Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




EL HADJ MALICK SY ET SON TEMPS : LE REFORMATEUR SOCIAL A TRAVERS « KIFAYATUR-RAGHIBINE »


Cet Article a été lu plus de 7183 fois


Cheikh El hadj Malick Sy et son Temps en tant que réformateur religieux à travers son ouvrage intitulé : « Kifâya ar-râghibîn » ou « Somme suffisante pour guider le serviteur vers la présence du Maître de l’Univers » ou « Dénonciation des Innovateurs qui introduisent dans la Loi de Dieu des choses qui n’ont aucun fondement dans la Religion ».



Serigne Pape Makhtar Kébé
Serigne Pape Makhtar Kébé
« L’humble serviteur de la Miséricorde »- Que Dieu l’agrée ! Fut, ainsi donc, un des grands savants rénovateurs versés dans les sciences de la Loi et de la Foi. Il vécut toute sa vie en prédicateur, réformateur, enseignant et éducateur. Il fonda son école qui est unique en son genre sur des bases scientifiques et des piliers fondamentaux à l’aide desquels il a formé une élite de savants qui ont ainsi pu s’assimiler les différents aspects et exigences de l’Islam grâce aux qualités d’intelligence, de lucidité et aux richesses scientifiques et spirituelles dont ils jouissent. Son école fut marquée par la conciliation entre la science et la religion (Sharia) et les réalités essentielles (Haqiqa) d’une manière équilibrée. Dieu a voulu que l’avènement de son Ecole coïncidât avec l’existence au Sénégal de conditions difficiles et un taux assez élevé de problèmes religieux, scientifiques, politiques, économiques et sociaux.

Au point de vue religieux, les coutumes étaient si mêlées à la religion qu’il était difficile de les distinguer, autant que la vérité et le mensonge s’étaient mêlés également dans la pratique du Soufisme au point que le Cheikh appelait une telle situation celle du travestissement de la vérité. Au point de vue politique, les autorités coloniales après avoir totalement supprimé les résistances armées islamiques et nationales se tournèrent vers les principaux savants du pays pour contrôler de prés leurs mouvements. Au point de vue social, il est vrai que certains marabouts exploitaient les sentiments religieux d’une partie des musulmans non avertis, spoliant leurs biens que ces derniers leur donnaient sous forme de cadeaux (ADIYA) et dons, attitude n’ayant aucun fondement dans la religion. Mais voila Seydi El hadj Malick Sy-Que Dieu l’agrée ! Qui se lève en tant que rénovateur, prenant sur ses épaules la mission de réformer ces différents aspects qu’il a diagnostiqués et définissant les causes et les facteurs qui en ont favorisé l’extension, avant de prescrire le remède efficace, en considérant par ailleurs qu’il relève de sa responsabilité de sonner l’alarme et de communiquer ce qu’il faut faire.

EL HADJ MALICK SY ET SON TEMPS : LE REFORMATEUR SOCIAL  A TRAVERS « KIFAYATUR-RAGHIBINE »
Parmi ces différentes questions que le sage Maodo a traité en se fondant sur des références aussi bien traditionnelles qu’intellectuelles et rationnelles dans cet ouvrage on peut citer :

  • Le phénomène consistant à épouser plus de quatre épouses légitimes.
  • A épouser ensemble deux sœurs.

  • A épouser une femme encore en veuvage.

  • A se permettre certaines choses que la loi islamique a prohibées.

  • A boire de l’alcool et dire que c’est du lait.

  • A être convaincu que la science des vérités essentielles est différent de celle de la Loi islamique.

  • A rassembler les femmes et les hommes dans les séances de Zikr.

  • A commettre des innovations pendant la commémoration du Maouloud.

  • En favorisant la dégradation des mœurs particulièrement celles consistant à ce que les femmes se mettent presque à nue en portant des habits transparents ou montrant toutes leurs formes.

  • A se prosterner sur les mains des marabouts et des personnalités.

  • A consommer illégalement les biens d’autrui au nom de la religion.
  • A pratiquer la corruption et la fraude.

  • A promettre le paradis et le salut éternel aux gens.
  • Se glorifier de ses ancêtres. A faire de la mendicité une activité professionnelle.
  • A vendre les Noms de Dieu.


Le Cheikh avait réussi à préserver ses disciples de ses déviations tout comme il avait réussi à communiquer son message réformateur jusqu’à la base de la société en déployant le slogan : « Mais la plupart des hommes ne croiront pas, aussi zélé serais –tu » (CORAN).




Résumé de la communication de Serigne Papa Makhtar Kébé (Colloque international sur la vie et l’œuvre de El Hadj Malick Sy, Dakar,CICES 2002).


La traduction de« Kifâya ar-râghibîn » ou « Dénonciation des Innovateurs qui introduisent dans la Loi de Dieu des choses qui n’ont aucun fondement dans la Religion » est disponible aux éditions al bouraq : Le Grand Savant El Hadji Malick Sy. Pensée et Action. Tome 2 : Kifâyat ar-Râghibîn. Ce qu’il faut aux bons croyants (Texte arabe établi, traduit et annoté avec index et glossaire) - El Hadji Rawane Mbaye - € 35,00

Asfiyahi.Org
Vendredi 28 Décembre 2012

Cet Article a été lu plus de 7183 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par roune le 17/05/2010 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieureudieuf !!

2.Posté par diop samba le 18/05/2010 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vraiment je suis content et fier de la dimension intellectuelle de seydi el hadj Malick y car tous ces maux qu'il dénonçait en 1922 c'est ce que nous vivons et pire encore le rôle de marabouts doit être enseigné surtout avec les élections qui approchent ou les Gamous et Magals sont utilisés pour vendre les talibés aux politiciens merci Maodo de nous avoir éclairé et mis dans le droit chemin merci à vous asfiyahi pour cette leçon à diffuser partout

3.Posté par malick sy le 20/06/2010 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alhamdou lillahi rabbil alamina dieureudieuf maodo malick nous les talibè ,devons ètudier son livre kifayatoul alrahibine pour savoir toutes les interdictions du bon dieu.maintenent dans prèsque tous les dahira les femmes èlèvent leurs voix alors que c'est harame maodo l'a ècrit,et tant d'autre.nous devons apprendre ses enseignements poor etre sur la bonne voie

4.Posté par AMADOU DIALLO le 20/10/2010 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme nous sommes dans un pays pauvre il faut nous donner un compte ou verser l argenty des livres de rawane par tranche comme ca si le montant est complet le proprietaire vien chercher son livre c est mieu que de ranger les livres sur une etagere et tout le monde y trouve son compte
c est mon avis que le cheikh continue a nous proteger

5.Posté par mbodj le 05/11/2012 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis vraiment soulagé d'avoir enfin reussi à lire une des parties de ce livre via cette page web
En fait c'est juste que beaucoup de personnes en l'occurence la communauté "Euhlou Sounneu" comme ils disent avaient dit via un de leur waxtane que j'ai écouté qu'Elhadji Malick Sy s'est contredit dans ce livre
Soubhannallah
Mais je suis vraiment soulagé car il n'y a rien qui va à l'encontre de la sunnah et des hadiths du prophète psl
Mais si la version audio etait disponuible je suis partant

6.Posté par Souleymane le 29/12/2012 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou halahoum
Ceux qqui souhaitent acheter le livre ou les autres oeuvres du professeur rawane mbaye, je suis en france et peux vous les fournir.
Je vends kifayatour raghibin à 25€
Voici mon e-mail. Cerfiram@yahoo.com
Salam

7.Posté par Habib le 31/12/2012 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wakhtane bi raféte na. Sama wassila: diangalé, dinné, charia, sounna la khamone. yalla na yalla yokou léram té tass niou si barkém.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Dans la même rubrique :