Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




EXTRAIT FAKIHATUL TULAB D`EL HADJ MALICK SY RTA


Cet Article a été lu plus de 4895 fois


Qu’Allah répande le salut et la paix sur notre maître Muhammad qui a ouvert ce qui était fermé, qui a clos ce qui précédait, qui fait triompher la vérité par la vérité, qui guide vers Ton chemin droit, sur sa famille, selon sa dignité et son grade.



EXTRAIT FAKIHATUL TULAB D`EL HADJ MALICK SY RTA
Louanges à Dieu Qui a déversé les océans de lumière sur Ses Elus, dont Il a fait les mines de connaissances et de secrets, Qui, par sa grâce, abreuve de Son eau douce le grand et l’insignifiant qui s’en-orgueillit-fût-il sans valeur à la rencontre du meilleur et noble. Que le salut et la paix soient sur le Maître des Messagers, sur sa famille et ses compagnons, guides éclairés Ensuite, la manque d’ambitions des gens de notre contrée m’a conduit à fatiguer les esprits dans ce précis trop concis, manque empêchant de suivre les traces de l’homme de science, de vertu et des secrets, le grand Maître, le souffre rouge, Ahmed at-Tijânî. Que Dieu nous abreuve de son océan avec les plus grands ustensiles.

En sollicitant assistance à Dieu, le Tout-Puissant, malheur à celui qui en est privé-je dis :

1- Voici ce qu’a dit l’humble serviteur de Sîn qui espère le pardon du Protecteur-refuge.
2- Le maghrébin, le mâlikite et l’ash’arite, l’homonyme de l’Imam Mâlik, lui aussi ash’arite.
3- Louanges à Dieu Qui nous a créés et Qui nous fera mourir avant l’autre vie.
4- Le Savant, le Vivant qui accorde les bienfaits Qui, Seul, guide bien l’égaré vers le droit chemin,
5- Qui exauce les vœux et les souhaits de ceux qui constamment récitent litanies et Wird.
6- Louanges à la mesure de Ses bienfaits et pour le surplus dont Il gratifie.
7- Puis, Salut et Paix sur le Prophète, qui a prohibé toutes les futilités
8- Sur sa Famille, ses Compagnons si généreux qui firent périr les mécréants et hypocrites
9- Sur ceux qui suivent son exemple tel At-Tijânî accessibler au pêcheur tel un fruit à cueillir.
10- Qui a reçu son Wird de l’envoyé de Dieu, qui accorde à son discipline tout ce qu’il demande
11- Malheur à quiconque nie propos et qui n’a d’argument que "l’on a dit".
12- Le dénégateur ne doit-il pas assimiler le contenu de la Sharîa ?
13- L’Imâm Ash-Shâfi’î a soutenu que c’est de la mécréance. Eloignez-vous-en !
14- Le contestataire qui n’a point assimilé toute la Shâri’a est voué à la perdition
15- En effet, elle renferme trois cents auxquels s’ajoutent soixante modes d’interprétation.
16- Ensuite, ce qui m’a poussé à prendre la plume à l’intention de celui qui cherche un secours.
17- C’est de composer un opuscule pouvant servir le pratiquant de la Tarîqa du Shaykh at-Tijânî.
18- Je l’ai intitulé "Fruit aux sollicitants" de la voie d’At-Tijânî", aux ancêtres pieux,
19- Qui renferme tout ce que l’aspirant cherche ardemment sur son Wird.
Heureux celui qui jure allégeance aux Amis de Dieu car c’est comme s’il avait jurée aux Prophètes.


LES AVANTAGES
Chapitre Sur l’exposé des avantages attachés au Wird


106- Voici ce qui peut guérir la maladie de ton ignorance notoire de ce Wird :
107- En récitant le Wird, tu peux manger ou boire légèrement, puis continuer.
108- A l’heure d’une prière canonique, tu suspends le Wird pour le reprendre après le salut Final.
109- On peut, le matin, tel que rapporté faire le Wird et la Wazifa avant la prière.
110- On ne peut anticiper nul autre Wird que si on prévoit un empêchement imminent.
111- Si le contre-temps prévu ne survient pas, on recommande la reprise du Wird.
112- Si à l’heure du Fajr, tu n’as pas terminé continue pour reprendre ; ne trangresse pas.
113- La même règle s’applique à la Wazifâ, récitée deux fois : le matin et le soir.
114- Le voyageur qui compte partir après Zuhr peut réciter son Wird avant le ‘ASR
115- Cette thèse se trouve dans ‘’Ar-Rimâh’’ de notre maître Shaykh ‘Umar, le généreux.
116- ‘’Al-fâda’’, soutient que l’anticipation n’est permise que la nuit et non le jour.
117- Dans un poème, Ibn Bâba al-‘Alawî, exaltant notre Créateur a dit ceci :
118- "Même avec empêchement, il est préférable de ne pas anticiper ce Wird en journée".
119- "Mais on peut, pour empêchement, l’anticiper après la récitation, dans la nuit, du Wird matinal".
120- "Il est d’ailleurs évident que des faveurs sont attachées à la mémorisation nocturne".
121- La rétribution du Wird récité la nuit est en somme multipliée cinq cents fois.
122- Cependant, c’est la thèse du Cheikh ‘Umar qui est en vigueur dans notre Tarîqa.
123- Réciter cents fois la formule de l’Absolution répare augmentation ou diminution du
nombre.
124- En cas de doute, prends toujours le minimum et si tu intervertis, rétablis le bon ordre.
125- Puis réciter cent fois l’Istighfâr, c’est ce que le Shaykh a ordonné comme ci-dessus.
126- Mais cela ne répare sans doute que les fautes involontaires, sinon la nullité est évidente.
127- Si, cher frère, tu arrives en retard, pendant la récitation de la Wazîfa
128- Commence au passage où tu les trouves pour toujours compenser après la fin.
129- Ainsi devancé, ne récite, ni ‘’Ta’awwud’’, ni ‘’Basmala’’, ton vœu sera exaucé.
130- Il est préférable d’étaler une couverture au septième tour de la Jawhara-I-Kamâl,
131- En un endroit pouvant contenir au moins six personnes, ainsi que At-Tijânî l’a précisé.
132- On peut réciter le Wird avec le ‘’Tayammum’’ fait lors d’une prière canonique.
133- Le voyageur atteint de souillure majeure peut réciter son Wird sans conteste,
134- Il peut en réciter d’autres tels qu’al-Yamânî, ainsi qu’as-Sayfî tel que l’a dit At-Tijânî
135- Hormis bien sûr la récitation de la Fatiha avec le dessein du Nom Sublime d’Allah.
136- Après le Wird, récite toujours une prière afin que, sans équivoque, il parvienne
137- Si l’on omet d’accomplir ‘’Shaf’a’’ et ‘’Witr’’, on compense, ainsi que l’a dit l’érudit.
138- En récitant la Jawra al-Kamâl trois fois en guise de réparation
139- Il en est de même, si l’on est distrait, on répare en la récitant trois fois.
140- En manquant les deux ‘’rak’a’’ surrérogatoires après la prière du couché, sans nul doute,
141- On récite ‘’Yâqût al-Farîda’’ ou Perle Rare, cinquante fois pour mériter rang éminent.
142- Salut et Paix sur le Fils de Adnân sur sa Famille et Compagnons, fort sincère,
143- Aussi longtemps que le pécheur attristé, appuiera le dos à la Kaaba espérant Grâce !

Asfiyahi.Org
Vendredi 15 Janvier 2010

Cet Article a été lu plus de 4895 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Bintu le 18/01/2010 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Superbe,Superbe! God Bless you all!

2.Posté par Muhammad6 le 16/02/2010 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo chers camardes. je découvre ce site et je vois que vous êtes en train d'abattre un travail formidable dans l'effort de connaissance de notre chère tarikha et dans l'édification de la jeunesse tidiane. Qu'Allah guide vos pas. Nos sincères encouragements

3.Posté par abdoulaye fal le 24/01/2012 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
slt vs avez fait un bon geste mais pouvez ns expliuer le role du mbalane

4.Posté par Sognane DEMBA le 01/04/2012 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sognane
nous avons besoin les audios de sa comme fakiha tultoulab le bourda mimi iyya...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :