contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Minbar – Eid al Fitr 1436 – Vendredi 17Juillet 2015 – Les Amours Salvatrices...sauveuses d'âmes en danger


Cet Article a été lu plus de 251 fois




Cheikh Atqany en hôte du Ramadan à Genève a clôturé dans son prêche d’Eid par un cours magistral sur l’Amour, mais quel amour s’est-il empressé de préciser, l’amour utile, l’amour salvateur, légitime et justifiable. Le point de départ de toutes ces amours étant inévitablement le cœur, siège de toutes les vibrations et dont le Prophète avait alerté de la petitesse en tant qu’organe physiologique, mais à l’énorme influence en tant que centre émetteur, siège du Taqwà, et donc seul indicateur de la nature vertueuse ou non de toute expression humaine (Hadith). Et c’est cette version vertueuse précise-t-il qui s’érigera en bouclier lors du passage immanquable sur le pont de la Droiture. Gare à celui qui n’avait pas éduqué son cœur à la vertu (V187, S3), car le meilleur des arguments à la rencontre de Dieu est sans aucun doute cette vertu pieuse qui seule sécurise l’Agrément de Dieu (V27, S5) et qui est justement le traceur des actes durant le Ramadan (V183, S2), Ramadan dont nous célébrons justement la fin avec uniquement l’espoir et point de certitude qu’Allah A Agréé pour nous…CQFD. Allah s’Engage à sauver la peau des vertueux ou des pieux et les Fera escorter avec honneur vers ce coin particulier des délices du Paradis, promis uniquement à eux (V133, S3). Il y a donc lieu de cultiver cette version du cœur, vertu pieuse, et ce en vérifiant si ces amours qui siègent dans notre cœur…sont les bonnes, soit les utiles, les salvatrices, les légitimes et justifiables, tout autre et qui ne serait que pseudo amour doit être nettoyé sans complexe et sans regret !

Le premier dans la liste est l’Amour de Dieu – et comment n’aimerions-nous pas Dieu ? Dieu qui Détient tous les codes y compris ceux de l’Amour et qui ne les Partage point, car justement le contenu du cœur relève uniquement de sa Science et de son Secret (V19, S40). Dieu qui nous a Délivré des ténèbres du monde, nous a Octroyé tous organes de perception alors que nous ne connaissions (V78, S16) ni n’étions (V1, S76) rien, Dieu qui a Conditionné pour nous les mécanismes des lois physiques dans les cieux et la terre (V20, S31), Dieu qui en définitive A Satisfait toutes nos requêtes, au point que nous serions incapables de lister ses bénédictions pour nous (V34, S14)…comment ne pas aimer Dieu, Amour qui s’exprime dans un Tawhîd constamment en puissance, A toi uniquement nous vouons toute adoration, à toi et à nul autre, nous sollicitons aide et soutien (V5, S1)…Dis Dieu Seul et uniquement Lui me Suffit en tout (V38, S39), car en Lui se dirige tout requérant. Sommes-nous seulement conscients ensuite des implications de cet Amour de Dieu, qui au-delà du Tawhîd, vibration naturelle parmi les fibres de la Fitra (primo-nature) ouvre sur le Tawakkul (recours absolu), sur le Zikr (évocation de sa divinité), la Gratitude (Shukr) toutes formes, avec surtout sa Promesse de Retourner évocation et d’Agréer notre reconnaissance de ses Attributs et faveurs (V7, S39) ?

Cette dimension de la gratitude est Relevée par Allah comme déficitaire dans nos expressions…très peu d’entre Mes Serviteurs Dit-Il ont cette conscience de la reconnaissance (V13, S34) de ce que je leur ai Octroyé comme faveurs et bénédictions, or seule une telle attitude garantit et l’Agrément de Dieu dans ce que nous Lui vouons (prêche de Imam Abou Assia de midi) et assure aussi de la croissance des facteurs de reconnaissance…(V7, S14), ainsi l’Amour de Dieu dans ces quelques formes pourtant loin d’être exhaustives – Tawhîd, Tawakkul, Shukr, Zikr - s’avère super rentable pour nous, tant et si bien qu’il nous vaut le retour d’Amour de Dieu (V76, S3), son Agrément de nos actes d’adoration (V27, S5), Son Secours lorsque nous sommes dans le désarroi (V19, S45), et surtout la sécurité de son Ombre le jour de la grande inquiétude (Hadith). Mais si Aimer Allah est aussi naturel que notre primo fibre (Fitra), est-ce pour autant suffisant pour mener une vie remplie, sereine, réussie et guidée ? Non pourtant!

L’Amour du Prophète Muhammad pour ce qu’il symbolise lui-même un cadeau de miséricorde pas seulement pour ceux qui acceptent sa mission, mais pour tout l’univers (V107, S21). Quant à la communauté des croyants, Allah les Invite à distinguer l’égard à son rang, pas par le fait du choix de Dieu, choix souverain et inquestionnable, mais par l’attention que le Prophète voue à sa communauté, pour le Pardon universel et unilatéral anticipé à tous ceux qui l'attaquent sans pouvoir l’atteindre du reste (V95, S15), la mise en réserve de sa formule Mustajàb que Dieu a octroyée à tous les prophètes comme dernier recours en faveur de l’intercession (Shafà’a) pour sa communauté le jour de la grande inquiétude, alors que les autres prophètes ont usé de cette cartouche, leur. Allah nous Invite à prêter attention à tant d’égards de la part du Prophète en faveur de sa communauté (V129, S9).
Comment ne pas aimer le prophète, lui qui a élargi le cercle de ses compagnons pour anticiper nous autres qui n’ont pas vécu son époque et qui pourtant cheminent sur ses traces par amour, par devoir, mais surtout par adoption volontaire. Aux compagnons qui s’étonnaient de cette marque à l’endroit des futurs croyants, il leur avait dit vous êtes mes compagnons, mes frères ne sont pas de cette époque, pour signifier toutes celles et tous ceux qui aujourd’hui de 40 croyants dans le Dàrul Arqam à Makkah il y a plus de 1400 ans ont connu une fulgurante croissance jusqu’à 1400 millions, soit plus d’un milliard, et qui continuera de se propager dans le temps sans faille (V8, S61).

A Seyyidatunà Aisha qui lui avait demandé de prier Allah en sa faveur, il demanda qu’Allah Efface toutes fautes du début à la fin et Accorde la totalité de ses bénédictions…et lorsqu’elle exprima sa reconnaissance, le prophète la rassura que c’est la formule réservée à sa communauté et qu’il adresse à Allah en leur faveur après chaque salât …quelle générosité ! Comment donc ne pas aimer ce prophète qui a formé les pionniers comme Abu Bakr, ‘Umar, Uthmàn, ‘Aliyy, qui par sa magnanimité et son approche de tendresse a fini par convertir ses pires ennemis en meilleurs alliés (Ikrama, Ka’b, Khalid, Abû Sufyàn, Wahshiy pour ne citer qu’eux). Si donc nous prétendons aimer le prophète et comment ne pas…nous devrions essayer de suivre son exemple – de répondre à toute ignorance par un savoir humble et approprié, à toute agression, par un pardon élégant (V85, S15), à toute attaque, par l’indifférence dans le calme et la sérénité, et montrer aux détracteurs la meilleure des facettes…(cf. DdM du 31 Janvier 2014). Il n y a aucune utilité à l’Amour sans modèle, celui qui aime devient fidèle de ce qu’il aime (poète Arabe). L’Imam d’attirer donc l’attention des croyants sur les implications de l’amour du prophète (super rentable) et qui sont suivisme et adhérence sur sa voie, sans aucune contestation ou contradiction (V65, S4), et cette attitude de suivre sa Sunna est justement facilitée par le Qur’àn dont Seyyidatunà Aisha dit que le comportement du prophète était le Qur’àn en action, incarnation de l’excellence des traits de caractère (Makàrimul Akhlàq) et que Seyyidunà ‘Aliyy a listé en dix qualités humaines à incarner.

C’est justement sur ce critère de l’excellence des traits de caractère que le prophète a formé ses compagnons, ses alliés et les pionniers de la communauté. Il disait aux compagnons que le meilleur d’entre eux était le plus vertueux dans la conduite et l’expression caractérielle (Ahsanukum khuluqan), voilà rappelle l’Imam une énorme responsabilité des croyants de cultiver les vertus humaines pour enseigner aux non musulmans le contenu véridique de l’Islam…soyons dit-il des livres ouverts sur le monde, accessibles et reflétant l’excellence comportementale du Prophète déjà érigée en modèle universel (V21, S33).

Bien d’autres aspects de l’Amour utile ont été listés par l’Imam, et parmi lesquels l’amour du Prochain et de la parenté (prêche de la mosquée de Paris ce 14h), deux amours qui rapportent gros (Hadith) comme longévité, croissance des richesses, aboutissement des affaires du moment, sécurité sous l’ombre de Dieu le jour de la grande inquiétude. Réjouissons-nous en ce jour de fête par une offre de joie, de don de soi et de bienséance aux familles, aux parents, aux voisins, à toute la communauté (prêche de Imam Ali Muhamad Talab à Makkah ce midi). Deux croyants qui s’aiment uniquement pour la face de Dieu (et ce devrait être la seule forme d’amour entre humains) auront un statut que leur envieront prophètes et martyrs le jour de la grande inquiétude (Hadith)…aimez-vous pour la face de Dieu ou justifiez le contraire pour l’amour de Dieu avait dit le prophète! Toutes ces tares qui gangrènent le cœur humain comme envie, jalousie, perfidie, tricherie, mensonge, verbiage, et qui en définitive selon l’Imam obstruent le cœur à la lumière de Dieu dans les expressions précitées et à celles du Prophète doivent être débarrassées du cœur pour laisser la place aux lumières, lumières qui donc n’accèdent que dans les cœurs nettoyés, dépoussiérés, lustrés…comme quoi quiconque est tout temps mécontent, malheureux, dans la controverse et jamais équilibré, sûrement, détient le meilleur indicateur d’un cœur miné et corrompu…alerte au déminage !

Enfin lorsque le Prophète fut interrogé sur les meilleurs endroits aimés par Dieu sur terre, il posa la question à Seyyidunà Djibril qui la rapporta à Dieu et Dieu Indiqua sans surprise que ce sont les Mosquées, ses demeures sur terre (V18, S72)… Ajoutons donc avertit l’Imam dans notre liste de ‘Doit Aimer’ les Mosquées, car dans les Mosquées, il y a Dieu et ce qu’Il Aime – Salàt , entraide entre croyants, échanges d’utilités, adoration, lecture de Qur’àn, Nawàfil, Zikrul-Làh, fraternité agissante, ….toutes choses qui aident à rester dans les limites de l’adoration d’Allah et éviter les aventures aux abords des limites…ne vous approchez ni du Zinà (adultère), ni du Ribà (usure) insiste-t-il…Retournez à Allah par la repentance, gare à ceux qui s’aventurent aux abords des limites, et pour qui Allah Promet crise sur crise, désuétude ici, doublé d’un terrible châtiment (V14, S4)!

Cultivons ces amours salvatrices et nettoyons nos cœurs des pseudo amours sans aucune utilité, et nous verrons combien nous serons en paix avec nous-mêmes...pour pouvoir ensuite cultiver la paix avec le reste du monde (Ghandi) !

Eid Mabrûk, avec mes Best Zyars.
Al Amin

Par Al Amine Kebe
Lundi 20 Juillet 2015

Cet Article a été lu plus de 251 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :