contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



GAMOU SERIGNE BABACAR SY (RTA) A SAINT LOUIS LE SAMEDI 18 MAI 2013 AU STADE ABDOULAYE DIAGNE AU QUARTIER CAMP NORD SUR L’ILE DE ST LOUIS

« Thème : la réconciliation entre la foi et la culture »


Cet Article a été lu plus de 1467 fois




GAMOU SERIGNE BABACAR SY (RTA) A SAINT LOUIS LE SAMEDI 18 MAI 2013 AU STADE ABDOULAYE DIAGNE AU QUARTIER CAMP NORD SUR L’ILE DE ST LOUIS
Une fois, comme de coutume, le Gamou de « Ndar » se profile à l’horizon, un horizon éclatant et radieux, un horizon lumineux et perpétuel.

Comme l’indique le Saint Coran : « Nous leurs montrons nos signes vers l’horizon et en eux-mêmes »
« Sa nourihim ayatouma fil afaqî wa fi enfousihîm »

Parmi ces signes, il y a la rencontre entre Seydina Moussa ( Aliyhimou Salam) et le Saint Homme Zul Qarnayn (Saint Georges) qui consacre, et en même temps symbolise la rencontre de l’épiphénomène et de la pérennité, le contact entre la connaissance discursive et la sagesse infinie, du périssable avec l’éternité de la partie avec le tout.

Ce symbolisme du confluent entre les deux mers (Le fleuve avec la mer) restera pour la postérité des temps fort d’introspection, de remise en question mais surtout de mise à niveau. C’est pourquoi les disciples de la Hadara de Seydina El Hadji Malick SY (RTA) se muent dans les habits du Prophète Seydina Moussa (Aleyhim Salam) pour migrer comme lui vers ce lieu de haut Savoir, vers ce symbole de la science universelle et surtout spirituelle pour aller cueillir vers ses profondeurs abyssales des joyaux rares, des bijoux précieux de perles de la vérité et de la sagesse.

Gamou « Ndar » ou Saint-Louis, cette ville de confluence, cette ville tricentenaire, cette belle qui a été la première à se donner comme gage à la culture nouvelle portée par les canons, les missionnaires et l’école.

Cette culture dissolvante qui appâte et engloutit toutes proies serrées entre ses griffes.

Mais la vertueuse et valeureuse Cité de Seydi Ababacar SY (RTA) a su résister et contenir cet assaut pour mériter de ses conquérants, comme subjugués par son charme, l’épithète de Saint.

De par ses fils et filles, cette belle cité a généré de valeureux hommes et femmes ayant contribué à l’édification d’une identité universelle et d’un patrimoine spirituel (patrie spirituelle) communs à toutes les nationalités, à tous les êtres humains.

C’est ce qui motive l’appel lancé par Serigne Babacar SY (RTA), cet éminent spirituel universel (Fardoul Djamiyi), ce digne héritier de l’œuvre de Seydina El Hadji Malick SY (RTA) c’est de perpétuer la mission du Prophète de l’Islam Seydina Mouhamed (PSL), pour la célébration de ce Gamou.

Cette célébration n’est ni de plus, ni de trop, car en 1954 date de sa première édition, St Louis était la capital du Sénégal et de la Mauritanie mais aussi le bastion administratif des colonies. Il était impensable, voire même téméraire de prétendre à une quelconque organisation de ce genre et de cette dimension dans cette ville.

Le Gamou de « Ndar » a été le premier jalon marqué de pierre blanche et le phare qui continuera de rayonner pour toutes les générations.

Le thème de cette année est « la réconciliation entre la foi et le culture », il sera célébré à la date du 18 Mai 2013 au stade Abdoulaye Diagne au quartier Camp Nord sur l’île de St-Louis.

Cette grande manifestation sera présidée par le porte- parole de la famille de Seydi EL Hadji Malick Sy en la personne de Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine.



CONTACT
  • Fédération Saint Louis : El Hadji Batie Seck – 77 575 76 12
  • Coskas : Mame Ousmane Samba (Pr-Coskas)- Tél : 77 389 66 47
  • Dahiratoul Kiram: El Hadji Babacar Kébé 77 647 59 96

LE COMITE D’ORGANISATION

Asfiyahi.Org
Mercredi 8 Mai 2013

Cet Article a été lu plus de 1467 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :