contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Tariq Ramadan pour une nouvelle éthique de la pensée islamique


Cet Article a été lu plus de 636 fois




Tariq Ramadan pour une nouvelle éthique de la pensée islamique
Le professeur Tariq Ramadan qui animait hier, lundi 11 mars, une conférence sur «L’urgente nécessité de repasser l’éthique islamique, la spiritualité et la loi», a invité les musulmans à faire usage de leur esprit critique dans leur pratique de l’islam pour mieux vivre dans notre monde contemporain. C’était à l’occasion du lancement du processus de préparation du Colloque international des Musulmans de l’Espace francophone prévu du 23 au 26 août à Dakar.

Les problèmes auxquels le monde musulman fait face aujourd’hui résultent d’une mauvaise conception de l’islam par certains musulmans, a d’emblée souligné le professeur Tariq Ramadan. D’après lui, c’est l’interprétation de la loi divine, axée seulement sur la différence avec les autres religions qui serait à l’origine de l’enfermement dans lequel ils sont plongés. « C’est la conscience des musulmans, leur intelligence, la psychologie du croyant musulman contemporain et non l’occident qui sont à l’origine de ce que la plupart considère comme un rejet de la part des autres », a-t-il soutenu. Pour lui, le musulman devrait plutôt chercher à comprendre la finalité de sa religion, sa foi, se poser la question de savoir à quoi sert sa religion, pourquoi Dieu a-t-il envoyé dans l’histoire de l’humanité des messagers, pour rappeler quoi et pour quelle finalité ?

Telles sont les réflexions qui, à ses yeux, pourraient aider le musulman à mieux vivre sa religion plutôt que de passer le temps à repérer dans les textes religieux ce qui le distingue des croyants avec qui il ne partage pas l’islam. Pour mieux comprendre les recommandations du Coran, il invite le croyant musulman à repenser sa conscience critique de l’islam et à ne pas se focaliser sur la lettre des textes. « Toutes les interdictions dans l’islam ont un sens que malheureusement beaucoup de musulmans ignorent. Il faut une réconciliation de la loi divine avec la spiritualité », a-t-il déclaré. Ainsi, a-t-il fait savoir que, « ce que les autres sont vient de ce que nous ne sommes plus pour nous mêmes ».

A son avis, la pratique de l’islam ne doit pas être source de conflit entre un musulman et un non musulman. « On peut rester aussi bien Asiatique, Africain ou quelqu’un d’autre et être croyant devant Dieu. Etre musulman, ce n’est pas changer de culture mais changer la façon d’agir et de penser dans le monde », renseigne-t-il. Avant de conclure, il faut que le musulman apprenne à se réconcilier avec soi. Quand on se réconcilie avec soi, on devient confiant mais quand on se distingue des autres, on vient avec l’interdit et empreint de légalisme fermé.

Sud Quotidien

Asfiyahi.Org
Mardi 12 Mars 2013

Cet Article a été lu plus de 636 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Moustpha le 23/03/2013 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout à fait

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :