contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



VIDEO ET PHOTOS - CRISE SCOLAIRE - Al Amine poursuit les négociations à Tivaouane et met en garde les fossoyeurs de la paix


Cet Article a été lu plus de 4157 fois




Tous les chemins mènent à la capitale de la Tidiania : au lendemain de la visite du chef de l’Etat, Macky Sall, à Tivaouane dans le cadre de la résolution de la crise scolaire, le porte-parole de la famille Sy, Serigne Abdou Aziz Sy «Al Amine» a convoqué les syndicats d’enseignants grévistes dans le sanctuaire religieux. Au cours de ce tête-à-tête d’environ trois tours d’horloge, le chef religieux a formulé des recommandations à l’endroit des deux parties, non sans dénoncer la poursuite des convocations des enseignants à la police. Il demande ainsi à l’Etat d’arrêter toutes sortes de poursuites contre les enseignants. Car, il est d’avis que l’atmosphère ne s’y prête plus. Promettant qu’il va saisir les autorités, le religieux soutient que les demandes d’explication et mises en demeure qui se poursuivent contre les enseignants ne vont pas arranger l’apaisement noté ces derniers jours suite à la médiation des chefs religieux. Il condamne fermement la poursuite des convocations et qualifie les auteurs de ces convocations de fossoyeurs de la paix. «Ils veulent saper la dynamique de paix à la suite de la médiation des familles religieuses», re­grette le porte-parole de la famille Sy avant de demander au gouvernement de Macky Sall de mettre fin à cette situation.

Embouchant la même trompette, le coordonnateur du Grand Cadre, Mamadou Lamine Dianté, demande aux en­seignants de ne pas déférer aux convocations. «C’est notre position de ne déférer à aucune forme de convocation et on ne prendra aucun document allant dans ce sens là. Des collègues de Matam nous ont appelés pour nous dire qu’ils ont reçu des convocations de la gendarmerie, nous leur avons simplement demandé de ne pas déférer à la convocation», avance Dianté.

Audience avec le chef de l’Etat


Par ailleurs, le porte-parole de la famille Sy a rassuré les enseignants en soutenant que le chef de l’Etat, lors de sa visite à Tivaouane, a pris les dispositions de les recevoir en présence des familles religieuses : «Nous sommes déterminés à mettre fin à la crise scolaire.» Ce qui réjouit le coordonnateur du Grand Cadre, Mamadou Lamine Dianté, qui avance que l’espoir est permis d’aller vers une solution non seulement définitive mais durable de la crise scolaire : «Nous avons réitéré toute la confiance que nous avons sur les chefs religieux.» Le syndicaliste de conclure pour dire que le marabout les a remerciés d’avoir accédé à leur demande de suspendre leur mot d’ordre. «Il nous a fait part du plan d’action que les chefs religieux ont élaboré en accord avec l’ensemble des familles religieuses du Sénégal parce que, dit-il, ce qui les préoccupe c’est la stabilité durable du système éducatif. Il nous a également dit les propos qu’il a échangés avec le chef de l’Etat et les engagements que ce dernier a pris pour l’apaisement de l’espace scolaire.»




Texte: le Quotidien
Video: Thies Info



Asfiyahi.Org
Jeudi 16 Juin 2016

Cet Article a été lu plus de 4157 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :