contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org

   

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD



PHOTOS - Retour en Images sur la 5éme édition de la Hadratoul Djumah 2017, organisée au Stade Amadou Barry sous la direction de Serigne Abdoul Aziz Sy AL Amine


Cet Article a été lu plus de 3937 fois




Les rideaux sont tombés sur la 5ème édition de la hadaratu jumu'a qu'organise Abnâ'u hadarati tijaniyya, sous la houlette de oustaz Fatah SARR. Pour la deuxième année consécutive, le stade Amadou BARRY a accueilli l'évènement. Celle-ci a, comme de bien entendu, battu tous les records. La mobilisation a été exceptionnelle, à la mesure de la préparation. En effet, pendant une année et sur instruction du murshid, toutes les autorités et maisons de la Voie ont reçu une délégation pour les inviter et mieux, les associer même à la manifestation. En visionnaire, serigne Abdoul Aziz a toujours voulu en faire un moment fédérateur, dépassant les limites étriquées des différentes zawâya pour en faire une sorte de grande communion pour tous les disciples de Seydina Cheikh (rta) et au-delà de tous les musulmans. Comme il l’a rappelé durant son adresse, cet objectif n’est pas facile à atteindre tout de suite mais une parfaite organisation autant qu’une ouverture d’esprit peuvent nous aider à y arriver.
 
Une telle manifestation, on s’en doute bien, ne peut être réussie sans un esprit de sacrifice mais d’abord, une foi inébranlable, capable comme toujours de déplacer des montagnes. Il convient par conséquent de saluer la détermination de toute l’équipe, à commencer par le précurseur : oustaz Fatah SARR. Voilà un modèle de disciple, de sincérité et d’engagement sans failles. Ne lésinant jamais sur les moyens aussi bien physiques que financiers, esprit ouvert, mettant à contribution ses amis, parents et condisciples- qu’ils en soient tous remerciés-. En vrai leader, il a su compter sur une équipe partageant les mêmes idéaux : être au service de la khadara. Grâce à la bonne coordination du tandem Khalifa SYLLA-Khalifa FALL, qui inlassablement, ont su prendre les bonnes décisions, fait les bonnes démarches et posé les bons actes. Par conséquent, ils méritent tous, les félicitations et les encouragements de la communauté. Dans les mêmes éloges, il sied de confondre les autorités administratives et politiques de Guédiawaye: monsieur le préfet MBODJI, le maire Aliou SALL pour leur appui ainsi que les chefs de services dont le directeur du stade.
 
Cette année plus que par le passé, la commission culturelle sous la conduite de oustaz Makhtar SARR et de oustaz Abdoul Aziz FALL, a saisi l’occasion pour faire des prestations de haute facture sur les plateaux télévisés et les ondes des stations radio.
 
Ce genre de manifestations est assurément de celles qui permettent de rasséréner les cœurs, de revivifier les engagements et de raffermir les convictions et les allégeances à Seydina Cheikh Ahmed Tidiane.
 
Qu'Allah nous donne l'occasion d'en vivre des dizaines et des dizaines d'éditions. Longue vie à notre calife pour que nous continuions à nous abreuver de sa sagesse inouïe. Qu’Allah nous facilite l’appropriation de son message : prendre une posture d’ouverture vis-à-vis de nos coreligionnaires et concitoyens et dépasser les oppositions et différences factices…
 
Texte : Issa FAYE




































Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 
Article n°3471
 
 
 

















 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
Article n°3463
 
 
 
 
 
 
 
 

Asfiyahi.Org
Mardi 16 Mai 2017

Cet Article a été lu plus de 3937 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter