contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



PARIS : Serigne Mbaye Sy Mansour aux immigrés Sénégalais : « n’épousez pas des femmes que vous abandonnerai au Sénégal…. »


Cet Article a été lu plus de 5798 fois


Le Gamou Annuel de Serigne Mbaye sy Mansour à Paris dans le cadre de sa tournée Européenne a été célébré dans la ferveur religieuse, occasion pour le marabout de réarmer spirituellement et moralement les nombreux immigrés Sénégalais venus se ressourcer à cette grande nuit dédiée au Prophète Mouhamed (PSL).



PARIS : Serigne Mbaye Sy Mansour aux immigrés Sénégalais : «  n’épousez pas des femmes que vous abandonnerai au Sénégal…. »
Ils étaient des centaines (Hommes, femmes, enfants), vêtus dans leurs « tabaski », pour célébrer dans la ferveur et l’allégresse la grande nuit dédiée au Prophète de l’Islam.

Organisé par le Dahiratoul Moutahabina Fil Lahi section de Paris, elle a été cette année marquée par la présence de nombreux condisciples venus d’Espagne, d’Italie, d’Allemagne et de Dakar.

C’est sur une belle récitation du Saint Coran par Serigne Moustapha Sy Maodo que le Gamou a débuté, plongeant ainsi la salle dans l’émoi, suivi de la prestation de Abdoul Aziz Mbaye et Daougor de Tivaouane, héritiers de Moussa Alé Maye, laudateur de Seydi El Hadj Malick Sy ‘RTA).

E l Hadj Tafsir Sakho, digne continuateur de l’œuvre d’El Hadj ibrahima Sakho à travers le « Khilassou zahab » ou « l’or Décanté » de Seydi El Hadj Malick Sy, sur la vie et l’œuvre du Noble Prophète Seyyidouna Mouhamad (PSL), a plongé l’assistance dans les derniers jours de Seydina Oumar ibn Khattâb (RTA), tout en rappelant sa noble mission de commandeur des croyants, dans la justice et l’équité avant de conclure sur la venue au Monde du meilleur des créatures, et ses liens avec ses nourricières tel que la vertueuse Halimatou Saddiya (RA).

photo d'illustration
photo d'illustration
Prenant la parole au nom du président du dahira serigne Pape Diagne, Serigne Mame Ousmane Sy ibn serigne Habib Sy Malick dans un un discours plein d’enseignement a rappelé la nécessité de l’unité et l’union des cœurs et des esprits pour un Islam de Paix et de Dialogue.

Connu pour sa franchise intellectuelle et sa rigueur, Serigne Mbaye Sy Mansour, infatigable ambassadeur de Tivaouane après avoir remercié la délégation de l’ambassade du Sénégal à Paris et le Consulat conduite par Mr Ass Gaye, a introduit son discours sur les dérives du monde actuel notamment la prolifération de rassemblement et d’appels au nom de l’Islam sans fondement aucune dans le Coran et la Sunnah.
Il a surtout insisté sur la prolifération de moukhadams de la Tidjaniya brandissant une « ijaza » sans pour autant qu’ils maitrisent les chartes de la confrérie, alors que selon lui, le soufisme tidiane obéit à des règles dont le fondement est la charia.

Il a en outre demandé aux immigrés Sénégalais : « Ne prenez pas des femmes que vous épousez pour rester des années durant sans les voir, dans ce cas épouser une « fatou-fatou » ou s’abstenir serait l’idéal », étayant ses propos, il a donné l’exemple du Hadith du Prophète sur le mariage :

« Ô vous les jeunes ! Que celui qui est en mesure de se marier parmi vous le fasse ! C’est mieux pour le regard et plus chaste pour les parties génitales. Que celui qui ne peut se marier jeûne alors, car le jeûne lui sera un bouclier. ». Rapporté par Boukhâry et Mousli.

Il faut noter qu'ils sont des milliers d'immigrés qui épousent des femmes qu'ils n'ont jamais vu , les laissant des années durant sous prétexe d’attente de régularisation.

photo d'illudtration
photo d'illudtration
Il a aussi demandé à ceux qu ont des épouse au Sénégal : « ne mélangez pas la dépense quotidienne de votre vosfemme à celle de vos parents » car c’est selon lui, c’est toujours source de problèmes dans les ménages.

Dans cette même optique, le marabout a rappelé aux immigrés les vertus et les comportements de tous les jours en terre étrangère, à savoir : « Sachez que vous êtes des sénégalais, alors pensez au retour au pays au lieu de songer à rester « , car « l’immigration est définie par un objectif précis, don pensez à batîr au pays et n’ayez pas le complexe de construire dans vos villages natals prés de vos parents ». Il a demandé à l’ensemble des dahiras de s’unir pour avoir une zawiya commune car une mosquée est très impotante pour la communauté selon le marabout.

La cérémonie s »est déroulée en présence de chérif bachir Tall, de dignitaires de la hadar, El Hadj Bocar Ndiaye, el Hadj Mor Mbaye, des représentants des dahiras de Paris.


Asfiyahi viendra plus largement sur cet événement en vidéo.


KBN envoyé spécial à Paris


*photos d'illustration source Gamou Nice de serigne Mbaye Sy Mansour

Asfiyahi.Org
Mardi 9 Novembre 2010

Cet Article a été lu plus de 5798 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par FALL Ibrahima le 11/02/2011 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yallana yalla yok sene xaam xaam bayileen sounou kanam pour kil nou montre le droit chemin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :