contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



GAMOU TIVAOUANE 2014 - PROGRAMME DE LA CELLULE ZAWIA TIJANIYYA ET DU COSKAS - «Burds» populaires, forum et écrits au coeur du Gamou


Cet Article a été lu plus de 1061 fois




Après le symposium sur la Tidjania organisé le 28 décembre et animé par d’éminents spécialistes, la Cellule Zawiya Tijaniyya a déroulé son programme d’activité pour le Gamou 2014 qui se tiendra autour du thème «Enjeux et défis pour les générations actuelles et futures. Revivifier le patrimoine culturel- valoriser le leg intellectuel ».Les burds (poème écrit par Mouhamed Busri pour chanter le prophète Mohammed) populaires décentralisés depuis quelques années dans les différentes localités du Sénégal constitue, l’un des temps fort de cette édition 2014. «L’objectif est d’amener les jeunes à s’approprier des panégyriques de Busri. Nous avons décentralisés sa tenue à la base pour que le message soit mieux partagé », informe Aboul Hamid Sy de ladite Cellule

Le méga Burd organisé le 5 janvier prochain à la place de l’Obélisque sera à ce sujet le rendez vous phare de ces rencontres . La Cellule Zawia Tijania va également renouveler à la veille du Gamou le forum populaire dont le but est de dévoiler le patrimoine de la Tijania au Sénégal et des œuvres des différents dignitaires. «Ce sera une manière de dévoiler le patrimoine, de le mettre à jour pour que les générations présents et futurs en profite », indique Aboul Hamid Sy. Le spectacle son et lumière sera aussi un moment clé du Gamou.

Sous la direction et la mise en scène de Mamadou Jean Pierre Leurs, ce spectacle offre une tribune permettant de valoriser les œuvres écrits par les différentes branches de la Tidjania et des moquadams de El Hadji Malick Sy mais aussi des tableaux qui mettront en reliefs les écrits, les panégyriques de Serigne Babacar Sy et des membres de la familles de El hadji Malick. Une autre exposition du Mawlid se tiendra et sera axé sur « coran source d’information et d’inspiration pour une civilisation à visage humain ».

Dans cet aspect organisationnel du Gamou, Ousmane Samb, président du Coskas, a tenu rappelé un important dispositif humain a été déployé pour sécuriser et surtout désengorger l’esplanade des mosquées de Tivaouane.

Oumar Diaw

Asfiyahi.Org
Vendredi 3 Janvier 2014

Cet Article a été lu plus de 1061 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :