Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




L'INCLINAISON ET LA PROSTERNATION DANS UNE PRIERE : " Roukoo ak Soudjoot"


Cet Article a été lu plus de 4776 fois


En interprétant ce verset : (Malheur à ceux qui prient * tout en étant négligeants dans leur prière) Coran CVII, 4, 5, on a dit qu'il s'agissait de l'homme qui fait sa prière à la hâte ne faisant correctement ni ses inclinaisons, ni ses prosternations.



L'INCLINAISON ET LA PROSTERNATION DANS UNE PRIERE : " Roukoo ak Soudjoot"
Abou Houraïra a rapporté : « Au moment où le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - se trouva dans la mosquée, un homme entra, fit la prière et vint vers le Prophète - que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - pour le saluer. Il lui rendit le salut et lui dit : « Retourne faire ta prière car tu n'as pas prié ». L'homme se retourna pour faire la prière comme la première fois, puis il revient vers le Prophète - que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - et le salua. Celui-ci, après avoir rendu le salut, lui dit « Va refaire ta prière car tu n'as pas prié ». Après la troisième fois, l'homme dit au Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - « Ô Messager de Dieu ! par celui qui t'a envoyé, par la vérité, je ne sais pas mieux faire, apprends-moi ».

« Le Prophète - que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - répondit : Quand tu te lèves pour la prière, prononce : le takbir (dire Dieu est Grand), récite ce que tu pourras du Coran, incline-toi jusqu'à ce tu sois en équilibre, relève-toi jusqu'à ce tu sois d'aplomb, prosterne-toi jusqu'à ce tu sois en équilibre, redresse-toi sur ton séant et reste ainsi en équilibre, puis prosterne-toi en te mettant en équilibre. Agis ainsi au cours de ta prière ».

L'Imam Ahmad a rapporté d'après Al-Badri , que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Aucune prière n'est valable si l'homme n'y est pas d'aplomb dans ses inclinaisons et ses prosternations ». (Rapporté aussi par Abou Daoud et At- Tirmidhi). Suivant une autre version : « Jusqu'à ce que son dos soit en équilibre dans l'inclinaison et la prosternation ».

On cite à ce propos que le Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Si celui qui prie ne tient pas son dos en équilibre durant ses inclinaisons et ses prosternations, sa prière n'est pas valable ».

Selon un hadith authentique, le Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Le pire des vols est celui que l'homme commet dans sa prière . Comment, lui demanda-t-on, peut-il voler dans sa prière? il ne fait pas correctement, répondit-il, ni ses inclinaisons, ni ses prosternations, ni sa récitation ».
Abou Houraïra - que Dieu l'agrée rapporte que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Dieu ne regarde pas un homme qui, en priant, ne se met pas d'aplomb entre ses inclinaisons et ses prosternations ! C'est la prière de l'hypocrite comparé à un oiseau qui picore un grain) ».

Abou Moussa a rapporté : « Un jour le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - après avoir fait la prière en groupe avec ses compagnons, pris place entre eux. Un homme entra (dans la mosquée) et fit la prière en s'inclinant et se prosternant à la hâte. Le Messager de Dieu - que lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - leur dit alors : « Vous voyez cet homme s'il meurt, il ne mourra pas selon la religion de Mouhammad, car il fait sa prière à la hâte comme un corbeau qui picore ».(Rapporté par Abu Bakr Ben Kouzaïmah sans son Sahih)

Omar Ben Al -Khattab - que Dieu l'agrée a rapporté que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Il n'y a pas un homme qui prie sans qu'il n'y ait un ange à sa droite et un ange à sa gauche ; si l'homme fait sa prière à la perfection, ils la font monter à Dieu, mais s'il ne la fait pas à la perfection, ils la lui flanquent au visage ».

Al - Bayhaqi a rapporté d'après oubada Ben As-Samette que le Messager - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Celui qui fait des ablutions intègres, fait sa prière en accomplissant ses inclinaisons, ses prosternations et sa récitation, la prière lui dit : « Que Dieu te garde comme tu m'as gardée », puis on la fait monter au ciel ayant une lumière et une lueur, les portes du ciel s'ouvrent devant elle jusqu'à ce qu'elle parvienne à Dieu et elle intercède en faveur de cet homme. Mais si cet homme n'accomplit ni ses inclinaisons, ni ses prosternations, ni sa récitation, la prière lui dit : « Que Dieu t'égare comme tu m'as égarée », puis on la fait monter au ciel entourée d'obscurité, et les portes sont fermées devant elle, enfin on la fait enrouler comme on enroule un habit râpé et on la lui flanque au visage ».

Salman Al-Farissi - que Dieu l'agrée - a rapporté que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « La prière est comparable à une mesure, celui qui la fait à la perfection, c'est comme s'il a fait bonne mesure, et celui qui ne la fait pas à la perfection c'est comme s'il a fait une fraude, et vous savez bien ce que Dieu a dit : (Malheur aux fraudeurs !) » Coran LXXXIII n 1.

Le fraudeur est tout homme qui fait manquer une mesure, un poids, une longueur ou une prière, et Dieu l'a menacé de le précipiter dans « Wail » qui est une vallée de la Géhenne, et qui cherche refuge elle-même auprès de Dieu contre la chaleur ardente de « Wail ».

Ibn Abbas - que Dieu l'agrée - a rapporté que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Lorsque l'un de vous se prosterne, qu'il applique son front, le bout de son nez et ses mains sur la terre, car Dieu l'Exalté m'a révélé de me prosterner sur sept membres : le front, le nez, les paumes des deux mains, les deux genoux et le devant des deux pieds ; et de ne plus écarter les cheveux ni plier une robe. Celui qui ne donne pas à chaque partie son droit, ce membre le maudit jusqu'à ce qu'il termine sa prière ».

Al-Hassan Al-basri disait : « Ô fils d'Adam ! Quelle chose trouves-tu plus importante dans ta religion que la prière ! Si tu la fais à la légère, elle sera la première de tes oeuvres dont tu devras rendre compte, comme disait le Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - : « La première des oeuvres du fils d'Adam qui sera réglée au jour de la résurrection, sera sa prière. Si elle a été bien accomplie, il sera un bienheureux et réussira; mais si elle a été négligée, il sera déçu et perdant. Si une partie des prières prescrites manquait, Dieu l'Exalté dit « Voyez si mon esclave a des prières surérogatoires » et on en complétera la partie qui manque, et toutes ses autres oeuvres seront jugées ainsi ».

Il incombe donc au fidèle de multiplier les oeuvres surérogatoires pour compléter ce qu'il avait manqué (de manière inconsciente) des oeuvres prescrites.





Asfiyahi.Org - Daara Serigne Mor DIOP
Jeudi 6 Septembre 2012

Cet Article a été lu plus de 4776 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par MOUHAMADOU NIANG le 12/04/2011 12:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
diaradieuf Sy malick.YALLA NA YALLA YOK XAM XAM BEK FAN WI.AMINE

2.Posté par Zaynab NDIAYE le 14/04/2011 13:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour le rappel '

3.Posté par Mouhamadou SY le 27/07/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Machallah

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter