Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




QUESTIONS DES HORAIRES DE PRIERES


Cet Article a été lu plus de 7832 fois




QUESTIONS DES HORAIRES DE PRIERES
Toute prière doit être faite dans une plage horaire. Cette plage horaire comprend 2 tranches :

- une première tranche appelée MOKHTAAR (plage d'élection).

C'est dans cette tranche horaire que le musulman doit obligatoirement prier s'il n'a pas de contraintes qui l'empêchent de prier.

Attention : ce n'est pas au musulman de se créer ses propres contraintes en fonction de ses états d'âme Il y a des règles bien précises déterminées par la Charria.

- une 2ème tranche appelée DORORIOU (plage horaire en cas de contraintes majeures). Cette appellation ouoloff vient du mot arabe DAROURATOUNE qui veut dire contrainte, empêchement, cas de force majeure...

Si le musulman est dans un cas de force majeure (encore une fois déterminé par la Charria), il est donc sous contrainte et la Charria (lois et règles islamiques) lui permet de faire sa prière dans cette tranche.

Exemple de contraintes ou cas de force majeure :

- un médecin qui opère un malade et qui laisse passer le Mokhtaar,

- vous n'avez absolument pas d'eau pour faire les ablutions : vous devez attendre la fin du Dororiou (quelques minutes avant bien entendu) avant de procéder aux « Tiim » (purification par le sable ou une pierre adéquate),

- une femme qui a encore ses règles (fin de règles) pendant le Mokhtaar etc...

Avant de voir à quelles heures correspondent les Mokhtaar et Dororiou de chaque prière, arrêtons nous un instant pour montrer l'importance de prier à l'heure.

1. Dans un hadith (paroles du Prophète, Paix et Salut sur Lui), le Prophète dit : « l'acte que Dieu préfère chez le musulman est la prière faite à l'heure ».

En effet, il est rapporté de Abdoulaahi ibn Masoud que Dieu l’agrée les paroles suivantes : « une fois j’ai demandé au Prophète (Sallal Laahou Aleyhi wa salam)

- Quel acte humain est le plus cher à Allah ? « La prière faite à l’heure » répondit-il.

- Et ensuite ? réponse : l’affection envers ses parents.

- Et ensuite ? réponse : la guerre sainte (Jihad).

2. Il est interdit au musulman d'aller faire la ziarra (visiter) d'un saint homme par exemple, si ça doit lui coûter de ne pas prier à l'heure.

3. Il est même interdit d'effectuer le pèlerinage à la Mecque si en allant à ce pèlerinage, le musulman doit rater une prière faite à l'heure.

4. Sache ô frère musulman que si tu étais atteint d'une souillure majeure (sperme, règles terminées par exemple) et que le fait de faire le grand lavage allait te prendre du temps qui te sortirait de l'horaire d'une prière, il ne t'est même pas permis de te laver.

L'islam t'autorise et même t'oblige à procéder au « Tiim » (purification par le sable ou la roche), tout cela pour respecter l'heure de la prière.

Tu ne te laveras ou ne procéderas aux ablutions qu'après avoir effectué la prière qui risquait de passer et cela en vue de la prochaine prière.

5. Le Prophète (Paix sur lui) a dit : « Celui qui laisse passer l'heure de la prière de l'après - midi (ou Takusaan), perdra le fruit de toutes ses bonnes oeuvres » .

Dans une autre hadith, il a dit : « Celui qui laisse passer l'heure de la prière de l'après midi, c'est comme s'il avait perdu sa famille et ses biens ».

6. Enfin, dernier exemple : sache que du temps du Prophète (Paix sur lui), lorsque la guerre sainte (Jihad) battait son plein, les musulmans qui se battaient étaient obligés de se séparer en 2 groupes. Pendant qu'un groupe se battait, l'autre allait prier. Après avoir prié, il venait remplacer le 1er groupe qui à son tour, allait faire sa prière.

Question : Mais alors comment faire lorsqu’on se trouve dans un train ou un bus faisant un long trajet ou un avion ?

Réponse : Lorsqu’on doit voyager et lorsque l’heure de la prière risque de vous trouver en plein chemin, il y a 2 solutions :

1ère solution : il est permis au voyageur de faire en même temps certaines prières (Dioulik boolé).

a) Tisbar et Takusaan (Zohr et Asr)

Si vous devez quitter dans l’après midi vers 16 heures par exemple, (en tout cas avant l’heure de Takusaan), on vous autorise à :

- différer l’horaire de Tisbar jusqu’à, 15 h 30 mn environ ou 16 heures.

- effectuer la prière de Tisbar et aussitôt après le salut final enchaîner avec la prière de Takusaan qu’on effectue donc exceptionnellement avant l’heure, par anticipation.

b) Timis et Gué (Maghrib et Ichaa)

Il est possible d’effectuer successivement ces 2 prières dans certaines conditions.

2ème solution : Si l’heure de la prière (Mokhtaar + Dororiou) vous trouve dans l’avion par exemple, vous pouvez effectuer la prière en question en « mimant » les roukos, soudjoot..., assis dans votre fauteuil, sans tenir compte de la Qhibla (direction de la Kaaba).

OBSERVATION :

1) Comment faire ses ablutions dans les toilettes d’un avion ?

C’est possible avec un peu de bonne volonté, ainsi qu’un peu d’imagination !

En effet, si vous amenez avec vous des sandales, ou des espadrilles, laver le haut (main, visage, tête, bras), ne pose aucun problème.

Par contre, pour les pieds, si vous amenez dans les toilettes un verre, rien ne vous empêche à l’aide de ce verre de laver les pieds au niveau de la cuvette du W.C. Après toutes ces opérations, veiller simplement à bien nettoyer les toilettes avec le papier à votre disposition.

2) Lorsqu’on voyage, on ne doit pas oublier d’amener avec soi au moins :

- une boussole pour repérer la Qhibla (direction de la Mecque),

- un tapis de prière,

- des sandales (ou espadrilles) pour les ablutions.

3) Lorsque l’avion fait des escales, profiter de ces escales tant que faire se peut pour effectuer les prières à l’heure. Cela suppose bien entendu qu’on a ses « affaires » (c’est à dire boussole, sandales, tapis) avec soi et non dans ses bagages enregistrés.

En Europe, il est très aisé dans les aéroports, les gares, les lieux publics de faire ses ablutions dans les toilettes réservées aux handicapés qui sont aménagées avec toutes les utilités.

4) Lorsqu’on voyage pour des motifs de travail, de famille, en tout cas des motifs autres que le simple loisir et :

+ si on fait plus de 70 Km,

+ si également on reste moins de 4 jours c’est à dire en fait une période de temps devant couvrir moins de 20 prières, (le jour du voyage, aller comme retour ne doit pas être compté dans les 4 jours),

+ si on va dans un lieu ou on est étranger,

on est autorisé à raccourcir les prières de 4 raakas. Au lieu de faire 4 raakas pour les prières de Tisbar, Takusaan, Gué ; on peut si on veut n’effectuer que 2 raakas, chaque raaka étant structurée ainsi : Faatiha + sourate (ou verset). Si on effectue plusieurs escales (2 jours ici, 3 jours là-bàs, etc...) les règles des 4 jours (ou 20 prières) s’applique pour chaque escale

NB : Il est cependant obligatoire de nourrir au départ du voyage l’intention de raccourcir les prières. Si on a oublié de la faire, il faut prier normalement.

5) Si on va dans la ville ou le village de son guide spirituel, on n’est pas considéré comme un étranger.

Commentaires

Fajr et Soubeu (aube) : ces 2 prières ont lieu environ 1 heure avant le lever du soleil.

La durée du Mokhtaar de SOUBH (Soubeu) est égale au temps qui s'écoule entre le début de l'horaire et le moment où on commence à reconnaître les traits des visages des individus dans la pénombre de l'aube.

L'heure limite pour ces 2 prières est le lever du soleil. A Dakar, c'est facile à connaître, car c'est une heure qui est toujours précisée au journal télévisé dans la page Météo. Au delà de ce moment, le musulman doit faire sa prière avec l'intention de la « payer » (fass yéené fey).

Tisbar (midi) :

- Mokhtaar : environ de 13 h 30 à 15 h, c’est à dire lorsque le soleil est au zénith et qu'il commence à décliner jusqu'à ce que l’ombre d’un objet ait la même hauteur (ou taille) que l’objet lui même.

- Dororiou : de 15 h environ à Timis (coucher du soleil)

Takusaan (milieu du jour) :

- Mokhtaar : de 16 h 30 environ à 18 h (environ) : lorsque l‘ombre d’un objet est égale à la hauteur de l’objet lui même jusqu’à ce que le soleil commence à pâlir.

- Dororiou : de 18 h à Timis (coucher du soleil), de ce moment (soleil pâle) au coucher du soleil.

Timis (coucher du soleil) :

- Mokhtaar : la durée du mokhtaar de Timis (Maghrib) est déterminée comme suit : c'est égal au temps nécessaire pour :

. se soulager (uriner)

. faire son ferlou et siwou

. faire ses ablutions

. faire la prière

Normalement dès que le disque solaire a disparu à l'horizon (coucher du soleil), l'heure du maghrib est effective, de même que la rupture du jeûne.

Au Sénégal on fait l'appel et on prie environ 10 minutes après le coucher du soleil.

- Dororiou : jusqu'à Fajr

Remarque :

Contrairement à une idée faussement répandue, le Timis a en fait, la plage horaire la plus longue puisqu'elle va jusqu'à Fajr.

En fait, c'est son mokhtaar qui est court, environ 15 minutes après le coucher du soleil.

Gué (nuit) : Ichaa

L’horaire de cette prière commence en fait dès que les lueurs rouges qui subsistent après le coucher du soleil ont disparu.

- Mokhtaar : jusqu'à 23 h, minuit environ

- Dororiou : jusqu'à Fajr comme pour le Timis. C'est Gué qui a le mokhtaar le plus long.

Remarques :

Ces horaires sont définies dans un esprit de simplification. Ils le sont « à peu près », car en fait, la Charria a déterminé les plages horaires en fonction du soleil, de la taille, de l'ombre, etc...

Tout musulman qui lira ces feuilles est vivement invité à approfondir cet aspect très important de la prière auprès des savants ou docteurs de la loi islamique.

Mais n'oublie pas mon frère, n'oublie pas non plus toi ma soeur que rien n'a autant d'importance devant Dieu que d'effectuer correctement sa prière à l'heure (c'est à dire en fait dans son mokhtaar et si on est dans un cas de force majeure réelle, la faire au moins dans le Dororiou).

Voir extraits du livre : « Les Grands Péchés » à la fin du texte.

N'oublie pas que Dieu préfère que tu pries à l'heure même si tu es « sale » (par exemple si tu as beaucoup transpiré ou sué etc...) que de prier en étant propre et en sentant les meilleurs parfums (donc après avoir fait la toilette), mais en dehors de l'heure, c'est à dire le Dororiou pour ceux qui ont un « ngant ».

Alors, toi qui es dans des bureaux climatisés, qui as tout ce qu'il faut, qui es beaucoup plus à l'aise que ne l'étaient le Prophète (Paix sur lui) et ses nobles compagnons qui respectaient la prière à l'heure en plein désert, en plein mois de Ramadan, et en pleine guerre, toi qui veux être dans les mêmes étages du Paradis que ces gens-là, pourquoi accumules-tu les prières jusqu'au soir pour les faire précipitamment ?

Toi ma soeur qui t'habille de manière incompatible avec la prière, que diras-tu demain aux anges qui t'interrogeront dans ta tombe : leur diras-tu que tu ne pouvais pas prier parce que ton habillement ne te le permettait pas ?

Mardi 24 Novembre 2009

Cet Article a été lu plus de 7832 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par mbaye mbengue le 06/07/2011 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour les heures de prières dites nouvelles et qui sont loin de l'être , moi, j'ai vu, j'ai entendu, j'ai compris et j'accepte avec yahiiiine parceque je suis convaincu et convaincu que ce que Le Pr. RAWANE a dit n'est qu'un rappel de quelque chose de notoriété publique.Donc loin d'être une innovation...Si les avis sont partagés, moi ce n'est pas mon problème, i don't mind. Quand je suis à la mosquée, je suis avec tout le monde derrière L IMAAME même s'il prie TISBAARE à 15 heures....Et quand je suis chez moi ou seul je pratique les heures de prières telles que présentées au SAINT PROPHET SEYDOUNAA MOUHAMMAD (p s l ).Donc pas de problème.....merci RAWANE YALLA NALEENE BOUUUREBI YALLA FAYE THI BARKE 92 (p s l )

2.Posté par mbaye mbengue le 06/07/2011 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Saangha thi souba bignoooo wazifa, kima déééndéééle mou nguiye wazifa thi kawe, maaachaaallaah. waaayé bignou akséé thi DIAWHARATOULE KAMAALE , ma déééégue mouye yaaha baateyi aka nahassaalé rékk. Ma mougneko mougne manou makoo mougne. ma tapper sama loho thi cuisse bi, mou guéééssouma, ma défeko signe , mon index sur ma bouche looolou mooodi nééééle miiiike.Il a compris et il s'est tu.ET ce qui est sûre, il n' n'est pas le seul.Et ce que j'ai fais incombe en premier lieu aux soit disant dirigeants du wazifa ou gestionnaires de la mosquée.merci

3.Posté par Babacar Dia le 02/05/2012 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dieuredieuf kilifayi fatalignen ndiou importansou djiouli si waxtou yalla na yalla maye deg ak top

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter