Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




SOUVENIR : 40ème Jour du décès de El Hadji Abdoul Aziz Sy : Quarante raisons d'espérer


Cet Article a été lu plus de 6802 fois


Voici un article paru lors des 4Oéme jours de Feu El Hadj Abdoul Aziz Dabakh, un document d'une brûlante actualité dont nous proposons à l'occasion de l'anniversaire du décès du pèlerin de la Paix Moulaye Dabakh. La communauté musulmane a commémoré hier le 40ème jour du rappel à Dieu du vénéré (El Hadji Abdou Sy. Au delà de ce qu'elle a de symbolique, la ferveur qui a marqué l'événement traduit une difficulté essentielle. Des Sénégalais de toutes conditions ont encore du mal à accepter la disparition de cette figure rassurante.



SOUVENIR : 40ème Jour du décès de El Hadji Abdoul Aziz Sy  : Quarante raisons d'espérer
Les 40 jours de solitude qui nous éloigne du douloureux événement sont loin d'être suffisants pour permettre aux cœurs meurtris de se faire une raison, Serigne Mansour Sy, l'actuel Khalif s'emploie, depuis la grande de prêche qu'est le décès de Dabakh, à rassurer chacun en démontrant avec une remarquable sagesse la permanence du legs de El Hadji Malick Sy. Il rappelle que le Saint Homme, aujourd'hui disparu, reste un guide par excellence pour autant que l'on applique son enseignement en considérant Sa vie exemplaire à plus d'un titre, comme une référence.

El Hadji Abdoul Aziz est un modèle, on la déjà dit Il n'est pas mauvais de le répéter en évoquant au besoin des témoignages qui au regard de ce que représentent leurs acteurs constituent le meilleur hommage que l'on puisse lui rendre.


SERIGNE HADY TOURE

SOUVENIR : 40ème Jour du décès de El Hadji Abdoul Aziz Sy  : Quarante raisons d'espérer
Dans cette quête de parole et d'écrits essentiels souvent prémonitoires et toujours empreints d'admiration et de générosité, El Hadj Mokhtar Diop. petit-fils de El Hadj Malick Sy nous a prêté sa mémoire et sa vaste culture. Il nous a apporté sa caution d'homme juste qu'il a patiemment construit par la grâce de Dieu en se posant comme le gardien de la vérité en toute circonstance et en tout lieu.

Ce qu'il dit a la fonce du discours fondateur. "El Hadj Abdoul est, depuis toujours, un modèle de piété, d'érudition, de générosité, de courtoisie, de clémence et d'humilité par la grâce de Dieu. Je n'en veux pour preuve que les multiples témoignages empreints d'admiration d' hommes de Dieu dont il avait forcé l'estime et le respect Parmi ceux-ci, je citerais Serigne Hady Touré, Marne Cheikh Thioro Mbacké, Serigne Mansour Sy".

Les poèmes que Serigne Hady Touré, qui était son maître, lui a consacrés, sont à cet égard révélateurs. Dans un style remarquable, il met en exergue l'attachement à la Charia et à la Tradition prophétique de son élève El Hadj Abdoul Aziz Sy dont, il le dit lui-même, la vaste culture étonna très vite ses contemporains en général, et le cercle réstreint des soufis en particulier

TÉMOIGNAGE DE MAME CHEIKH THIORO MBACKÉ

SOUVENIR : 40ème Jour du décès de El Hadji Abdoul Aziz Sy  : Quarante raisons d'espérer
Autre témoignage qui en dit long sur la Stature que Dieu a conférée à El Hadj Abdou, celui de Marne Cheikh Thioro Mbacké, fils de Marne Mor Anta Saly. «Ce frère de Cheikh Ahmadou Bamba rendit visite à El Hadj Abdoul Aziz qui séjournait à Diourbel sous le khalifat de Serigne Babacar Sy .Serigne Abdou lui présenta alors ses excuses en l'assurant qu'il se serait déplacé pour aller le voir s'il avait su qu'il était présent dans la ville le lendemain, Mame Cheikh Thioro Mbacké revint il trouva El Hadji Abdou qui s'apprêtait à aller lui rendre visite et lui offrit une valise contenant cinq boubous de grande valeur avant de faire la déclaration suivante : "nous ressortissants de Diourbel, nous avons aujourd'hui un hôte de marque.

Ses vertus font de lui l'exemple des fils de Cheikh qui cristalliseront demain les espoirs des gens. Voici le fils du Lion. On peut encore le caresser parce qu'il est jeune mais par la grâce de Dieu, il atteindra un jour une vitesse insoutenable pour quiconque. Je prie pour qu'il vive beaucoup plus longtemps que son père qui a été rappelé à Dieu dans sa 66ème année Je prie afin Dieu lui permette d'accomplir de nombreux bienfaits".

L'HOMME DE CONFIANCE DE SERIGNE BABACAR

SOUVENIR : 40ème Jour du décès de El Hadji Abdoul Aziz Sy  : Quarante raisons d'espérer
Avant d'en arrivé à Serigne Mansour Sy qui a annoncé le khalifat un an avant le rappel à Dieu de leur frère serigne Babacar Sy, El Hadji Mokhtar Diop a évoqué un épisode qui en dit long sur l'humilité et l'éducation de El Hadji Abdoul Aziz Sy. "Envoyé à Saint-Louis pour déférer à une convocation du gouverneur, par le Khalife Serigne Babacar Sy qui était malade. El Abdoul Aziz Sy refusa de prendre les 30 000 francs que le commandant de cercle de Tivaouane voulait lui donner pour couvrir ses frais de de voyage.

A Saint-louis, il donna une grande leçon d'humilité à l'assistance en se levant pour céder sa place à Serigne Fallou qui déclina l'offre. El Hadj Abdou insistait en ces termes : "nous partageons deux choses : le même Sang coule dans nos veines et nous somme tous les deux musulmans. Il s'y ajoute que tu es mon aîné". Force à cet élan de générosité, Moro Sourang qui était présent, est aller chercher des bancs et des chaises dans le palais du gouverneur. A l'époque, Serigne Mahamadou Moustapha Mbacké était à la tête de la communauté mouride".

Serigne Babacar avait également beaucoup d'éstime pour El Hadji Abou. En.ttémoigne cette recommandation qu'il fit après le retour de son envoyé, El Hadji Abdou, à Saint-louis : "quand tu cherche un envoyé, choisi un homme qui a le sens de l'honneur et qui le prouve par des actes. Une telle personne, on ne l'achète pas. Elle est clairvoyante et ses actions revêtent le sceau de l'excellence".

Le testament de Serigne Abdou.

SOUVENIR : 40ème Jour du décès de El Hadji Abdoul Aziz Sy  : Quarante raisons d'espérer
En1 957, El H,adji Abdoul Aziz Sy devint Khalife général des Tidianes Il succède à son frère Serigne Babacar Sy. Cette succession avait été annoncée dans un écrit programmatique et prémonitoire par Serigne Mansour Sy, nous apprend El Hadji
Mokhtar Diop. "Le 25 mars 1956, en l'absence de El Hadji Abdoul Aziz Sy qui s'était rendu à Nouadhibou, en Mauritanie en compagnie de Cheikh Ahmed Tidiane. un petit-fifs de Cheikh Ahmed Tldiane Chérif fondateur de la Tarikha tidiane. Son grand frère Serigne Mansour Sy écrit ces mots : Abdoul Aziz en attendant ton retour, communiquons par le canal de nos coeurs, tout ce qui entre par l'oreille ressort. Je veux dire que tu as désormais la charge du Khilafa. Tu vivra avec deux grands groupes : ceux qui seront avec toi et ceux. qui te tourneront le dos. Sois un missionnaire. sois un conciliateur ; sois clément, sois généreux avec tes ennemis, ne verse pas dans la vengeance.

Privilège la soumission à Dieu. concerte toi avec des gens vertueux. si tu suis ces recommandations, tu atteindras tes objectifs car tu auras le soutien de Dieu".

Le 25 Mars 1957, Serigne Babacar Sy est rappelé à Dieu, Serigne Mansour Sy qui doit lui succéder, garde le lit et demande aux talibés qui viennent présenter leurs condoléances ou qui souhaitent prendre le Wird de s'adresser à son frère Abdoul Aziz Sy. Le vendredi, 29 mars, il dit à ce dernier ce qui suis : "Abdou, le drapeau de l'Islam ne doit pas tomber à terre, Babacar qui tenait la procuration est rappelé à Dieu, moi je ne peux pas, compte tenu de mon état de santé. Va diriger la prière. Le même jour, Serigne Mansour est rappelé à Dieu. Le 4 mai 1957, une rencontre se tint à la Daara. Serigne youssoufa Diop et Serigne Lamine Dramé était les plus âgés dans l'assistance.

Le premier qui est le père de El Hadji Makhtar Diop, fit la déclaration suivante : "nous étions déjà avec El Hadji Malick Sy quand El Hadji Abdoul Aziz Sy est venu au monde. Si Dieu lui prête son concours, il fera tout ce que l'on attend de lui, mais seuls ceux qui sont bénis de Dieu suivrons ses recommandations".

Boubacar SECK
LE MATIN
VENDREDI 24 OCTOBRE 1997
sOURCE / http://membres.multimania.fr/tivaouane

A SUIVRE La mystique du chiffre 40

Asfiyahi.org
Mercredi 12 Septembre 2012

Cet Article a été lu plus de 6802 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par DIOP le 15/09/2010 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MashAllah. Très bel hommage pour cet Homme de Dieu. Qu'Allah lui accorde sa clémence, sa miséricorde, qu'Il soit Satisfait de lui, et qu'Il nous fasse suivre ses recommandations bijaahi Nabil Moustapha psl.
Merci Asfiyahi et bonne continuation.

2.Posté par sope dabakh le 16/10/2010 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE BERGER S'EN EST ALLE LE PUI ETEINT ET LE TROUPEAU EGARE MAME BOYE WETAL SENEGAL YALNA YALLA DOLLI LEER TE TASS NIOU CI SA BARKE AMIN

3.Posté par Seck IBRAHIMA le 13/09/2012 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAME DABAKH
'' Ku am lii nga am mba mu kham lii nga kham du man lii nga man ndakh du doonuk mayyam
su fekkon Serigne si da nio doon wurusse da maye wakh ni momla fi guiss muy ngalam ...
lu way kat yi way way da niuye tayyi bayyi ndakh guisse na niu ni wayyi dabul khaji mayyi ''
serigne hady toure .
Senegal ak nieupe sop naniula waye ndiarigne nekkul ci sop ko toppul te koye topa da ngay diaar fa mu diaar Mame weetal nga niu waye demoo ndakh ya ngui suniuye biiri khol

Na yallla yok yermandeem ak ngermandem yok say leer amiin te yalla bula thiat djiitu.
Mbakh daala dul weessou bakh waye kon nga dialleu bakh yalna yalla defalla mbakh amiin .

ibrahima seck sop dabakh

4.Posté par Khady SECK le 13/09/2012 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
khadyseck
Machallah sougnou Mame yalana Yala yokk léram ta tassgnou si barkéme.Amine

5.Posté par fama ba le 14/09/2012 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oooooooooooooooh mame fa gua nék yalna gueunal fi té yalla yok saye yermadé mais yankouyoula ya gui sougnou birgol


6.Posté par Abass COULIBALY le 14/09/2012 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dabakh Malick, Maam sunu,
Yaa sallowoon jëf you sèll ni wourouss
Ba tax tey, fu sa kaddù jibbéé xol yépp tooy,
Nammeel dugussi, aand ak wéetaay
Nuy dellu di jooy ak sànt Yallah sunu Boroom,
Di julli sunu sàng Mouhamad rassoulillahi,
Ndax Mu yéesal ak njëgalam ci sunu way dàwlu
xaaré léen Jannatul Firdaws ci barké sàng sunu Maam
Abdou Aziz SY DABAKH!
Amiin, Wa kullu Amiin antum bi Xaïry!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :