contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



El Hadj Amadou Cissé (rta) de Pire: Le pacte d’un imposant héritage


Cet Article a été lu plus de 3535 fois




ASFIYAHI.ORG - Serigne Amadou Cissé , né en 1890, est l’auguste dépositaire de la légende de Pire, contrée célébrée depuis toujours grâce à son rayonnement religieux. Ce fut un double enjeu pour celui dont l’héritage reste un symbole.

Son ascendance a eu un impact dans son parcours. Toutefois, Serigne Amadou Cissé fut une grande figure dans l’échiquier religieux, plus particulièrement dans la cour de Maodo ou il a joué un très grand rôle.
Fils héritier de Tafsir Abdou Birane Cissé, l’érudit a appris les premiers rudiments du livre saint et des connaissances islamiques auprès de son père, avant de murir à l’ombre de Seydil Hadj Malick Sy (rta). Ce dernier veillait sur lui de prés et tenait à son perfectionnement à tous les niveaux.

Attention qui peut entre autres etre justifiée par le fait qu’ils aient de proches liens de parenté. Dans la cour de son maitre, Serigne Sidy Ahmed Sy, à Tivaouane, Serigne Amadou Cissé côtoya de grands érudits et se fit humble et particulièrement serviable à l’endroit du Cheikh, [asfiyahi.org] de ses condisciples et de l’ensemble de la cour. Il vouait au travail un intérêt particulier. Il gagna très vite la confiance de Seydi El Hadji Malick Sy qui ne tarda pas à faire de lui un de ses hommes de main et lui accorder ainsi une place privilégiée.

Incarnant un charisme débordant, Serigne Amadou Cissé jouait un role crucial dans tous les périples du Cheikh. Une expérience exaltante qui peaufinait sa démarche et renforçait son assurance. Devenu, par la force des choses, animateur de chants religieux, il était apprécié de tous et disposait d’une culture remarquable. Il était encore un communicant confirmé qui accrochait son monde.

Excellent maître et grand interprète, il fut spécialiste des «grands rendez-vous Mimiya »durant de nombreux Mawlid aux côtés de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh. Il en fut honoré. C’est alors qu’il bénéficiait d’une grande réputation et comptait des amis aussi bien dans la classe religieuse que politique.

En 1980, après une vie remplie, Serigne Amadou Cissé tirait sa révérence devant un peuple orphelin et un monde éploré par la perte d’un grand érudit qui a joué pleinement sa partition et devait laisser, pour toujours, ses empreintes sur la légende de Pire. Il fut remplacé par son fils Birane Cissé qui disparut dès 1981 et laissa, quant à lui, le khalifat à son frère Mouhamadou Lamine Cissé, prédécesseur de l’actuel khalife Serigne Moustapha Cissé.

Asfiyahi.Org - La rédaction

Asfiyahi.Org
Jeudi 3 Novembre 2016

Cet Article a été lu plus de 3535 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :