contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



El Hadji Ahmed Dame Ibrahima Niasse inhumé auprès de son père, Hommage à un grand khalif de la Tidjaniyya


Cet Article a été lu plus de 3923 fois


Le khalife de Médina Baye, El Hadji Ahmed Dame Ibrahima Niasse, a été inhumé vendredi à Kaolack dans le mausolée de son père Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niasse, où reposent également ses défunts frères



El Hadji Ahmed Dame Ibrahima Niasse
El Hadji Ahmed Dame Ibrahima Niasse
.
Les obsèques se sont déroulées aussitôt après la prière de 14h dirigée par l’imam Cheikh Tidiane Cissé, en présence du Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, et de plusieurs autres chefs de délégations étrangères dont celle du royaume chérifien.

Le Premier ministre a d’ailleurs saisi l’occasion pour remercier infiniment, à travers son envoyé spécial, le roi Mohamed 6, pour “toutes les attentions dont le Cheikh a été l’objet depuis son arrivée au Maroc pour l’avoir assisté de son vivant et rapatrié ensuite sa dépouille avec une très forte délégation”.

Souleymane Ndéné Ndiaye s’est aussi félicité de la présence des envoyés spéciaux du président Yaya Jammeh de la Gambie, de celui de la Mauritanie et de toutes les confréries et grandes familles religieuses du pays.

Cela témoigne, a-t-il déclaré, de l’envergure à la fois de Baye Niasse et de l’illustre disparu pour qui il a formulé des prières au nom du chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade et des membres de sa délégation.
Il a par ailleurs magnifié les relations que le président Wade, absent du Sénégal, a selon lui toujours tissées avec la famille de Cheikh Al Islam et Cheikh Ahmed Dame Niasse. A Cheikh Ahmed Tidjiane Niasse, le Premier ministre a aussi souhaité longue vie et que la grâce de Dieu couvre sa famille et tout le pays.

Le nouveau khalife qui endosse ainsi la confiance de la famille, en a toutefois mesuré la responsabilité. Un sacerdoce dont il ne saurait réussir seul pour n’avoir pas “toutes les qualités”, a-t-il dit avec humilité.

Il en a appelé à l’engagement et à l’accompagnement de chacun pour, ensemble, réussir son khalifat, dans le sillage de son prédécesseur à qui il a rendu, à nouveau, un vibrant hommage.

Grande Mosquée de Médina baye ce vendredi
Grande Mosquée de Médina baye ce vendredi
A l'annonce du décès du 3ème Khalife de la grande confrérie Tidjane Niassène, Elhadji Ahmed Ibrahima Niasse, la cité religieuse de Kaolack (200 km au sud-est de Dakar) s'est plongée dans le deuil et des centaines de milliers de tidjanes des différentes régions du Sénégal se sont rendus au berceau de la confrérie Niasse pour un ultime adieu à leur illustre et vénéré cheikh.

Cheikh Ahmed Ibrahima Niasse, plus connu sous le nom de Serigne Dame Niasse, khalife général des Niassènes, est décédé à l'âge de 80 ans au Maroc.

"Dame Niasse", comme l'appellent affectueusement ses disciples, avait accédé au califat de la grande confrérie Niassène en 2001, après le rappel à Dieu de son grand-frère Elhadji Abdoulaye Niasse, qui fut, après Serigne Aliou Cissé, le 2eme khalife d'Ibrahima Niasse, également fondateur de la grande mosquée "Médina Baye" de Kaolack.

Affligées par la disparition de l'actuel khalife de la confrérie Niassènes, des foules de fidèles tidjanes se sont ruées sur les routes menant à Kaolack. La petite cité religieuse baigne, depuis jeudi, dans une véritable marée humaine sous une ambiance de tristesse et de recueillement.

Neuf ans de khilafa et des faits marquant

El Hadji Ahmed Dame Ibrahima Niasse inhumé auprès de son père, Hommage à un grand khalif de la Tidjaniyya
En neuf années de khilafa, et malgré la maladie qui l'a longtemps alité, limitant considérablement ses sorties en public, Ahmed Ibrahima Niass a réussi d'importantes réalisations parmi lesquelles l'agrandissement et la rénovation de la mosquée de Médina Baye, la construction d'un centre d'accueil des pèlerins et le lancement du chantier d'une Université islamique.

L'inauguration, en février dernier, de l'agrandissement de la grande mosquée "Medina Baye" de Kaolack, fondée par Ibrahima Niass père en 1938, a drainé l'un des plus grands rassemblements des tidjanes en Afrique.

Près de deux millions de fidèles tidjanes ont assisté à cette inauguration qui a coïncidé avec la célébration de l'Aid Maoulid Nabaoui, pour se recueillir au sein de ce haut lieu spirituel des tidjanes.

L'imposant édifice avec ses quatre minarets typiques de la région, a été embelli aux matières nobles grâce à de longs travaux sur plusieurs années.

Le Maroc a apporté plusieurs contributions à la reconstruction de ce lieu de culte, devenu un joyau architectural où le savoir faire des artisans marocains est visible que ce soit pour le zellige, le bois ciselé ou les ornements éblouissants sur plâtre.

Les Tidjanes Niassènes, un rayonnement continental

Ckeikh Al Islam El hadj Ibrahima niasse
Ckeikh Al Islam El hadj Ibrahima niasse
Depuis son accession au khilafat des tidjanes Niassènes, le défunt Serigne Dame Niasse a suivi scrupuleusement les pas de son père et œuvré pour consolider sa mission spirituelle fondée sur les enseignements soufis du Cheikh Sidi Ahmed Tijani (1150-1230 hégire), fondateur de la Tariqa Tijania qui est partie du Maroc pour rayonner sur l'ensemble de l'Afrique.

Le père fondateur de la confrérie des Niassènes, Ibrahima Niass, compte parmi les plus illustres guides tidjanes qui ont consacré leur vie à l'implantation de la Tariqa Tijania en Afrique subsaharienne.

Il effectua son premier pèlerinage à la Mecque en 1937. Pèlerinage qu'il renouvela 20 fois. Il fonda la mosquée "Médina Baye" autour de laquelle s'est développé une bonne partie de la ville de Kaolack.

Ibrahima Niass a acquis très vite une grande notoriété au Sénégal et les pays de la région d'Afrique de l'Ouest, non seulement grâce à la diversité et la richesse de son savoir spirituel, mais grâce aussi à son implication dans les causes africaines.

C'est un panafricaniste confirmé qui s'est rendu dans plusieurs pays de la région pour prêcher et plaider la cause du continent sous occupation étrangère à l'époque. Par la suite, il élargit son horizon et entama des voyages spirituels qui l'on mené en France, en Angleterre, en Belgique, en Indonésie, en Chine et au Pakistan.

Le fondateur de la confrérie Niassène avait légué aux disciples tidjanes un vaste savoir spirituel et soufi à travers 75 œuvres dont la plupart ont été traduites dans plusieurs langues. Parmi ses Âœuvres figurent notamment "Noujoum Al-Houda" (panégyriques à la gloire du prophète), "Adawawin Sitta" (pensées du soufisme tidjane) et "Azakiya" (panégyriques à la mémoire de Sidi Ahmed Tijani).

Ibrahima Niasse, qui décéda en 1975, allia la profonde pensée soufie à la beauté du mot pour composer un poème religieux de 2.972 vers à la gloire du messager de Dieu (Taysir Al-wousoul Ila Hadrati Rassoul).

La confrérie Tidjane des Niassènes compte des centaines de milliers de disciples au Sénégal et dans plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest, notamment le Nigeria. Les rassemblements de la confrérie témoignent d'un rayonnement au-delà du continent africain avec de nombreux fidèles qui affluent d'Europe, d'Asie et d'Amérique.

Source APS, Driss Hidass, Le Titre et les animations sont de la Rédaction.

Zikr niasséne


Vendredi 21 Mai 2010

Cet Article a été lu plus de 3923 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par DIA le 21/05/2010 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dieuredieufé baye niass

2.Posté par Elh Lamine FALL le 30/05/2010 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yana Sunu BOROM yégueul Martabam té xaréko Aldjana Bi Baraqati Seydina Mouhamad ak Mbolém weuy djitou !

Amin

3.Posté par issa tenguere le 27/09/2010 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci beaucou

4.Posté par MODOU KOURMANG le 17/02/2012 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :