contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org

Traduction de « Zikrul Ilâhi lil qulûbu qûtu » d'El Hadj Abdoul Aziz Sy Dabakh


Cet Article a été lu plus de 4821 fois


Essai de traduction de l’opuscule intitulé : « Sâbûnul Qulûbi fî Zikri ‘allâmil Ghuyûbi » de l’éminent pôle de son temps El Hadi Abdoul Aziz Sy Dabbakh.



Traduction de « Zikrul Ilâhi lil qulûbu qûtu » d'El Hadj Abdoul Aziz Sy Dabakh
صَابُونُ اْلقُلُوبِ فِي ذِكْرِ عَلَّامِ اْلغُيُوبِ
Fonction du Zikr dans l’ascension spirituelle de l’aspirant à la Voie.

ذِكْرُ الْإِلَهِ لِلْقُلُوبِ قُوتُ * إِنْ لَمْ تَعِشْ بِهِ فَهِيَ تَمُوتُ
1)- Le Zikr constitue, à n’en pas douter, un puissant levier vivificateur du cœur.

Sans ce baume salvateur, il serait tout à fait machinal.
أَحْيُوا قُلُوبَكُمْ بِذِكْرِ اللَهِ * فِي كُلِّ وَقْتٍ ياَ عِبَادَ اللَهِ

2)- ô serviteurs d’Allah, par cet entrainement spirituel, rendez le constamment vivant.
ذِكْرُ الْإِلَهِ سُلَّمٌ لِلرَّاقِي * لِحَضْرَةِ الْحَيِّ الْعَزِيزِ الْبَاقِي

3)- En tant que rappel évocateur d’Allah, le Zikr hisse le disciple vers les lieux prisés
de la Présence divine, le Puissant et le Perdurant.

كَذَا تِلاَوَةُ كِتَابِ اللَهِ * بِهِ تَنَالُونَ رِضَى الْإِلَهِ
4)- Il en est de même de la lecture consciente du Livre d’Allah (le Coran) qui facilite
l’accès à l’agrément divin.

فَاسْتَمِعُوا وَأَنْصِتُوا لِقَارِي * كِتَابِ رَبِّنَا الْعَزِيزِ الْبَارِي
5)- Dès lors, apprenez à écouter silencieusement et religieusement cette lecture
psalmodiée

كَمَا بِهِ أَمَرَفيِ الْأَعْرَافِ * فَتُرْحَمُوا وَالْأَمْرُ غَيْرُ خَافِ
6)- Conformément à un ordre explicite du Créateur qui enclenche d’office la
miséricorde, synonyme de félicité.

جَعَلَنَا مِنَ الَّذِينَ يَنْصِتُونْ * لِقَارِئِي الْقُرْآنِ رَبُّنَا الْمُعِينْ
7)- Qu’Allah, notre meilleur secours, nous inclut dans le cercle restreint
d’auditeurs attentifs du Coran.

لاَزِمْهُ عُمْرَكَ تَنَلْ يَا قَارِي * رِضَا الْعَزِيزِ الْمَالِكِ الْغَفَّارِ
8)- Cher lecteur, ce statut privilégié, pérennisez le. Cet effort constant de l’intellect tendant
à se faire infuser la parole |asfiyahi.org|divine entraine l’agrément du Créateur sublime, Détenteur de la Royauté absolue et de l’exclusivité du pardon.

وَأَكْثِرُوا الصَّلاَةَ كُلَّ حِينِ * عَلىَ النَّبِيِّ الْمُصْطَفَى الْمَكِينِ
9)- La prière sur le Prophète صلى الله عليه وسلم)), l’Elu et le Privilégié, rendez la
familière et constante à vos lèvres.

فَإِنَّهَا مِنَ الْمُكَفِّرَاتِ * فَلاَزِمُوهَا سَائِرَ الْأَوْقَاتِ
10)- Cette salât ‘Alâ Nabî demeure l’une des formules expiatoires de péchés les plus efficientes. Sur ce, considère la comme un acquis à préserver et à répertorier à tout
instant.

وَإِنَّهَا مِفْتاَحُ كُلِّ خَيْرِ * وَهِيَ كَذَا مِغْلاَقُ بَابِ الشَّرِّ
11)- En sus, cette invocation recèle en soi les secrets de la réussite et du bonheur.
Le mal, sous toutes ses formes, ne saurait lui tenir tête et s’effriterait dès lors qu’elle retentit.

وَتَطْمَئِنُّ إِخْوَتِي الْقُلُوبُ * بِذِكْرِهِ أَتَى بِهِ الْحَسِيبُ
12)- Chers condisciples, le cœur ne saurait s’apaiser que par l’entremise du Zikr recommandée par Al Hassîb : le plus prompt aux règlements des comptes.

فِي ذِكْرِهِ الْحَكِيمِ فَابْحَثُوهُ * فِي سُورَةِ الرَّعْدِ فَتَغْنَمُوهُ
ِ13)- N’allez pas par quatre chemins, la sourate Ar Ra’d nous sert de référence. Une investigation minutieuse va assouvir la curiosité du chercheur.

وَدَاوِمُوا الذِّكْرَ مَعَ الْمُرَاقَبَهْ * يَا أَيُّهَا الْإِخْوَةُ وَالْمُشَاهَدَهْ
14)- Ainsi, chers frères, doublement armés de deux leviers ( Al Murâqaba) et ( Al Mushâhada) , soyez des partisans assidus du Zikr .

بِهِ تَنَالُونَ عِبَادَ اللَهِ * مَا نَالَهُ الرِّجَالُ أَهْلُ اللَهِ
15)- C’est effectivement cette voie si exigeante qu’avaient empruntée les hommes de Dieu pour mériter de tels honneurs.

أَوْقَاتَكُمْ فَلاَ تُضَيِّعُوهَا * لِأَجْلِ دُنْيَاكُمْ فَتَخْسَرُوهَا
16)- Le temps, c’est de l’or. Ne l’utilisez, pour vos affaires mondaines, qu’à bon escient. Le cas contraire vous précipiterait certainement au fond du gouffre.

وَعَظِّمُوا حُرْمَةَ ذَا الْكِتَابِ * وَقْتَ الْقِرَاءَةِ أُولِي الْأَلْبَابِ
17)- Ô gens doués de raison ! Magnifiez, au plus haut degré, le livre divin, dans sa pure sacralisation ; et cela à l’heure de sa récitation psalmodiée.

حُرْمَتُهُ عِنْدَ الْعَلِي عَظِيمَهْ * حَذَّرَكُمْ فَقَطْعُهَا جَرِيمَهْ
18)- Cette sacralisation revêt en elle-même un caractère sublime auprès du Seigneur. Donc, prenez- y garde car tout manquement à ce cachet spécial équivaudrait à un acte criminel.

أَعَاذَنَا مِنْ قَطْعِهَا الرَّحَمَانُ * ءَامِينَ قُولُواْ أَيُّهَا الْإِخْوَانُ
19)- Que le Miséricordieux, dans sa mansuétude infinie, nous préserve de cette violation. Amine. Dans cette mouvance, répétez, chers frères, la prière suivante :

جَعَلَ رَبُّنَا الْقُلُوبَ ءَانِيَهْ * عَنْ ذِكْرِهِ لاَ تَجْعَلُوهَا خَاوِيَهْ
20)- Seigneur ! Fais en sorte que nos cœurs soient constamment disposés au Zikr. Qu’ils ne sortent pas, de ce commerce |asfiyahi.org|florissant, bredouilles.

اِسْتَغْفِرُوا الْغَفَّارَ كُلَّ حِينِ * يَغْفِرْ لَكُمْ بِحِبِّهِ الْأَمِينِ
21)- Implorez le pardon d’Allah à tout instant. Il vous l’accordera de par le statut de son Préféré, le Digne d’éloges.

قُلُوبُنَا صَابُونُهُا اِسْتِغْفَارُ * طَهِّرْ لَنَا الْقُلُوبَ يَا غَفَّارُ
22)- L’istighfâr constitue, pour le cœur, le détergent chargé de nettoyer toutes les impuretés, en un mot, les bassesses et les péchés. Ainsi, fort de cette demande, Vous l’Absoluteur par excellence, purifie le cœur instable de vos serviteurs,

بِهِ وَجَاهِ حِبِّكَ الْكَرِيمِ * مُحَمَّدٍ ذِي الْخُلُقِ الْعَظِيمِ
23)- De par le statut et le prestige du généreux Bien aimé, Muhammad ( صلى الله عليه وسلم ), détenteur de la haute moralité,

وَءَالِهِ وَصَحْبِهِ وَالْخُلَفَا * الرَّاشِدِينَ الْمَهْدِيِّينَ الْحُنَفَا
24)- Il en est de même du rang accordé aux siens, aux compagnons et successeurs marqués du sceau de la rectitude et de l’orthodoxie.

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ ءَامَنُوا اذْكُرُواْ * ذِكْرًا كَثِيرًا جَاءَنَا فَلْتُكْثِرُواْ
25)- Dans ce sillage, vous les croyants, répétez constamment le Zikr, multipliez voire décuplez le.

ذِكْرَ الْإِلَهِ تَسْلَمُوا يَوْمَ الْمَئَابْ * مِنْ كُلِّ مَا تَخْشَوْنَهُ مِنَ الْعِقَابْ
26)- Le Zikr, formulé consciencieusement, délivre des tourments de l’Enfer et entraine vers des issues heureuses.

رَبِّي بِلاَ إِلَهَ إِلا َّاللَهُ * وَجَاهِ مَنْ أَرْسَلْتَهُ يَا اللَهُ
27)- Seigneur ! Par les vertus sublimes du Tawhid et par la grâce de Celui qui a été envoyé par Allah

مِنْ أَهْلِ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللَهُ * تَفَضُّلاً فَعُدَّنَا يَا اللَهُ
28)- De par votre généreuse bienveillance, comptabilise nous parmi les hommes de Dieu, partisans de l’Orthodoxie pure, magnifiant régulièrement son Unicité.

بِحَقِّ لاَ إِلَهَ إِ لاَّ اللَهُ * اِهْدِ بِنَا إِلَى الَّذِي تَرْضَاهُ
29)- De par les vertus conférées à la formule exaltant le caractère sublime du Seigneur, oriente nos pas vers l’imitation de Celui qui incarne votre agrément.

بحَقِّ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللَهُ * يَسِّرْ لَنَا جَمِيعَ مَا رُمْنَاهُ
30)- De par les mêmes vertus susmentionnées, nous Vous sollicitons de rendre tous nos vœux exaucés ;

مِنَ الرِّضَى وَالْعَفْوِ وَالْغُفْرَانِ * مَعَ السَّلاَمَةِ مِنَ الشَّيْطَانِ
31)- Qu’ils soient : agrément, pardon et grâce. En sus, que Satan n’ait aucune prise sur nous.

بِهِ اغْفِرَنْ جَمِيعَ مَا أَذْنَبْنَا * مِمَّا عَلِمْنَا مِنْهُ أَوْ جَهِلْنَا
32)- Dans cette même mouvance, nous Vous demandons d’absoudre l’ensemble de nos péchés faits sciemment ou inconsciemment.

أَنْتَ الَّذِي تَغْفِرُ مَنْ تَشَاءُ * وَوَاهِبٌ لِلْعَبْدِ مَا يَشَاءُ
33)- C’est Vous qui accordez le pardon à qui Vous voulez . Et le don n’est octroyé aux créatures que par l’entremise de Votre clémence.

إِلَيْكُمُ أَكُفَّنَا مَدَدْنَا * فَأَعْطِنَا جَمِيعَ مَا طَلَبْنَا
34)- Toutes nos sollicitations convergent vers la sublime générosité que Vous ne cessez d’incarner. Sur ce, que tous nos vœux soient exaucés,

يَا رَبَّنَا يَا وَاسِعَ النَّوَالِ * بِجَاهِ ذِي الْعُلُوِّ وَالْكَمَالِ
35)- Par la grâce du détenteur exclusif de la noblesse, de la grandeur et de la perfection, Ô Seigneur aux largesses et libéralités incommensurables envers les créatures !

هَذِهِ وَصِيَّةٌ لَنَا وَلَكُمُ * لِوَجْهِ رَبِّنَا بِهَا أُوصِيكُمُ
36)- Cette composition poétique représente une recommandation- exhortation adressée à nous et à vous et conçue en l’honneur de toute la Communauté musulmane.

نَرْجُو بِهَا رِضَا الْعَزِيزِ الْحَانِي * لِنَفْسِهِ وَلَكُمُ إِخْوَانِي
37)- En composant ces vers, la première cible reste et demeure l’agrément exclusif du Créateur doublé de celle des condisciples.

جَعَلَنَا اللَهُ مِنَ الْمُنْتَفِعِينَ * بِهَا بِمَحْضِ فَضْلِهِ حَيْثُ نَكُونُ
38)- Qu’Allah, par une pure faveur de Sa part, nous inclut dans le cercle restreint des bénéficiaires de cette ode.

عَلَى الْحَبِيبِ صَفْوَةِ الْأَنَامِ * صَلاَةُ رَبِّنَا مَعَ السَّلاَمِ
39)- Que les émanations de paix et de salut soient sur le nec plus ultra de la Création.

وَءَالِهِ خَزَائِنِ الْعُلُومِ * وَصَحْبِهِ مَرَاكِزِ الْفُهُومِ
40)- Que cette même paix et ce même salut soient sur les Siens, détenteurs de connaissances profondes. Qu’il en soit de même de Ses compagnons symbolisant la centralisation de l’exacte compréhension ;

وَخُلَفَائِهِ الْكِرَامِ الْقَادَهْ * سَادَاتِنَا الْغُرِّ ذَوِي الْمَجَادَهْ
41)- Que les effluves de cette prière se déversent sur Ses généreux successeurs aux élans de leaders et se positionnant comme les maitres incontestés de la haute moralité prophétique.

ثُمَّ ارْضَ عَنْ أَبِي الْفُيُوضِ الْعَيْلَمِ * مُمِدِّ أَهْلِ اللَهِ بَحْرِ الْحِكَمِ
42)- Ensuite, qu’Allah soit entièrement satisfait de l’Océan de sagesse, Dépositaire des flux divins les plus exquis et Distributeur agréé de la Wilâyya,

شَيْخِ الشُّيُوخِ أَحْمَدَ التِّجَانِي * وَءَالِهِ وَصَحْبِهِ الْأَعْيَانِ
43)- Le Maître spirituel par excellence, Shaykh Ahmad At Tijânî. Paix et salut sur les siens et compagnons, plénipotentiaires de la Voie.

Commentaire:
Portant sa toge de pôle et d’apôtre du salut du disciple, voire de l’homme tout court, le calife Dabbakh avait conçu cette production poétique à facette quadruple. Il y intériorise quatre axes principaux devant rythmer la vie du musulman : - la pratique constante du Zikr (Mudâwamatu Zikr : vers14); - la lecture consciente du Coran (Tilâwatu Kitâbi Lâhi : vers 4) ; - le fait d’implorer le pardon d’Allah à tout instant (Istaghfirul Ghafâra kulla Hînin : vers 21) ; - La prière sur le Prophète صلى الله عليه وسلم)) (Wa aksiru Salâta ‘ala Nabiyyi : vers 9). Ces quatre éléments doivent, chacun, jouer sa partition dans le cheminement spirituel du disciple. D’une part polir le cœur |asfiyahi.org| de toute imperfection (rendre le cœur constamment vivant par le Zikr : Ahyû qulûbakum bi Zikri Lâhi fî kulli waqtin : vers 2). D’autre part, l’assimilation et la cohésion harmonieuse des trois leviers restants devraient faciliter l’ascension vers les lieux prisés de la Présence divine (Hadrat at Hayy Al ‘Azîz Al Bâqî).

L’aspirant qui s’engage dans la voie périlleuse de la Spiritualité a le devoir de trouver un Maître (Shaykh Al Murbbî) en vue de l’accompagner et l’orienter afin d’éviter les multiples écueils obstruant son ascension graduelle. Le cœur en tant que réceptacle de la lumière divine devrait être alimenté par cette source vivificatrice qu’est le Zikr : vers 1. C’est la raison pour laquelle, le poème s’ouvre par cette idée centrale. Cette notion est reprise dans Qawâ‛id At Taşawwuf . Durant cette progression spirituelle, à coté de la Tarbiyya qui constitue, l’essentiel, l’éducation spirituelle, d’autres concepts peuvent apparaître, telles la Taşfiyya et la Tarqiyya. Sur le plan |asfiyahi.org| morphologique, ces deux mots dérivent de la même forme. Ils constituent le masdar (Nom d’action) dérivé du verbe quadrilitaire se terminant par une lettre faible. Le premier implique une purification du cœur de tout ce qui est impureté et, le deuxième une élevation en grades. Là, le maître spirituel, selon ses dispositions intrinsèques, peut faire intervenir ce qu’on appelle Al Kîmiyâ u.

A l’instar de l’alchimie pouvant transformer des minéraux en or, (Al Kîmiyâ u) symbolise cette sagesse se fondant sur la bénédiction et le flux dérivant de la gnose prophétique. Elle permet au Maître (Aṧ Ṧayḫ Al Murabbî) de transmuter ou transmuer les mauvais penchants du disciple en bonnes dispositions. El Hadj Abdoul Aziz Dabbakh était un orfèvre en la matière. En outre, l’on ne saurait conclure ce bref commentaire sur ce poème purement spirituel sans faire allusion à la dimension humaine du Shaykh. Le qualificatif généreux, dans sa perception polysémique|asfiyahi.org| , El Hadj Abdou l’incarnait au plus haut point. Un poète saint-louisien, séduit par cette générosité débordante, l’avait interpelé, en son temps, par l’expression (Hâtim Tâ’i) de son temps : le plus généreux de son époque.

En effet, en ce domaine, il ne pouvait trouver d’émule. L’historiographie sénégalaise retient ce nom gravé en lettres d’or dans les Archives du Sénégal et d’Outre mer. Sa progéniture, filiale et spirituelle, continue de transmettre, à souhait, l’héritage multiple et multiforme, que le Patriarche a légué à la postérité.


Traduction Cheikh Tidiane Fall. Enseignant-Chercheur
Université Gaston Berger de Saint-Louis.
Cheikhtidiane fall57@gmail.com


Asfiyahi.Org
Lundi 14 Septembre 2015

Cet Article a été lu plus de 4821 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par gassama6ma@yahoo.fr le 10/06/2016 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djazakallahou merci au professeur Cheikh tidiane Fall

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter