Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




Entretien avec TAÏB SOCE, ISLAMOLOGUE : « Les bienfaits du ramadan sont incommensurables »


Cet Article a été lu plus de 3808 fois


Oustaz TaÏb Socé islamologue, revient dans l’entretien qu’il nous a accordé sur le sens du mois béni de ramadan. A deux jours près du début du ramadan, il a abordé des questions pratiques du genre : Qui doit jeûner ? Qui ne doit pas jeûner ? Les bienfaits du ramadan ? Il n’a pas hésité également à dire ses quatre vérités sur la Commission nationale d’observation du croissant lunaire qui, à ses yeux, n’a plus sa raison d’être. Entretien.



Entretien avec TAÏB SOCE, ISLAMOLOGUE : « Les bienfaits du ramadan sont incommensurables »
Que représente pour le musulman, le moi béni du ramadan ?

Taib Socé : Le mois béni du ramadan est le cinquième pilier de l’islam. Comme nous l’a enseigné le prophète, Mouhamad (Psl) l’Islam est basé sur cinq piliers : la profession de foi, les cinq prières quotidiennes, la zakat, le ramadan et le pèlerinage à la Mecque pour ceux qui en ont les moyens. A vrai dire, l’observance du jeûne n’a pas débuté avec le prophète, Mouhamad (Psl). Il y a d’autres races qui observaient le jeûne, mais leur façon de le faire était totalement différente avec la manière dont les musulmans le pratique. L’historiographie musulmane fait allusion à ses formes de jeûne qui ont précédé l’islam. A titre d’exemple, on rapporte que Marie, la mère de Jésus Christ lorsqu’elle était en état de grossesse, sans qu’on puisse dire qui est le père de l’enfant qu’elle porte dans son ventre, Dieu , le Créateur savaient que les humains vont porter des accusations déplacées sur Marie, mais pour laver la mère de Jésus de tout soupçon, Dieu avait prévu de faire parler l’enfant dans le ventre de sa mère. Ainsi Dieu a recommandé à Mariama de répondre aux gens qui l’interpellent qu’elle a jeûné. Le jeûne dont Allah avait recommandé à la mère de Insa c’était de « garder le silence ». Un pacte qu’elle à respecté. Donc, le fait de « tenir sa langue » et de parler que du bien fait partie des manières de jeûne que Dieu à recommandé au prophète Mouhamad (Psl) et aux hommes. En d’autres termes, le ramadan ne signifie pas simplement ne pas manger et boire du matin au coucher du soleil. Le fait de calomnier les gens, de ne débiter à longueur de journée que des insanités, peut aussi rendre invalide votre jeûne. Dieu a dit également dans le Coran que « nous avons rendu obligatoire pour vous le jeûne du mois béni de ramadan comme on l’avait fait pour ceux qui sont vos devanciers ». Lorsque Dieu a envoyé le prophète, il lui a recommandé de jeûner un mois. Dans la sourate la « Vache ». Le coran parle beaucoup du ramadan.

Quand doit -on jeûner ?

On doit jeûner chaque année lorsque revient le mois béni du ramadan. Il débute toujours avec l’apparition du croissant lunaire. Le prophète nous enseigne qu’il faut jeûner dés que vous apercevez la lune. Mais on sait que tout le monde ne peut pas voir le croissant en même temps. C’est pourquoi, il a demandé aux musulmans à observer le jeûne dés qu’il y a trois musulmans adultes et intègres qui déclarent avoir aperçu à tel endroit la lune. Donc de ce point vu, il n’y a aucune difficulté. Si l’on se fie à ses prescriptions du prophète, il ne peut pas y avoir de divergence sur le démarrage du jeune. Malheureusement au Sénégal, on met en avant d’autres critères d’appréciation. Le Prophète avait aussi recommandé aux musulmans de prendre leur « Kheud » (repas du matin » tardivement et de couper très tôt, dés le coucher du soleil. C’est cela la Souna.

Comment expliquez-vous la division qui caractérise la communauté musulmane sur l’apparition de la lune, sujet auquel, elle n’arrive pas à s’accorder ?


Tout musulman qui est préoccupé par sa religion ne peut que déplorer cet état de fait regrettable. La Gambie est une enclave dans le Sénégal, mais il arrive fréquemment que le croissant lunaire apparaisse en Gambie et qu’au Sénégal on ne se sent pas concerné. J’ai toujours dit que c’est des questions qui n’ont rien avoir avec l’islam qui font que les musulmans sénégalais ne sont pas unis sur les dates religieuses. En réalité, chaque confrérie, cherche à montrer sa représentativité.

Pour vous la commission nationale qui s’occupe du croissant lunaire ne joue pas son rôle ?

La commission nationale d’observation du croissant lunaire a failli depuis longtemps. Elle n’a plus sa raison d’être. Je suis bien placé pour en parler par ce que, je fais partie des membres fondateurs. La raison principale du déficit de crédibilité de la commission c’est qu’elle ne prend pas ses responsabilités. Les clauses qui régissaient la commission ne sont pas observées totalement.

Qui doit jeûner ?

L’observance du jeûne est recommandée au musulman. Il doit être majeur.

Qui ne doit pas jeûner ?


Le non musulman, bien évidemment. Les malades, les enfants, les femmes enceintes et les vieilles personnes qui n’ont plus la force de jeûner sous peine de se mettre en danger, sont exemptés de jeûner. Le voyageur qui va effectuer un long trajet est aussi exempté de jeûner à cause des rigueurs du voyage. La femme qui allaite ou qui voit ses règles ne jeûnent pas n’ont plus. Pour la femme qui voit ses règles, elle doit arrêter de jeûner au moment où elle voit ses règles. Et à la fin, elle doit payer les jours pendant lesquels elle n’a pas jeûné.

L’Islam a-t-il prévu des actes compensatoires pour ceux qui ne jeûnent pas pour des raisons évidentes ?

Tout ce que l’islam recommande à ceux qui ne jeûnent pas c’est de donner à manger aux pauvres. Car le mois béni du ramadan est aussi un mois de solidarité et partage.

Quelles sont les bienfaits du ramadan ?

Les bienfaits du ramadan sont incommensurables. Parce que c’est un mois dénommé portes ouvertes du paradis. Tous ceux qui étaient en enfer vont au paradis le temps du ramadan. Satan est mis hors d’état de nuire. Le prophète a dit qu’il y a une porte au Paradis qui n’est réservée qu’à ceux qui observent scrupuleusement le jeûne du mois béni du ramadan. Le prophète a dit que lorsque vient le mois béni et que le musulman demande pardon et fait la repentance de ces péchés, il redevient comme s’il venait de naître, autrement dit, ses péchés sont effacés.

Quelles sont les choses à éviter pour le jeûneur ?

Ils sont nombreux les musulmans qui courent le risque de n’avoir pour récompense de leur jeûne que la faim et la soif. Le prophète a dit que celui qui ne peut abandonner les futilités de la vie, Dieu n’a pas besoin de son jeûne. Donc, le ramadan ne se réduit pas seulement à ne pas manger et boire du matin au coucher du soleil. Les yeux doivent jeûner. C’est-à-dire qu’on ne peut pas regarder des choses interdites comme les parties intimes des femmes. Les oreilles aussi ne doivent entendre que du bien. Vous ne devez que vous rendre dans des endroits où l’on fait et dit du bien. Celui qui a jeûné doit aussi tenir sa langue. Parce qu’il y a des propos qui peuvent desservir le jeûneur. Il est recommandé au jeûneur de réciter le coran. Car le Coran est aussi descendu durant le ramadan. Donc l’anniversaire du coran, c’est le ramadan. Le prophète Mouhamad (Psl) nous enseigne les deux meilleures actions pour le musulman : c’est de réciter le coran ou de donner à manger celui qui n’en a pas. Mais aussi, celui ou celle qui jeûne doit aussi travailler. Il ne peut pas rester à ne rien faire prétextant qu’il à jeûné.

Quelle est l’importance des nafilas durant le ramadan ?


La prière surérogatoire ou nafila, le prophète Mouhamad (Psl) la faisait. Il est préférable dans l’islam d’effectuer les nafilas à la maison. A l’origine, ce n’était pas une prière commune. C’est Omar, le deuxième khalife du prophète (Psl) qui a instauré cette pratique. Il voulait ainsi éviter que chacun prie de son côté. C’est une forme d’organisation avec un imam pour diriger la prière. Ce qui est recherché dans les dix derniers jours dans les nafilas, c’est de tomber sur la nuit des décrets, qu’on appelle laylatoul khadri

Propos recueillis par Babacar Drame

Source : Le Soleil Via : PiccMi.Com

Asfiyahi.Org
Lundi 9 Août 2010

Cet Article a été lu plus de 3808 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter