Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




TOUT SUR LA NÉGLIGENCE DES CINQ (5) PRIÈRES " Saguané Djouli "


Cet Article a été lu plus de 6532 fois


« Celui qui cumule deux prières (dont une en dehors de son heure) sans une excuse valable aura commis un péché capital » et celui qui ne prie pas régulièrement alors ?



TOUT SUR LA NÉGLIGENCE DES CINQ (5)  PRIÈRES " Saguané Djouli "
Dieu l'Exalté a dit : (Leurs successeurs après eux délaissèrent la prière pour s'abandonner à leurs penchants. Un triste destin leur est réservé * Exception sera faite pour ceux qui, repentants feront actes de croyance et du bien...) Coran XIX, 59, 60.

Ibn Abbas - que Dieu l'agrée - a interprété ce verset en disant : « Négliger la prière ne signifie pas la délaisser totalement, mais la retarder de l’heures fixée ». Said Ben Al-Moussaiab a donné un exemple : « Il s'agit d'un homme qui tarde à faire la prière du midi jusqu'à ce que le temps de la prière de l'Asr arrive et ainsi de suite en sorte que chaque prière ne soit pas accomplie avant l'arrivée de la suivante. Par conséquent, celui qui agit et meurt en retardant toujours la prière, sans se repentir, Dieu le précipitera dans « Ghai », qui est une vallée de la Géhenne dont le fond est très profond, et dont la saveur est très pourrie ».

Dieu l'Exalté a dit aussi dans un autre verset : (Malheur aux croyants * qui négligent de faire la prière) Coran CVII, 4,5. Sa'd Ben Waqqass a demandé au Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix sur les sens de ce verset, il lui répondit : « C'est le fait de retarder la prière de l'heure fixée ». Il les a nommés des fidèles ou croyants, mais parce qu'ils négligent la prière en la retardant, il leur a promis le « Wail », qui est un châtiment douloureux, ou suivant d'autres exégètes, c'est une vallée de la Géhenne qui, si on y faisait passer les montagnes de ce bas monde, elles auraient été fondues. Il est aussi le séjour de ceux qui négligent la prière en la retardant, à moins qu'il ne se repentent, retournent à Dieu et regrettent cette négligence ».

Dieu l'Exalté a dit aussi :(ô vous les croyants ! que le souci de vos richesses et de vos enfants ne vous distrait pas du souvenir de Dieu. Ceux qui agissent ainsi sont les perdants) Coran I.XIII. 9.

En interprétant ce verset, les théologiens ont dit : « Le souvenir de Dieu signifie les cinq prières. Celui qui s'occupe de ses richesses dans les opérations de la vente et de l'achat, de ses ressources pour vivre, de ses enfants et de sa femme, en retardant la prière de son heure fixée, sera un perdant ». Ainsi le Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « La première chose dont l'homme aura à rendre compte, au jour de la résurrection, sera la prière. S'il l'avait accomplie à la perfection, il sera un bienheureux ; mais s'il l'avait manquée ou négligée, il sera un perdant et un malheureux » .

Dieu l'Exalté a dit en parlant des réprouvés :(Qu'est-ce qui vous a conduit dans le feu ardent ils répondront : « Parce que nous n'avons pas prié nous n'avons pas secouru le pauvre nous avons pactisé avec les méchants nous avons nié le jour de la résurrection jusqu'au moment où nous nous sommes trouvés devant l'évidence ». Aucune intercession ne leur servira) Coran LXXIV, 42, 48.

Le Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit :Ce qui nous distingue des impies c'est le pacte que nous avons conclu (avec Dieu) d'accomplir la prière ! Celui qui la néglige serait incrédule.

- Rien ne sépare l'homme de l'incroyance plus que la négligence de la prière.
- Celui qui aura manqué la prière de l'Asr (à son heure fixe), son oeuvre sera vaine.
- Celui qui néglige la prière exprès, ne jouira plus de la protection de Dieu.
- J'ai reçu l'ordre de combattre les hommes jusqu'à ce qu'ils témoignent qu'il n'y a d'autre divinité que Dieu, qu'ils acceptent de faire la prière et de verser la zakat. S'ils font tout cela, ils préservent leur vie et leurs biens sauf dans le cas où ils sont coupables, et Dieu réglera leurs comptes.

Omar - que Dieu l'agrée - a dit : « Celui qui délaisse la prière ne jouira plus des privilèges de l'Islam ».
Commentant le dernier hadith susmentionné, les théologiens ont dit : « Celui qui délaisse la prière aura pour compagnons dans l’au-delà :

- Coré (Qhaaroun)
- Pharaon
- Haman
- Oubaï Ben Kalaf

Car n'ayant eu pour principal souci que ses biens, ses propriétés, sa situation et son commerce ».
Ce lui qui ne s'occupe que de ses richesses sera avec Coré ; celui qui ne s'occupe que de ses propriétés sera avec Pharaon ; celui qui ne s'occupe que de sa situation sera avec Haman ; et celui qui ne s'occupe que de son commerce sera avec Oubaï Ben Kalaf le grand commerçant impie à la Mecque.

Moua'z Ben Jabal - que Dieu l'agrée - a rapporté que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit « Celui qui néglige une prière prescrite, exprès, ne jouira plus de la protection de Dieu, à lui l'Omnipotence et la Majesté ».

D'après Al-Baihaki, Omar Ben A-Khattab - que Dieu l'agrée - a raconté : « Un homme vint trouver le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - et lui dit : « ô Messager de Dieu ! lesquelles des oeuvres dans l'islam sont préférés de Dieu ? C'est d'accomplir la prière à son heure fixe, lui répondit - il, car celui qui la délaisse n'a plus de foi, et la prière est la base de la religion ».
Quand Omar fut poignardé, on l'informa : « C'est l'heure de la prière ô prince des croyants ! ». Puis il fit la prière alors que sa blessure saignait et dit :

« N'est plus considéré comme musulman celui qui néglige la prière ».
Abdullah Ben Chaqiq « At-Taa-bi-i » rapporte que les compagnons du Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - considéraient comme un acte d'incroyance, la négligence de la prière.

Les Taa-bi-ites sont les gens qui n'ont pas vu le Prophète (Sallal laahou aleyhi wa sallam) mais étaient les contemporains de ses compagnons auprès de qui ils ont recueilli les hadiths.

On interrogea Ali - que Dieu l'agrée - au sujet d'une femme qui ne priait pas. Il répondit « Quiconque ne prie pas, est un incroyant ».

Ibn Mass'oud a dit : « Quiconque ne prie pas, n'a plus de foi ».
Ibn Abbas a dit : « Celui qui délaisse une seule prière exprès, rencontrera Dieu irrité contre lui ».
Le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Lorsqu'un homme, ayant délaissé sa prière, rencontrera Dieu, Dieu ne se souciera plus de ses bonnes actions tant qu'il a négligé sa prière ».

Ibn Hazm a dit : « Aucun péché n'est plus grave, après le polythéisme, que le fait de retarder la prière de son temps déterminé ainsi que le meurtre d'un croyant sans une raison légale ».Ibrahim An-Nakh'ai a dit : « Quiconque ayant négligé sa prière, commettra un acte d'incroyance ». Ainsi c'était l'avis de Ayoub As-Sikhtiani.

Aoun Ben Abdullah a dit : « Lorsqu'un homme sera enterré, la première chose dont il devra rendre compte est la prière. Si elle a été acceptée, on passera à ses oeuvres, sinon on ne tiendra compte d'aucune d'elles ».

Le Prophète - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Lorsqu'un homme fait sa prière à son heure fixe, cette prière monte au ciel pleine de lumière jusqu'à ce qu'elle arrive auprès du Trône et demande à Dieu de pardonner à son auteur jusqu'au jour de la résurrection en disant à cet homme « Que Dieu te garde comme tu m'as accomplie ». Mais si l'homme fait sa prière hors de son heure fixe, cette prière monte au ciel entourée d'une obscurité, et arrivant au ciel, elle sera enveloppée comme on enroule un vêtement râpé et la lui flanquera au visage. Elle lui dira : « Que Dieu t'égare comme tu m'as délaissée ».
Abdulla Ben Al'As a rapporté que le Messager de Dieu - Que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix - a dit : « Il y a trois hommes dont Dieu n'accepte guère les prières :

- un homme qui dirige la prière alors que les fidèles le méprisent,
- un homme qui garde un esclave après l'avoir affranchi,
- un homme qui manque à sa prière.

« Celui qui cumule deux prières (dont une en dehors de son heure) sans une excuse valable aura commis un péché capital ».Nous demandons à Dieu la réussite et l'aide, car il est le Généreux par excellence et le plus Miséricordieux.




Asfiyahi.Org Avec le Daara Serigne Mor DIop

Asfiyahi.Org - Daara Serigne Mor DIOP
Jeudi 2 Août 2012

Cet Article a été lu plus de 6532 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par DIOP le 14/04/2011 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MashaAllah, qu'Allah Le Très Miséricordieux nous garde de négliger nos prières et qu'Il nous les Exhauce bi jaahi Nabil Moustafa, que la Bénédiction et la Paix d'Allah soient éternellement sur lui. Amiiin.
A Asfiyah, merci pour cet article simple et plein de sens.

2.Posté par sabrina le 08/01/2012 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SUIS ENCEINTE DE 8 MOIS ET DEMI ET CA FAIT 1 MOIS QUE JE NEGLIGE MES PRIERES JE SUIS FATIGUEE DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL QUE J AI A LA MAISON AVEC MES 2 ENFANTS JE CCOMPTE BIEN REPRENDRE MES PRIERES APRES L ACCOUCHEMENT

3.Posté par sabrina le 08/01/2012 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelqu un peut m aider

4.Posté par seck le 13/03/2012 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
k''ALLAH, le tout puissant nous pardonne car c'est notre imperfection qui nous trahit. Alors qu'ALLAH détient le pouvoir du pardon.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter