Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




Un enseignant suggère d'uniformiser les diplômes arabes pour faciliter leur reconnaissance par l’Etat


Cet Article a été lu plus de 1023 fois




Un enseignant suggère d'uniformiser les diplômes arabes pour faciliter leur reconnaissance par l’Etat
Les écoles arabes doivent travailler avec l’Etat à une uniformisation des diplômes qu’elles délivrent, afin qu'’ils soient reconnus par les autorités, a suggéré Dr Modou Abdallah Sall, professeur à l’Ecole supérieure africaine d’études islamiques (ESAEI) de Pikine, dans la banlieue de Dakar.

‘’J’invite les écoles arabes à une coordination avec l’Etat, pour une reconnaissance de leurs diplômes. Il faut uniformiser tous les diplômes’’, a indiqué à l’APS M. Sall, qui considère qu'‘’un Etat ne peut pas accepter’’ que chaque école puisse avoir son diplôme.

Un programme standard agréé par l’Etat doit être élaboré, a-t-il suggéré. Ce programme doit être ensuite enseigné dans toutes les écoles, pour permettre à l'Etat de reconnaître les parchemins délivrés.

Le ministère de l’Education nationale avait émis des doutes sur l'authenticité des diplômes arabes à déposer pour le recrutement des volontaires de la 19-ème génération. Il est ensuite revenu sur sa décision, en autorisant les ‘’titulaires de tout baccalauréat arabe’’ à participer au concours. Il avait invoqué un ‘’souci d’équité et d’humanisme pour permettre aux futurs candidats et aux écoles de se mettre aux normes’’.

Le doute sur l'authenticité des diplômes arabes concerne les arabisants sortant des écoles sénégalaises, et non ceux venus des pays arabes, a relevé M. Sall, titulaire d’un doctorat de la Faculté de la Charia de l’Université de Médine (Arabie Saoudite).

Le ministère de l'Education nationale doit mettre en valeur les diplômes arabes obtenus par des Sénégalais dans des écoles à l'étranger, a-t-il dit.

Dr Modou Abdallah Sall dit avoir rencontré Macky Sall, au dernier mois de Ramadan à Médine. L'actuel chef de l'Etat lui avait dit qu'il s’engagerait, une fois arrivé au pouvoir, à revoir la situation des arabisants diplômés des écoles à l’étranger.

‘’Leurs compétences ne se limitent pas seulement à l’enseignement, car ils sont diplômés dans plusieurs spécialités’’ et peuvent servir leur pays dans ces domaines, a souligné M. Sall, invitant les arabisants sénégalais vivant à l’étranger au sens du partage de leur savoir, une fois qu'ils retournent au pays.

Dr Modou Abdallah Sall, originaire de Touba (centre), a fréquenté des ‘’daara’’ (écoles coraniques) dans cette ville, avant d'aller à l’école Al-Azhar de Ndame et en Arabie Saoudite dans les années 1990. Il est retourné en février dernier dans son pays. M. Sall a soutenu deux thèses de doctorat sur l’école malékite.

Asfiyahi.Org
Lundi 9 Juillet 2012

Cet Article a été lu plus de 1023 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :