contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh comme référence aux jeunes musulmans


Cet Article a été lu plus de 3266 fois


Les rideaux sont tombés hier sur la 18e édition du concours sous-régional de récital du Coran. Une manifestation religieuse tenue dans la cité du rail sous l’égide de l’Union de la jeunesse musulmane du Sénégal, en partenariat avec l’Association mondiale de l’appel islamique, une Ong islamique basée en Libye. Cette 18e édition, placée sous le parrainage du quatrième khalife de Tivaouane, Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh, a réuni pendant trois jours, du vendredi au dimanche, cinquante concurrents venus du Mali, de la Gambie, de la Guinée Conakry, de la Mauritanie, de la Guinée Bissau et de plusieurs localités du Sénégal. Aussi la cérémonie de remise de prix tenue dans la salle du stadium Lat Dior de Thiès sera-t-elle marquée par la présence de Serigne Maodo Malick Sy, fils aîné du parrain, mais aussi de représentants de toutes les familles religieuses du pays.



Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh comme référence aux jeunes musulmans
L’occasion sera pour Serigne Maodo de revenir sur la vie de son regretté père. Une vie faite de piété, d’amour du prochain et de dévotion toujours au service de la paix et de la stabilité sociale. Un modèle, pour ne pas dire une référence pour la jeunesse musulmane du Sénégal. Laquelle jeunesse, regroupée au sein de l’Ujms conduite par son président Ameth Saloum Dieng, travaille autour de la philosophie qui veut que ‘le rôle du jeune musulman est de construire un monde de paix et non de terreur’. Une philosophie en parfaite adéquation avec la vie et l’œuvre du parrain.

La cérémonie de remise de prix aux lauréats sera aussi l’occasion pour le ministre chargé des Affaires religieuses qui présidait la rencontre, de lever un coin du voile sur son ministère. Interpellé sur ses priorités et sur ce qui devrait changer sur la question de l’observation du croissant lunaire afin de pouvoir se retrouver sur les mêmes dates, Mamadou Bamba Ndiaye se voudra clair.

‘ Ce n’est pas une question simple. Car les Sénégalais ont quelquefois tendance à dramatiser des questions pas dramatiques’. A titre d’exemple, il fera savoir que les mêmes problèmes se posent au Maroc, un pays musulman où il a vécu pendant sept ans. Mais selon lui, la question n’est pas dramatisée comme c’est le cas au Sénégal. Toutefois fera-t-il savoir que sa mission consiste à travailler à l’unification des communautés musulmanes. Etant entendu, poursuit-il, que la constitution du pays stipule clairement que les communautés religieuses se gèrent de manière autonome. Pour dire que même si l’Etat met en place un ministère chargé des Affaires religieuses, ce ministère ne va pas servir de tutelle aux communautés ou encore essayer de s’immiscer dans la gestion desdites communautés. ‘Nous allons simplement servir d’interface et quelques fois de facilitateurs pour que des contacts puissent être noués entre les différentes communautés. Nous allons également servir de soutien pour les multiples initiatives qu’elles peuvent entreprendre’. C’est dans ce cadre poursuit-il, qu’ils ont eu récemment à initier la conférence des oulémas d’Afrique qui a permis de mettre en place une coordination africaine des oulémas.

Sidy DIENG
Walfadjri

Asfiyahi.Org
Lundi 23 Août 2010

Cet Article a été lu plus de 3266 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par haby le 24/08/2010 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'aimerai bien faire connaissance avec beaucoup de talibé cheikh et d'aures musulmans

2.Posté par konare Babacar le 25/08/2010 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gloire a serigne Abdou.

que Dieu nous guide sur les pas de cet erudit de l´islam.

3.Posté par badou gueye at tidjany le 05/10/2010 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dabakh dal yanako yalla faye kou melni mome djafena danadk thieno seydi nourou dane wakh nane yawmal khiyam bougnou tewe mame abdou mogni tardel nakh dina beug gnep douguou adjana ne yalla douka ndaguou

4.Posté par moustapha thioye le 10/11/2010 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ndeye san kharitou jeunesbi mame abdou brom deugg gui yalna ngou yalla tas ci barkem

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :