contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Lettre d'Hommage à Serigne Mansour Sy (rta) - Par El Hadj Malick Sy Djamil de Bordeaux


Cet Article a été lu plus de 2838 fois


Ceci est une lettre en Hommage à ma rencontre avec le Khalife Général de la Confrérie Tidjane à Tivaouane (La Protégée) , j'ai Nommée EL HADJ MANSOUR SY , République du Sénégal, Tivaouane , Le 12 Rabi al-Awwal 1427 correspondant au 10 avril 2006.6H16 du Matin



Lettre d'Hommage à Serigne Mansour Sy (rta) - Par El Hadj Malick Sy Djamil de Bordeaux
C'est en 2006.

C'est Tivaouane.

C'est une rue de Tivaouane.

L'odeur de la nuit est celle de Tivaouane, mêlée de la douceur de la Salatoul Fatihi
Devant Moi quelqu'un Marche

Une Lumière d'une chaleur Immobile, Monumentale.

A perte de vue, l'Océan d'enfant qui chante les Vagues de l'éternité. L'histoire est déjà Là, déjà Inévitable.

Celle d'un Amour Aveuglant, Irradiant.

Toujours inconnu , jamais oublié pour l'éternité de l'éternité.

Tout à coup, l'écume s'éclaircit, tissée de sons et de couleurs

Voilà. Le verbe me submerge de son regard.

L'écume s'éclaircit.

C'est là dans la Zaouia de Khalifa Ababacar Sy (rta).

C'est dans cette Isthme scellé.

C'est là dans cette réalité Occultée

Une Porte.

On ouvre cette porte.

C'est Inattendu, un Flux encore inconnu.

Une effusion, une parole est apparue, elle est continue , d'une seule coulée.

Elle est celle de l'Immensité.

Le Soleil est sur son visage, dessiné par la lumière de la Lune.

La Mer est présente ce jour-là, j'entends le chant des Baleines, simplement incomparable.

Je regarde jusqu'aux larmes.Je regarde tout le temps, je regarde tout de ce lieu.

Le Long silence de la fin de la nuit est arrivé .

Et voici que tombe une Pluie de perles de la connaissance vraie qui me noie tout entier.

Son Parfum pénètre l'intimité de mon être dans la proximité de sa présence Serigne Mansour Sy est là, Habillé comme toujours, dans un immense Burnous.

Je lui récite Alors des Poèmes sur El Hadj Malick Sy (rta) et lui dévoile mes rêves.

Il s'approche alors de moi et dépose sur mes mains Une Djellaba verte, un Coran et un Chapelet.

Et il me confia cette parole que lui avait dit son Père: « ma maison ne répond pas du nom de Sy mais du nom de Dieu

Je peux être le père d'un enfant né à Koulikoro et n'avoir aucune relation avec mon enfant biologique ».

Je ferme les yeux.

Quand j'ouvre les yeux pour le voir encore, il n'est plus là, il est nulle part, il est parti.

L'histoire est déjà là, déjà inévitable

Celle d'un Amour aveuglant, irradiant,

Toujours inconnu , jamais oublié pour l'éternité de l'éternité.


El Hadj Malick Sy Djamil (Bordeaux)
Vendredi 11 Octobre 2013

Cet Article a été lu plus de 2838 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par babacar Sall le 11/10/2013 20:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fa tabarakalahou ya habibi.

2.Posté par gassama le 12/10/2013 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
macha allah

3.Posté par tapha le 19/10/2013 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
machaallah fatabarakallahou

4.Posté par AIDA DIOP le 25/10/2013 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MACHA ALLAH

5.Posté par kharma le 01/11/2013 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce poeme est pathétique et pleine de sens, Cheikh Mouhamadoul Mansour, l'inconnu des Sénégalais, un homme imbu de valeur, un humaniste s'en est allé, que le miséricordieu l'accueil dans son paradis céleste.

6.Posté par yade.arame.fall le 08/12/2013 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
machallla.machallla.c.beau

7.Posté par ndiaye le 09/12/2013 00:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suis tres content de vous ya cheikh ndakh touche nga au fin fond de moi ndakh linga wakh sisama wadji nga.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :