contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 8 Safar 1439 – 27 Octobre 2017 Le Modèle Prophétique : Le Modèle par Excellence.


Cet Article a été lu plus de 149 fois




A Makkah, Imam Ibn Jamil Ghazawy a détaillé le Modèle du Prophète dans ce qu’il a appelé les axes d’enracinement (At-Thabàt) à travers six piliers du vécu du Prophète, mais piliers qui déterminent notre vie de tous les jours et pour lesquels notre engagement à suivre le modèle du Prophète constituerait les meilleurs garanties de succès et de consécration. C’est une faveur certaine que Allah nous Ait Indiqué le modèle du prophète comme le modèle par excellence (V21, S33) puisqu’il ne s’est jamais départi du couloir de la droiture (Al Istiqàma) ainsi que Allah L’A Ordonné d’y rester adhéré (V112, S11) - certes par fidélité à leur pacte, mais surtout pour nous montrer comment trouver l’engrenage de la Voie de Dieu. Et dans l’exercice de ce modèle à six piliers, Imam Nureddine à Genève a aussi montré comment la construction de la citoyenneté à Madinah a été la priorité du Prophète à son arrivée - et comment il a su inventer un dénominateur commun d’humanisme entre des communautés, des origines, des cultures, des traditions et des pratiques conflictuelles. Quel génie d’unification et de pacification que les Politiques d’aujourd’hui devraient emprunter, eux qui opposent tout – ville/campagne, résident/immigré, riche/pauvre, Européen/Africain…justement, en cette période de tumulte sociologique où les pays Européens expriment une peur injustifiée de l’immigré, le Prophète avait tissé entre les Muheûjirûn de Makkah qui avaient tout abandonné pour une noble cause, et les Ançàr de Madinah qui avaient tout cédé pour la même cause un lien indéfectible – et qui a démoli les divisions d’alors, si fortement ancrées pourtant dans la tradition Bédouine de l’Arabie…Ce qui est appelé l’Extrême droite Européen et qui gagne du terrain par xénophobie devrait revisiter ce bout d’histoire du 7ème siècle !

Les causes ont besoin d’Ambassadeur, mais les Ambassadeurs doivent être des modèles unanimement reconnus pour leur excellence dans le domaine et non des pseudo-modèles douteux. Et dans tous les domaines de l’excellence humaine, détracteur comme partisan reconnaissent au Prophète Muhammad son unique statut de Modèle. Allah ne s’y Est pas Trompé en tout cas en le désignant comme LE Modèle. Et il y a au moins six piliers dans lesquels il a démontré que nul autre ne saurait être assez exemplaire pour le lui disputer, lui qui n’a jamais rien revendiqué, mais que Dieu a Elu au-dessus de toute inaccessibilité (V4, S68). Imam Busairy y ajoutant sa verve (Hattà izà lam tada’)…

Enracinement dans le culte de Dieu : L’indicateur unique que Dieu lui Reconnaît dans son culte est l’impératif qu’il a appliqué de rester dans le culte de son Seigneur jusqu’à ce que le décret de la mort le rattrape (V99, S15) et nul n’a jamais été aussi fidèle à ce pacte. Voilà pourtant un domaine où nous devrions redoubler d’effort à suivre son modèle, il s’agit de ne pas rester à la surface en trichant ou faisant semblant, mais de s’enraciner avec sincérité dans le culte de Dieu, prêt à exercer toutes les conditions qu’un tel culture appelle. Le Prophète a démontré que quiconque s’y prend bénéficierait d’un statut d’exemple de son époque.

Attachement à la Révélation : Ne te départis point de ce qui t’as été révélé, puisque nul doute que tu es déjà ancré dans la droiture (V43, S43) lui avait dit Allah, en guise d’éloge pour magnifier son humilité d’accepter toutes les directives de la Révélation, y compris celle qui l’obligeait à revoir son attitude (V83, S9, S79). Et combien de fois les malintentionnés ont tenté de le dérouter, mais Allah l’a Aidé à rester ancré (Thabbatnàka – Vs 73-74, S17), et c’est encore un des ingrédients du Modèle Prophétique, c’est de ne pas nier les hostilités, ou de tenter de leur opposer des solutions magiques ou miraculeuse, mais les affronter en toute humanité et en puisant des enseignements du Qur’àn de surmonter avec l’aide d’Allah.

La Patience dans l’Obéissance à Allah : Entre les obligations du jour et de nuit (çalàt, vie conjugale, leadership social et famille) et les surérogations qui dans son échelle avaient valeur d’obligation, ses Zikr réguliers et ses actes de dévotion au bénéfice de la communauté, son élan de tout bien et sa ferme résolution à compenser tout manquement dans le calendrier de ses actes de dévotion, il a aussi enseigné la discipline dans l’obéissance à Allah. Car en fait, obéir à Allah relève d’une discipline rigoureuse qu’ont copié toutes les écoles d’excellence (grandes écoles d’ingénierie, académie militaire). Et dans cet exercice, il ne tombait jamais dans le piège de l’excès de zèle. Il aurait répondu à ces trois qui rivalisaient d’ardeur dans la çalàt permanente la nuit, le jeûne sans interruption et l’abandon des femmes qu’il adopte un juste milieu sur chacun de ces pratiques en rappelant que tel est Sa Sunna !

Valeurs et Vertus Cardinales – Dans les épreuves, il aurait démontré une résilience hors pair, dans les situations d’aisance, il aurait fait preuve d’une gratitude sans euphorie. Il ne s’emportait pas pour ce qui le concernait, mais uniquement défendait le territoire sacré d’Allah et Ses Interdits. Il était humble sans dénuement, élevé sans ostentation, noble sans orgueil, honorable sans prétention. En situation de paix comme de guerre, il faisait preuve de la plus adéquate des attitudes, à savoir attendrissant envers ses adeptes, farouches contre ses ennemis (V29, S48), mais jamais méchant ni injuste. Il a su retourner tous ses pires ennemis en meilleurs amis – Abû Sufyàn, Khàlid Ibn Walîd, Wahshiyy, et tant d’autres. Il a sublimé le Tawhîd dans le cœur de Khadijà qui avait la semence en elle, mais pas l’eau, tout comme dans le cœur de Abû Bakr, qui avait l’eau mais sans la semence. C’est aussi son génie d’avoir su convaincre chaque cœur selon sa sensibilité jusqu’à atteindre des millions d’adeptes en son temps, et de continuer à triompher après le tombeau (Lamartine). Le seul génie humain dans ce registre pour des causes salutaires - pas pour des disques d’or – reste et demeurera lui.

Ordonner le Bien et Interdire le Mal : Toute la philosophie de son approche et de son héritage réside dans cet enseignement existentialiste, et qui fait de sa communauté la communauté du juste milieu (V110, S3). Il ne préconisait jamais la vengeance, mais le pardon, jamais la mention du mal, mais le surpassement, jamais le souvenir blessant, mais la baume de noblesse, jamais la suspicion douteuse, mais l’assurance du meilleur.

Il aura donc été pour la communauté humaine LE Modéle, lui qui a laissé un héritage qui épargne tout le monde de devoir réinventer la roue en toute valeur, mais à juste trouver le rayon adéquat de rotation.

Lamartine disait de lui - Il a fondé sur un livre dont chaque lettre est devenue loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes les races, et il a imprimé pour caractère indélébile de cette nationalité musulmane le rejet des faux dieux et la passion du Dieu UN et UNIQUE.

Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes rationnels d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel…c’est lui Muhammad. A toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme peut prétendre plus grand ?


Ne nous trompons surtout pas de modèle ! Nous pouvons avoir plusieurs champions tout de même, mais le MODELE est désigné depuis longtemps !

Best Zyars

Al Amin

Asfiyahi.Org
Vendredi 27 Octobre 2017

Cet Article a été lu plus de 149 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :