester enracinés dans la religion et dans la proximité avec Dieu grâce à un ami, un conseiller, un compagnon de qualité qui répond aux critères de fidélité dans la vertu définis par le prophète ? Et combien aussi se sont écartés du chemin jusqu’à s’égarer en n’étant pas assez attentifs à leur compagnon de toute nouveauté, qui les a dévié, les a dérouté jusqu’à leur faire perdre le Nord ? Attention ajoute l’Imam, toute relation doit obéir à la recherche de l’Agrément d’Allah, car le jour du jugement, les faux-amis de ce monde vont se crêper le chignon devant Allah à la découverte de leur hypocrisie mutuelle et seuls ceux et celles dont l’amitié et l’alliance était fondées sur la piété et la vertu se retrouveront dans le périmètre de sécurité d’Allah (V67, S43).

Enfin conseille l’Imam, puisque tous les critères sont si explicites et que la souveraineté reste entre les mains de chaque croyant de choisir qui garder dans son périmètre, qui faire entrer de qui faire sortir, et de qui ne pas laisser entrer, il faut que nous-mêmes illustrions ces vertus que nous sommes en droit de rechercher chez les autres dans la quête de la bonne compagnie. Sois toi-même ton propre ami, dans l’humilité de l’auto-évaluation, dans l’entreprise de la vertu, dans la quête du meilleur profil chaque jour…sois parmi cette élite que Dieu Décrit (V104, S3) dans tous les sens du bien et quiconque liera alliance avec toi produira lumière sur lumière…puisque et c’est Allah qui Garantit que les vertueux retrouveront les vertueuses et les perverses les pervers (V26, S24)…comme une sorte de pré sélection… what comes around goes around…inaltérable dans toutes les expressions et langues. Soyons donc bien et ne soyons pas mauvais !

Best Zyars

Al Amine

Asfiyahi.Org
Vendredi 21 Juillet 2017

Cet Article a été lu plus de 963 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :