Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




Doudou Keinda Mbaye : Au nom du Père


Cet Article a été lu plus de 8361 fois


Quand la voix de Mbaye Dondé s’est tue, c’est celle d’Amadou Keinde Mbaye qui a retentie. Amadou Mbaye Dondé dit Doudou n’a pas eu toutes les peines pour reprendre ce flambeau à son père pour continuer l’œuvre et se faire une place dans le rang des chantres de la vie du prophète à la lumière des enseignements de Seydil Hadji Malick et de Serigne Babacar Sy.



Doudou Keinda Mbaye : Au nom du Père
Amadou Kende Mbaye a débuté son apprentissage du coran à l’âge de 5 ans et intègre l’école 1 de Tivaouane, actuel école Serigne Mansour Sy, Borom Daaraji. Après son entrée en 6e et son Certificat d’étude primaire élémentaire(Cepe) et l’obtention de son Diplôme de fin d’études moyennes (Dfem) en 1978 au Ces Khalifa Ababacar, Doudou Keinde a ensuite réussi à décrocher son Baccalauréat A3, série littéraire au lycée El Hadji Malick Sy de Thiès en 1982. Il s’inscrit au département de Portugais à l’Université Cheikh Anta Diop.

Mais ni son long séjour en France et en Italie pour des activités professionnelles ni ses études universitaires ne lui prédisposaient pourtant à assurer ce legs transmis par l’inimitable Mbaye Dondé. Ce chanteur hors pair, qui a su mieux que quiconque, immortaliser les écrits de Maodo et surtout ceux de Cheikhal Khalifa Ababacar Sy.

Sa formation spirituelle qu’il reçoit de son père était passée par là et l’obligeait naturellement à remiser au placard sa vocation journalistique pour se consacrer exclusivement à la chanson religieuse. Son destin bascule lors qu’au retour de voyage Serigne Abdou Aziz Sy Al Amin lui demande de rester épauler son père dans sa mission. Sa bonne connaissance de la science coranique et surtout sa belle voix, en bandoulière, la transition est vite trouvée. « Lors de la dernière hospitalisation de Baye Mbaye à l’hôpital Principal, il m’a prodigué ses derniers conseils et m’a réarmer moralement à assumer la mission que je devais désormais assumer.

Cette flamme, j’essaie de la raviver de mon mieux, chaque jour, grâce à Dieu. A travers la chanson religieuse, je reste toujours dans le monde de la communication », rappelait t-il dans un entretien qu’il a accordé au quotidien le Soleil. Doudou Keinde ajoute aux veillées religieuses, la production de cassette. Sa dernière production est sortie en 2004 « Allah Yow Mou Khô » et « Ya Man Ata » qui est un hommage que Khalifa Ababacar Sy avait rendu à son père Mawdo Malick Sy d’avoir gratifié à son peuple le « Khilassou Zahab » ou « l’Or décanté ».


La Rédaction
Jeudi 14 Février 2013

Cet Article a été lu plus de 8361 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par mohamed ba le 12/02/2011 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
contana si yaw de dieureuf

2.Posté par yatma le 12/02/2011 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que dieu ns aide a devenir et a rester le meilleur de disciple de cheikh (rta).doudou mome il est le meilleur de par sa clarification des paroles .longu et belle vie a lui aminnn

3.Posté par ibrahim le 13/02/2011 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yalna yalla yok aye faname .c formidable ce kil fait .je n'écoute k lui et ses chants ont fai k beaucoup sont dvenus adeptes de la tarikha.

4.Posté par sidy soumare le 13/02/2011 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sante et longue vie a doudou kende mbaye
je pose une question a tous les membres de asfiyahi comment peut on ecouter les chants de doudou kende a travers asfiyahi

5.Posté par sokhna diaw le 14/02/2011 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mame doudou limouye dèff nèkhna sayouma dèguè batame sama yaram dafaye daw begue nako trop yalla nakofi sougnou borom bayi si barkè yalla amine

6.Posté par djamil le 20/03/2011 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a doudou kene mbaye

7.Posté par FAWADE WELLE DIOP le 14/03/2012 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BONJOUR PAPA DOUDOU KENDE MANE MAME FAWADE WELLE DIOP TALIBE MAME ABDOU AZIZE SY DABAK MALAYE GNANALE LI GUENE SI YAW SA JOU MA DEGE SABATE SA KOLE DAFAYE NEKH

8.Posté par FAWADE WELLE DIOP le 14/03/2012 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAPA DOUDOU KENDE MANE MAME FAWADE WELLE DIOP TALIBE MAME ABDOU AZIZE SY DABAK MALAYE GNA NALE WERE AK WERELE AK GOUDOU FANE NGA YAGUE FI DIGNOU BEGUELE

9.Posté par Mansour Seck le 14/02/2013 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALAYE NDEYSANE GNI AMOUGNOU MOROME AMOUGNOU MASSE YALNA YALLA YOK TAKHAWAYE BI SI BARKE CHEIKHAL KHALIFA. AMINE. MACHA ALLAH !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :
Sidi Mohamed El Ghali

Sidi Mohamed El Ghali - 24/11/2009