contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



TERMES DE REFERENCES DU SYMPOSIUM DU MAOULOUD , EDITION 2013 , Samedi 12 Janvier au King Fahd Palace

CELLULE ZAWIYA TIJANIYA – COSKAS – ASFIYAHI – FONDATION SEYDI DJAMIL


Cet Article a été lu plus de 1229 fois


Sous l’autorité du khalife Général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane SY, Sous la supervision du Comité d’Organisation du Maouloud . La Cellule Zawiya Tijaniyya en collaboration avec les principales structures de la Hadara , organise le samedi 12 janvier 2013 au King Fahd Palace à partir de 09 heures 00 un symposium sur le thème : « Islam et défis contemporains : Renouveau, réforme ou révolution ? » DEFIS DU SAVOIR – DEFIS DE LA GOUVERNANCE – DEFIS DE LA CITOYENNETE



TERMES DE REFERENCES DU SYMPOSIUM DU MAOULOUD , EDITION 2013 , Samedi 12 Janvier au King Fahd Palace
CONTEXTE INTERNATIONAL, AFRICAIN ET SENEGALAIS : Les faits saillants :

• L’avènement du Printemps arabe dans les pays du Maghreb et du Machrek,
• les crises identitaires des minorités musulmanes vivant en Occident,
• la montée du radicalisme dans le monde qui n’épargne plus l’Afrique avec l’avènement des mouvements salafistes au Mali,
• l’émergence d’une nouvelle conscience citoyenne au Sénégal mise en exergue par des Assises nationales et ayant connu son paroxysme avec les événements du 23 juin

Autant de bouleversements qui ont marqué le Monde musulman y compris le Sénégal.
Le Symposium du Maouloud initié par le Comité d’organisation du Maouloud de Tivaouane sous l’égide Cheikh Abdoul Aziz SY Al Amine, est l’occasion de poser le débat sur les mutations du monde musulman sous l’angle d’un courant de Renouveau, ou plutôt d’une vague de Réformes ou bien, des prémisses d’une Révolution au sens d’un bouleversement des modes de pensées et des pratiques.

Quelle a été ou devrait être la place de l’Islam dans ces mutations qui traversent les sociétés musulmanes ? Pour répondre à ces interrogations la Cellule d’Initiatives Zawiya Tijaniya entend décliner lors du Maouloud 2013, la thématique générale annoncée ci-haut. Elle sera indexée en trois sous-thèmes, abordant chacun, de manière transversale les défis contemporains qui interpellent l’Islam et les musulmans ; à savoir :

1. Les défis du Savoir : l’occasion sera donnée de

a. Revisiter les exigences et contours du savoir en terre d’Islam, de revenir sur son rôle dans les besoins et demande naturels de progrès de l’homme et des sociétés. L’accent sera mis enfin sur le renouveau qu’il incombe de lui imprimer dans le contexte de « la société des savoirs et des connaissances partagées » sanctionnée par le processus du «Sommet Mondial pour la Société de l’Information» (SMSI) de Tunis en 2006;

b. Décrypter les contributions scientifiques des « Ouléma » de la Tarikha Tijaan et particulièrement celles contenues dans l’œuvre de Seydi El Hadj Malick Sy. Sa bibliographie, ses enseignements et ses pratiques seront interrogées en tant qu’intellectuel rénovateur qui a marqué son époque. Comment nous inspirer de son message afin de nous projeter dans le futur, face aux défis multiples que nous imposent les progrès des sciences et des techniques, l’impact des technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans nos vécus sociaux et spirituels, les contraintes de l’éducation des masses et les exigences de Renouveau de la pensée islamique, etc.

2. Les défis de la citoyenneté : Il a été constaté que les récentes mutations intervenues dans le monde musulman, que ce soit dans le monde arabe ou au Sénégal, n’ont pas été le fait de leaders porteurs de projets islamiques, mais plutôt de mouvements à vocation citoyenne. Au Sénégal, les effets concomitants d’un rendez-vous électoral majeur à l’orée de 2012 et d’un contexte international favorable à ce que certains appellent le grand retour du citoyen-acteur se sont fait sentir d’une manière peu coutumière de nos traditions politiques en ouvrant par exemple la voie à une violence jusque là inconnue.

Etonnamment, dans le contexte d’un Sénégal pré-électoral bouillonnant, dans un pays où le poids et l’impact de l’islam devraient être une pertinente clé de lecture des dynamismes sociaux, la « révolution » vint de la société civile, des milieux culturels jusqu’ici inattendus sur ce terrain souvent dominé par les interactions entre le « marabout » et le « prince ». Pour beaucoup, à l’instar de ce qui s’est dessiné dans le Maghreb, le facteur islamique n’a pas eu d’emprise et n’a pas été déterminant dans ce mouvement « citoyen ». Pour d’autres, en revanche, le frétillement de l’Islam citoyen noté dans l’irruption des candidats à background religieux, est un phénomène à ne pas négliger.

3. Les défis de la gouvernance politique et économique : Dans le contexte d’une mondialisation économique qui semble quelques fois reléguer l’humain au second plan, interroger les enseignements islamiques et (ou confrériques ?), pour appréhender leur actualité constitue une urgence. Un tel message garde toute son actualité. Au moment où l’on déplore, tous azimuts, une crise profonde des valeurs et un déficit d’éthique aussi bien chez les gouvernés que les gouvernants et où au rêve d’une « cité vertueuse » (Al-Madîna al-Fâdila) dont parlait, déjà Al-Farâbî (m. 950) semble se substituer le cauchemar de l’autoritarisme et du déni de justice, le modèle prophétique tel que décrit par Cheikh El Hadji Malick Sy est à la fois un viatique et un recours. N’est-ce pas à cette source de valeurs qu’il conviendrait de revenir d’autant plus qu’il offre la garantie d’une pureté éternelle : Matâ mâ dâna Bahrouki, min koudourin fa saafin salsaloun bahroul amîni (Nûniyya) ? Ce sera aussi l’occasion de se ressourcer à travers d’autres modèles provenant de l’islam et de son histoire à travers l’articulation de ses enseignements aux demandes des populations et exigences des sociétés africaines tels que la charte de gouvernance des Almamy du Fouta afin qu’elle soit pour les gouvernants actuels une source d’inspiration.

Nous croyons que ce message doit être revivifié et vulgarisé dans toutes ses dimensions. Egalement seront élaborés, au cours de ce symposium les éléments de défense de l’Islam contre aussi bien les préjugés des islamophobes et autres détracteurs que les excès des extrémistes qui contribuent à le dénaturer en usant de la violence et du terrorisme

Au moment où la conscience citoyenne demeure une préoccupation majeure de nos sociétés contemporaines et où la crise des valeurs est à la source des tensions sociales consécutives aux légitimes revendications pour une société plus juste et plus équitable, il est urgent de revisiter ce modèle inspirant et plein d’humanisme. C’est pour éclairer les orientations dynamiques de ce projet que la cellule propose le thème du symposium du Maouloud 2013. Elle se propose d’interroger tous ces aspects de l’Islam aussi bien dans l’histoire de sa pensée que dans les modalités de son application en société à travers l’examen de la vie prophétique et du message Muhammadien. Il fera appel à l’engagement de chefs religieux de toutes confréries, de chercheurs sénégalais et étrangers, des acteurs politiques, de la société civile et des intellectuels de différents horizons.

FORMAT du SYMPOSIUM

• Cérémonie d’ouverture avec des Allocutions par les Autorités religieuses et administratives
• Une communication inaugurale traitant du thème général
• Plusieurs conférences suivies de débats pour chaque sous thème

Le Comité d'Organisation
Lundi 7 Janvier 2013

Cet Article a été lu plus de 1229 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par sopey Mame khalifa le 07/01/2013 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à toutes et à tous je félicite au préalable les membres du comité d'organisation et prie pour une longue vie au nouveau Khalife général des tidianes Serigne Cheikh Ahmet tidiane Almahtoum .C'est une bonne occasion pour nous montrer à la face du monde surtout à nos détracteurs que nous sommes unis. Par la même occasion je demande à tous les tidianes plus particulièrement nous jeunes de remplir la salle. Merci.

2.Posté par Alioune NDIAYE le 07/01/2013 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers lecteurs, chers cooreligionnaires, mes chers freres tidianes , membres de la KHADARA

VOICI DANS UNE NOUVELLLE ANNEE 2013 QUI S'OUVRE AVEC LA COMMEMORATION DU PROPHETE MOUHAMED PSL QUI SERA CELEBRE DANS LA PLUS GRANDE FERVEUR A TIVAOUANE ET DANS LES COINS DE RALLIEMENT DE FIDELES MUSULMANS .

J'EXHORTE ET RECOMMANDE AUX FIDELES TALIBES TIDIANES DE SE RAPPELER DU SACERDOCE ET DE LA DROITURE QUE RECOMMANDENT LA TARIKHA POUR UNE CELEGRATION SANS COMMUNE MESURE POUR ASSURER UNE REUSSITE ECLATANTE A CE GOUMA PREMIER DU GENRE DE L'ACTUELN KHALIF GENERAL DES TIDIANES SERIGNE CHEIKH AHMED TIDIANE SY AL MAKTOUM. CAR IL LE MERITE POUR SON PARCOUR EXEMPLAIRE ET SA CONNAISSANCE LIVRESQUE INCOMMENSURABLE MAIS AVEC LA DETERMINATION DE SON FILS SERIGNE MOUSTAPHA SY ET LA DAHIRA MOUSTARCHIDINA WAL MOUSTARCHIDAZTY . MERCI BONNE COMPREHENSIN DE NOTRE MISSION.

3.Posté par amy faye le 07/01/2013 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ASSALAMOU ALEIKOUM FRERES ET SOEURS MUSULMANS.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013 A TOUS ET PRIONS ALLAH SWT DE NOUS DONNER SANTE ET LONGUE VIE BA NIOU MANA FEKE AK TAL GOUDIG SANGOU SANGUE YI SEYDINA MOUHAMMAD ALEIHI SALAM, SARGALKO, DELO KO NDIOUKEUL TE NIANAL KO BOROMBI SWT YOK LERAM TE TASS NIOU THI BARKEM NDAKH LEP MOME LA. YALNA YALLAH MOTALI TE YOMBALNIOU PREPARATIFS AK KHEWEULYI BA NIEUPE MANA GAMOUDJ TIVAOUNE WALA FOUMOU MANADONE THI ADOUNABI THI DIAMME THI BARKE MAME CHEIKH AHMAD TIDIANE CHERIF, AK MAME CHEIKH OUMAR FOUTIYOU
AK MAME MAODO MALICK SY YALNA NIOU LENE YALLAH SWT FAYAL. LEP NIOMLA.
YALNA YALLAH MOTALI LEP THI BARKE SANGUE BOU TEDE BI. AMINE.

4.Posté par mansour top le 08/01/2013 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vs faites un excellen travail mais la vulgarisation reste trés peu il fau penser à une radio national jai fai mm la suggestion au président du comité dorganisation du COSKAS il est tant loeuvre de MAODO soit vulgariser partout a travers le sénégal bien que MAODO ne laisse personne indifférent mais surtout pour l'orientation de la nouvelle génération. Toutes mes remerciement pour les nobles initiatives que vs prenez merci cordialement[qt[

5.Posté par sopey Mame khalifa le 08/01/2013 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RETROUVER TOUTE L'ACTUALITE DE LA TIDJANIA SUR LA RADIO ALBAYANE FM 90.5 SIEGE THIAROYE AZUR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :