contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Sokhna Oumou Kalsoum Sy Bint Serigne Babacar Sy raconte ... Comment Cheikhal Khalifa a vècu à la Rue Thiérs le bombardement de Dakar


Cet Article a été lu plus de 4970 fois




"Lors du célèbre bombardement de Dakar, le 23 septembre 1940, J’ai tout vu de mes propres yeux. Le conflit a éclaté à cause de deux camps qui s’opposaient pendant l’occupation : ceux qui étaient pour la France libre, et ceux qui sont restés fidèles au gouvernement du maréchal Philippe Pétain, celui-là même qui a signé la capitulation de la France face à l’Allemagne nazie de Adolf Hitler. Tout ce qui intéressait le Général De Gaulle, c’était, comme il l’a dit lui-même, de rallier à sa cause les colonies d’Afrique pour mener la contre-offensive. Or, le gouverneur général de Dakar, Pierre-François Boisson est resté fidèle au gouvernement de Vichy. Malgré tout, De gaulle a tenté le coup et a cherché à débarquer.

Le Gouverneur Général de l'A.O.F, Pierre Boisson dépêcha à Serigne Babacar SY qui se trouvait à Rufisque une voiture et escorte avec l'ordre d'évacuer le Vénéré khalife à Tivaouane pour sa sécurité.

Informé des ordres du Gouverneur, Cheykhal khalifah trouvé entrain de faire ses ablutions les répondit en ces termes:

"DOUMA DJIITÉ NITE GNI SI YALLA, DILÉNE DJITÉ SI KHEUL YII" "JE NE GUIDERAIS JAMAIS LES GENS DANS LES MOSQUÉES, POUR LES GUIDER AUSSI DANS LA FUITE".

Il rejoignit sa maison de Dakar Plateau au 99 Rue Thièrs (devenue Rue El Hadj Amadou Assane Ndoye), et c'est avec sa famille qu'il vécut ces événements. Pendant des jours, nous étions bloqués dans la maison Personne ne pouvait entrer ni sortir. C’était le désordre total. Des obus tombait du toit de la maison et jamais aucune d'elle n'éclata. De Gaulle, faute d’avoir pu prendre Dakar, était obligé de rebrousser chemin en se repliant sur Brazzaville..."

Réhabilité par le Calife Général des Tidianes Serigne Mansour Sy "Boroom Daaraji", cette maison est visitée par des centaines de talibés qui y viennent pour se ressourcer.

Ce Patrimoine historique de Tivaouane avec comme principaux recteurs: Serigne Ahmadou Ly, Serigne Makhtar Babou, Serigne Diéye,...façonna une bonne partie de la crème de l'élite intellectuel et spirituel du Sénégal. D'ailleurs, nombreux sont les dignitaires, cadres, etc..., qui, s'enorgueillissent d'avoir appris les rudiments du Saint-Coran dans ce temple du Savoir.

Situé au coeur du Plateau à 100 mètres de la Zawiya Seydi Elhadj Malick Sy au numéro mystique 99, "Rue Thiers" est toujours cité par la Famille de Maodo dans leurs causeries lors des Gamous, du fait de souvenirs vécus avec le vénéré khalife.

UNE PHOTO DE SERIGNE BABACAR SY PRISE DANS SON SALON DE LA RUE THIÉRS

Sokhna Oumou Kalsom Bint Serigne Babacar SY (rta) raconte que lors de la prise de cette photo dans sa Résidence de Dakar Plateau au 99 Rue Thièrs (devenue Rue El Hadj Amadou Assane Ndoye), Serigne Babacar Sy avait un abcès (Taap en Wolof) sur son bras droit. Ne voulant pas décommander le photographe, un maure, ami de la famille, il oublia sa douleur et dissimula sa plaie sous son manteau, rien que pour honorer sa séance photo. Apres s'être photographié, il sortit sur la véranda pour prier pour des fidèles , c'est à ce moment qu'un féru disciple , voulant lui serrer la main , s'agrippa sur son bras , et sans faire exprès, creva l'abcès. Serigne Babacar, raconte toujours sa fille Sokhna Oumou Kalsom, de par son éducation et son calme légendaire ne montra aucun signe de douleur à cet instant là. Il raconta cet incident à sa fille Sokhna Oumou , qu'après s'être retiré dans sa chambre. Quel bel exemple de fidélité et de retenue!

Aujourd'hui, Serigne Ahmed Sy Ababacar en est "le Gardien du Temple

Digne fils de Serigne Babacar SY et de Sokhna Rokhaya NDOYE , Serigne Ahmet SY est le frère utérin de Serigne Habib SY (1930_1976).

Son sourire ineffaçable rappelle à bien des égards Feu son Père , l’Homme au bonnet carré. Serigne Ahmet SY est aussi un homme d’ouverture d'un abord facile qui suscite l’admiration de tous ceux qui ont eu la chance de le connaître . Il a acquis des connaissances dans des domaines aussi divers que , la Théologie, le droit , la grammaire Arabe et la doctrine Tidiane. Sage parmi les sages, discret et effacé, Serigne Ahmed Sy a effectué comme son Homonyme Serigne Ahmed Sy Malick le service militaire. Parrains de nombreux Dahiras de Dakar et dans les régions, Papa Sidy Ahmed comme l'appelle ses nombreux fidèles est le poumon de la Famille Elhadj Malick Sy. De par son sens de l'éducation spirituelle, de nombreux jeunes de Dakar-Plateau ont appris et pris le Wird Tidiane.

Aujourd'hui, le "Daara Al Quran" rallumé du cendre des anciens par Seydi Ababacar Sy Ndiaye ibn Sokhna Khady SY (fille cadette de Serigne Babacar SY), Responsable du Dahira Asfiyahi et coordonnateur des dahiras des jeunes tidianes de Dakar-Plateau accueille une centaines de pensionnaires, sous la direction de Serigne Mor Binta Sy Mbeur.


Asfiyahi.Org
Mercredi 25 Mars 2015

Cet Article a été lu plus de 4970 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :