contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



UCAD: Table Ronde sur le Chapitre 27 du Khilassou Zahab d’El Hadj Malick SY , Ce Samedi 25 Octobre 2014 à l’UCAD II


Cet Article a été lu plus de 1078 fois




La Dahira des Etudiants Tidianes de l’Université Cheikh Anta DIOP (DET/UCAD), serait très honorée de vous compter parmi ses invités à la Table ronde qu’elle organise le Samedi 25 octobre à la Salle Atelier de l’UCAD II.

Pour être en phase avec la revivification du patrimoine culturel de la Tidianya, la D.E.T vous associe à ce grand moment de réflexion sur le Chapitre 27 du Khilassou Zahab d’El Hadj Malick SY (rta) traitant ainsi l’obligation de suivre et aimer le Prophète Mouhammed (bsl).

Cette journée de réflexion débutera à partir de 16 heures et le programme s’établit comme suit :

16h 00- 16h 30 : Mise en place et Message de bienvenue
16h 30- 17h 00 : Présentation du Chapitre par Soulèyemane BA
17h 00- 17h 15 : Prière de Takoussane
17h 15- 19h 00 : Echanges sur le texte présenté avec le public
Modérateur Ouztaz Jabel Kouyaté

Cette journée verra aussi la participation d'éminents savants tels que Serigne Ahmed SARR de Louga, Docteur Mansour DIA, sociologue, Docteur Ousmane GUEYE, etc.
.

Le chapitre 27 du khilassou zahab : la solution à la crise des valeurs

UCAD: Table Ronde sur le Chapitre 27 du Khilassou Zahab  d’El Hadj Malick SY , Ce Samedi 25 Octobre 2014 à l’UCAD II
Depuis quelques temps, on note dans notre cher Sénégal des scandales multiformes. « L’argent », cette chose qui, selon Kéba Mbaye, « ne sert qu’à satisfaire un besoin sans quoi il est inutile », est aujourd’hui la principale cause d’actes immoraux et malsains. Il ne se passe pas une semaine au Sénégal sans qu’on entende parler de détournements, de corruption et autres. Les gens se ruent à une recherche effrénée de soue peu importe la manière, oubliant du coup qu’il y a un « œil » jamais fermé qui veille et qui a une parfaite connaissance de leur ruse. Dieu ne nous le rappelle t-il pas dans la sourate 102 du saint coran ? « La compétition dans la recherche de l’augmentation des biens vous détourne de DIEU jusqu'à à ce que vous arriviez à la tombe » versets 1 et 2.

Le plus inquiétant est que cette jeunesse sénégalaise a fini par attraper le virus qui a pour nom l’argent facile. Sous ce rapport, Les étudiants de l’UCAD ne diront pas le contraire. Ainsi, tous les moyens sont bons pour s’enrichir. La preuve, des jeunes intègrent en masse les mouvements maçonniques qui mettent leurs membres dans des conditions idéales d’une « belle vie ». Que dire des homosexuels qui pullulent dans notre capitale. Cette terre d’Oumar Foutiyou, d’Elhadji Malick Sy, de Mame Bou Kounta , de Cheikh Ahmadou Bamba, de Seydina Limamou ne mérite pas de telles pratiques.

Outre ce fléau, il y a la déchéance des règles de bienséances qui ont pour nom pudeur, respect, vérité entre autre. Nos sœurs ne se vêtissent plus décemment, l’obscénité des danses en est en son paroxysme. Le respect qu’impose le droit d’ainesse est réduit au néant, plus de « horma » pour les vieux, plus de considération pour nos chères mamans. Les hommes de Dieu sont au quotidien discrédités. Dire la vérité est une abomination aux yeux des siens. Est-ce un monde à l’envers ou c’est « le monde qui s’effondre ».

Tout ce mal gangrène ce Sénégal qui, des années au paravent était une référence en Afrique voire dans le monde.

Tout compte fait l’espoir est permis si « ces péchés nationaux » sont lavés. Mais pour cela, il est à la fois nécessaire et urgent de se tourner une fois et à jamais vers le modèle prophétique. D’en faire un guide, un mentor et une référence comme nous le préconise Seidil Hadji Malick Sy (R.T.A) dans les premiers vers du chapitre 27 du KHILASSOU ZAHAB : « Il est un devoir de suivre le guide, de l’aimer également d’imiter ce qu’il a laissé comme tradition… »

C’est en ce sens que la dahira des étudiants tidianes (D.E.T) organise le 25 octobre à la salle atelier UCAD 2 une table ronde sur ce chapitre en vu de revivifier le patrimoine culturel de la Tijanya. C’est aussi l’occasion pour nous d’amorcer l’étude, le partage, la prise de conscience et l’appropriation des valeurs prophétiques qui sont reconnues d’un bon musulman ou même, jadis, d’un Sénégalais model.


Dahira des Etudiants Tidianes (D E T)
Le secrétariat général
Tel : 778044188 / 776737260


Asfiyahi.Org
Lundi 20 Octobre 2014

Cet Article a été lu plus de 1078 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :