contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Ndiassane célèbre le Prophète Mohamed (SAW)


Cet Article a été lu plus de 2168 fois


Une semaine après la célébration, un peu partout dans le pays, du Maouloud Al Nabi, c’est autour de la communauté Ahloul Kountiyou du Sénégal de commémorer, aujourd’hui, le baptême du Sceau des prophètes (Psl). Sur recommandation du Khalife général de Ndiassane, El Hadj Mame Bouh Mamadou Kounta, le comité d’organisation, avec l’appui des pouvoirs publics, est parvenu à sérier tous les paramètres pour mettre les pèlerins dans de bonnes dispositions. La ville refuse déjà du monde.



Ndiassane célèbre le Prophète Mohamed (SAW)
La communauté Ahloul Kountiyou du Sénégal commémore, ce vendredi, le baptême de la naissance du prophète Mouhammad (Psl). Le comité d’organisation, présidé par Cheikh Mamadou Diop, est en train de mettre les bouchées doubles pour mettre les pèlerins dans de bonnes dispositions afin qu’ils puisent sacrifier à leur devoir religieux.

Une réunion de la Commission nationale s’est déjà tenue mardi dernier, à Dakar, sous la présidence du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop, en présence du porte-parole Ahmed Bachir Kounta. Sur instructions du président de la République, Me Abdoulaye Wade, Bécaye Diop a demandé aux services impliqués dans l’organisation de cette manifestation religieuse, de prendre toutes les dispositions utiles pour qu’elle soit un succès.

L’importance du Gamou de Ndiassane n’est plus à démontrer, parce qu’étant une tradition bien établie par Cheikh Abou Mouhamed et dont l’œuvre continue d’être perpétuée par ses illustres descendants. Cette année encore et sous le « ndigueul » du khalife El Hadj Mame Bouh Mamadou Kounta, rien n’a été laissé au hasard. S’agissant de la couverture sanitaire, le docteur Diack, médecin chef de la région de Thiès, a fait état de l’augmentation du lot de médicaments alloué au personnel médical, de même que les ambulances.

Les agents du service d’Hygiène ont procédé à la désinsectisation des domiciles et des lieux d’hébergement des pèlerins par saupoudrage des places publiques ainsi que le vidange des fosses septiques. Ndiassane a fait sa toilette grâce à une opération « Sét Sétal » organisée par les jeunes sur invitation du Khalife général des Khadres. Cette initiative a été appuyée par le service d’Hygiène, la Croix-rouge et les agents de la Direction de la prévention individuelle et collective (Dpic). Les chiens errants ont été traqués, tout comme les bouchers qui se livrent à l’abattage clandestin par les agents du service de l’Elevage, du Commerce et les gendarmes au cours d’opérations « coup de poing ». La Senelec a rassuré que Ndiassane sera mise hors délestage et qu’il n’y aura pas de perturbation dans la distribution électrique. La Sde a donné des gages d’un approvisionnement correct en eau. Sur le plan sécuritaire, le colonel Mamadou Diouf, commandant la Légion Centre-Ouest (Thiès-Diourbel), qui supervise les opérations, a indiqué que près de 300 éléments ont été dépêchés dans la localité sainte et qu’un jalonnement tout le long de la Nationale 2 a été initié pour inviter les automobilistes à la prudence. Sur place dans le village, le capitaine Davy Mané, commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Thiès, contrôle ces mêmes opérations de sécurisation des pèlerins et de leurs biens. D’ailleurs avant-hier, ses services ont eu à appréhender six délinquants qui n’ont pas attendu longtemps pour se livrer à leur besogne, en essayant de détrousser les hôtes de Ndiassane. Selon le capitane Mané, le plan de circulation conçu recommande aux automobilistes d’entrer dans le village par la Route nationale 2 et d’en ressortir par la voie de contournement qui débouche vers Tivaouane.

L’Agence autonome des travaux routiers (Aatr) a déjà aménagé une corniche sur près de 2 km et retapé la bretelle reliant Ndiassane à Tivaouane. L’Aatr a aussi mis à la disposition des organisateurs des camions et du carburant. Par ailleurs, le khalife El Hadj Mame Bouh Mamadou Kounta a livré un important message à l’endroit de tous les musulmans. A ceux qui habitent Ndiassane, il leur a demandé d’ouvrir très grandes les portes de leurs demeures, le temps de cette fête religieuse : « ce qui participe à la consolidation de la solidarité entre frères en Dieu ». Aux automobilistes, El Hadj Mame Bouh Mamadou Kounta a invité à la prudence et aux différents « dahiras », de ne pas créer de surcharges dans les véhicules de transport. En outre, selon Cheikh Mamadou Diop, la musique et certains autres actes, qui participent de la débauche, sont proscrits dans la cité religieuse. « Nous avons demandé aux services de sécurité de nous y aider en appréhendant tout vendeur qui mettrait de la musique autre que des chants religieux, à fond. Nous célébrons le baptême de l’Envoyé céleste et c’est cela qui prime sur tout ». Ainsi donc, ce baptême 2010 est parti pour être une réussite.


Babacar DIENG et El Hadji BEN CHEIKH

Asfiyahi.Org
Vendredi 5 Mars 2010

Cet Article a été lu plus de 2168 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par kounta le 09/03/2010 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
par la grace de dieu tout c'est bien passe el hadji mame bou que dieu lui accod une longue vie et de paix pour puise terminer son mission dans le tronc kountiyou .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :